Noms de Famille Européens

L’Europe est si bien agencée qu’elle ressemble à une œuvre d’art, une théorie scientifique, un système métaphysique bien ordonné. L’homme a recrée l’Europe à son image..”

Aldous Huxley

Faites l’exercice : ouvrez un ancien annuaire téléphonique en France. Si vous passez à la lettre « M », vous trouverez des pages et des pages du même nom de famille. Vous recherchez un ami qui s’appelle ‘Pierre Martin’ ? Bonne chance à vous ! N’essayez même pas de taper le nom de « Rossi » dans un moteur de recherche italien ! Vous commencerez à jurer avant d’atteindre la page 10. En Allemagne, ‘Müller’ est si fréquent que vous risquez de vous retrouver… dans un supermarché ! Les noms de famille font partie de l’histoire de chaque nation. Ils participent du contrat social qui lie les citoyens ensemble dans une société. Aussi, lorsque l’on regarde attentivement les noms de famille les plus courants en Europe, on s’approche de l’identité culturelle d’une nation dans ce qu’elle a de plus tangible. Saviez-vous que le nom de famille le plus fréquent en Europe est le nom espagnol ‘Garcia‘ ? Avez-vous remarqué que les Polonais, les Tchèques et les Slovènes partagent le même nom de famille le plus courant, ‘Novak‘ qui signifie ‘homme nouveau’. Et enfin, avez-vous remarqué que dans certains pays des Balkans, les noms les plus communs désignent en réalité la nationalité du voisin ? Ne vous étonnez pas plus : il est temps de passer en revue les noms de famille les plus fréquents en Europe.

Portugal

Silva

Cela peut sembler un peu cliché… mais le nom de famille le plus courant au Portugal est ‘Silva‘ ou ‘Da Silva‘ dérivé du mot latin pour ‘bois’, ‘forêt’, ‘arbuste’ ou ‘plantation’. Cela ne devrait pas surprendre : le Portugal est depuis longtemps un pays riche en forêts, ce qui a influencé sa culture et son folklore. ‘Silva‘ est également un nom de famille répandu dans les régions de l’ancien Empire portugais en Asie, telles que l’Inde et le Sri Lanka.

Espagne

Garcia

En Espagne, près de 3,5% de la population s’appelle ‘Garcia‘ : c’est-à-dire environ 1 378 000 personnes. Ce nom de famille d’origine préromane proviendrait de la langue basque et serait associé à l’adjectif « jeune ». C’était également un prénom très courant dans l’Espagne médiévale. En raison de l’immigration venant de l’autre côté des Pyrénées, ‘Garcia‘ est maintenant également le 14ème nom de famille le plus répandu en France.

France

Martin

Il y a en France environ 240 000 personnes portant le nom de famille ‘Martin‘. Cette énorme popularité est souvent attribuée à Saint Martin de Tours, qui figure parmi les saints français les plus populaires. Il existe même un « Pain de Saint-Martin » pour vous montrer à quel point ce type était apprécié des Français. Les vraies raisons de l’omniprésence de Martin en tant que nom de famille ne sont pas tout à fait claires, mais on pense qu’il s’agissait souvent d’un nom de famille donné à des enfants d’orphelinats.

Islande

No name

Celui-ci nous laisse perplexes : parce que les Islandais n’ont pas du tout de noms de famille, mais plutôt des prénoms qui reflètent le prénom du père immédiat (ou de la mère) d’un enfant, plutôt que la lignée historique. Oui, c’est une tradition étrange mais ancienne. Environ 10% seulement des Islandais ont un nom de famille tel qu’il est compris dans le reste de l’Europe. Et il y a une raison à cette rareté : depuis 1925, les Islandais ne sont pas autorisés à adopter un nom de famille à moins d’avoir une bonne raison juridique liée à leur héritage.

Irlande

Murphy

Murphy‘ est le nom le plus répandu en Irlande, en particulier dans le comté de Cork. Ce nom de famille légendaire, qui signifie « combattant de la mer », traduit en gaélique ‘MacMurchadh‘ et ‘O’Murchadh‘ (descendant de Murchadh), dérive du prénom ‘Murchadh‘ ou ‘Murragh‘. Les familles ‘O’Murchadh‘ vivaient auparavant à Wexford, Roscommon et Cork. Le nom a d’abord été anglicisé en ‘MacMurphy‘, puis en ‘Murphy‘ au début du 19e siècle.

Royaume-Uni

Smith

Au Royaume-Uni, 1,26% de la population s’appelle ‘Smith‘. Le nom provient à l’origine de smið ou smiþ un terme imprononçable du vieil anglais, qui signifie métallurgiste, et du mot smitan (‘châtiment’ en vieil anglais) qui signifiait aussi grève. Pendant les guerres mondiales, de nombreux Américains allemands ont anglicisé leur nom allemand ‘Schmidt‘ en ‘Smith‘ pour éviter toute discrimination.

Norvège

Hansen

Le nom de famille norvégien le plus répandu est ‘Hansen‘, qui compte environ 55 000 personnes dans le pays. Comme de nombreux écrivains portent le nom de ‘Hansen‘, il est donc très compliqué pour les Norvégiens de trouver leurs livres préférés dans les bibliothèques – en particulier avant leur étrange tradition de Pâques consistant à lire plein de livres policiers. Dans tous les cas, le nom de famille ‘Hansen‘ signifie littéralement « fils de Hans » et peut également s’orthographier ‘Hanssen‘.

Suède

Johansson

En Suède, les 18 premiers noms de famille les plus communs se terminent tous par « -sson ». ‘Johansson‘ est un patronyme patronymique signifiant « fils de Johan » et le nom de famille de plus de 265 000 personnes. C’est le nom de famille suédois le plus répandu, suivi de « Andersson »  le plus célèbre d’entre eux étant Neo dans le film Matrix. Et non! Ne confondez pas: le collectionneur de contes de fées Hans Christian Andersen était danois et son nom de famille s’épèle avec un « e ».

Finlande

Korhonen

0,43% de la population finlandaise s’appelle ‘Korhonen‘, ce qui représente environ 23 500 personnes. Au pays des créatures fantastiques et des monstres, ce nom de famille est assez imaginatif car il signifie ‘petit sourd’. On ne trouve aucune raison réelle pour comprendre pourquoi ce nom de famille s’est tant enraciné… Mais aujourd’hui, il est porté par de nombreux sportifs, hommes politiques et artistes célèbres.

Danemark

Jensen

Signifiant sans surprise le « fils de Jens », ‘Jensen‘ est le patronyme le plus répandu au Danemark où il est partagé par environ 5% de la population (288 050 personnes). Depuis 2001, le nombre de personnes au Danemark portant le nom de famille ‘Jensen‘ a commencé à diminuer parce que certains décidèrent de changer de noms de famille pour un patronyme plus unique. Était-ce de la superstition ou juste de la religion ? Le préfixe Jens– fait référence au nom biblique Ioanne en danois.

Pays-Bas

De Jong

Aux Pays-Bas, près de 86 500 personnes portent le patronyme de ‘De Jong‘, ce qui représente 0,53% de la population. Comme en Espagne avec ‘Garcia‘, ‘De Jong‘ signifie « le jeune ». Le nom de famille ‘De Jong‘ a une riche histoire qui remonte à plusieurs générations et a été popularisé par de nombreuses personnalités de l’histoire néerlandaise.

Belgique

Peeters

Au Plat Pays, le nom de famille le plus répandu est ‘Peeters‘ avec 32 700 références. C’est le nom de famille le plus répandu en Flandre, mais seulement le 67e en Wallonie francophone et le deuxième nom à Bruxelles après ‘Janssens‘. ‘Peeters‘ est également un nom patronymique signifiant « fils de Peter ». Le nom ‘Peter‘ est lui-même dérivé du grec “petros” qui signifie “pierre”.

Allemagne - Suisse

Müller

Le mot allemand ‘Müller‘ fait référence à la noble profession du meunier. C’est le nom de famille le plus répandu en Allemagne et en Suisse, et le cinquième nom de famille le plus répandu en Autriche. Rien qu’en Allemagne, le répertoire contient plus de 320 000 ‘Müller‘ (1,5%), sans compter la chaîne de supermarchés ‘Müller‘. En outre, il y a environ 40 000 personnes avec une variante de ce nom de famille. Selon Jürgen Udolph, il existe au total environ 700 000 Allemands ayant un nom de famille proche de ‘Müller‘.

Autriche

Gruber

Le patronyme le plus répandu en Autriche, partagé par 0,4% de la population, est un patronyme bavarois. Il est, d’une manière ou d’une autre, dérivé de la racine ‘Grub-‘, qui fait référence à des choses liées au creusage et en général à des trous dans le sol. Le nom de famille provient principalement de ‘Grub‘, un nom de patelin courant dans le sud de l’Allemagne et en Autriche. Pour faire référence à une personne d’un certain lieu en allemand, il était d’usage d’ajouter simplement le suffixe -er au nom du lieu. Ainsi, par exemple, une personne de Köln est un ‘Kölner‘.

Italie

Rossi

Rossi‘ est le nom de famille le plus répandu en Italie. Il a même inspiré le nom d’un bonbon. En raison de l’émigration italienne, il est également très répandu dans d’autres pays, notamment aux États-Unis, au Brésil, en Argentine, en Uruguay, au Chili et en France. ‘Rossi‘ est le pluriel de ‘Rosso‘ (qui signifie rouge ou roux en italien) bien que l’on dise que ce nom de famille tient son origine d’ailleurs (bah oui, combien de personnes rousses avez-vous rencontré en Italie ?). Certaines variations proviennent de traditions et de dialectes régionaux. Les noms de famille se terminent généralement par «o» dans le sud de l’Italie et par «i» au nord.

Malte

Borg

Nous avons un record ! Au Pays du Miel, 3,3% de la population porte le même nom de famille ‘Borg‘ (13 200 personnes). Encore plus impressionnant, 76% de la population – 307 886 personnes – partagent les mêmes 100 noms de famille ! Le nom de famille ‘Borg‘ pourrait provenir de la ville sicilienne de Burgi, elle-même dérivée peut-être du grec « pyrgos ». Cela n’expliquerait cependant pas son absence d’occurrence en Sicile même. Tout le monde sait qu’il est beaucoup plus répandu en Europe, notamment en Suède et en Espagne (« Burgia »).

République tchèque

Novák

Novák‘, ‘Novak‘ ou ‘Nowak‘ est un nom de famille très courant dans un certain nombre de langues slaves. En République tchèque, près de 70 000 personnes partagent ce nom de famille. Le nom est dérivé du mot slave « nouveau » (nový en tchèque), ce qui signifie quelque chose de similaire à « nouvel homme », « nouveau venu » ou « étranger » en français. Le nom était souvent donné à quelqu’un qui venait dans une nouvelle ville ou qui se convertissait au christianisme. Pas très original, mais c’est toujours mieux qu’une insulte !

Slovaquie

Horvath

Le nom de famille le plus répandu en Slovaquie est ‘Horvath‘, ce qui indique que ses ancêtres étaient… originaires de Croatie ! De nombreux Croates sont arrivés en Slovaquie au cours des derniers siècles. Certains n’avaient pas de nom de famille ou, plus probablement, leur nom de famille n’était pas très pratique pour les gens du pays. Ils leur ont donc donné le nom de famille ‘Horvath‘ : peut-être à l’origine comme un surnom. La même chose s’est produite avec des noms tels que ‘Polak‘, ‘Cech‘ ou ‘Grek‘.

Pologne

Nowak

Comme en République tchèque, le nom de famille le plus répandu en Pologne signifie « nouvel homme » et 203 506 personnes le partagent. La version féminine archaïque de la version polonaise est ‘Nowakowa’ et son pluriel ‘Nowakowie’. Suivi peu après par ‘Nowakowski‘, ‘Nowacki‘ et ‘Nowakiewicz‘ – probablement pour s’assurer que personne d’autre ne pourrait les traduire. Il existe deux nobles lignes ‘Nowak‘ d’origine polonaise : les barons de Bohême de 1660 (Anatol Nowak, archevêque de Wrocław, décédé en 1456) et Antoni et Józef Nowak à Masovie, connus à partir de 1750 – ils étaient lieutenant général de l’armée polonaise pendant la campagne de Napoléon.

Lituanie

Kazlauskas

Kazlauskas‘ est le nom de famille le plus répandu en Lituanie. Il a probablement été en grande partie importé de Pologne par le biais de la migration. Il est également possible qu’il ait été adopté par des Lituaniens qui portaient le nom de « chèvre » sous leur nom de famille à l’époque de la polonisation. Parmi les ‘Kazlauskas‘ les plus en vue, nous trouvons Charles Kazlauskas (né en 1982), footballeur américain d’origine lituanienne, Jonas Kazlauskas (né en 1954), entraîneur et joueur de basketball lituanien professionnel et Valdas Kazlauskas (né en 1958), coureur lituanien. Les Lituaniens savent certainement comment faire du sport !

Lettonie

Bērziņš

Bērziņš‘ est le nom de famille le plus partagé en Lettonie. Le nom dérive du mot letton « bçrzs » qui signifie « bouleau« , « iòð » étant à l’origine un suffixe diminutif utilisé pour former un patronyme avant de devenir finalement une simple fin de nom de famille. Il y avait beaucoup de bouleaux en Lettonie au début des années 1800, à la même époque où des lois furent promulguées exigeant que les paysans prennent un nom de famille : beaucoup d’hommes ont simplement adopté le nom de cet arbre. Les bouleaux ont même inspiré l’un des plus beaux contes de fées européens.

Estonie

Ivanov

Près de 7 000 Estoniens portent le nom de famille ‘Ivanov‘. C’est pas si mal pour un petit pays. Le nom de famille est dérivé du prénom Ivan, avec la forme possessive « -ov » qui permet de le traduire largement par ‘de Ivan’ ou « de Jean« .

Biélorussie

Zajac

En Biélorussie et dans la plupart des pays de l’ex-Pologne et de la Lituanie, les noms de famille sont apparus pour la première fois à la fin du Moyen Âge. Ils ont initialement permis aux gens de faire la différence entre deux personnes vivantes dans la même ville ou le même village et portant le même prénom. Le nom de famille ‘Zajac‘ vient du polonais « zajac » qui signifie « lièvre » ou du dialecte tchèque « zajac« , surnom donné à un coureur rapide ou à une personne timide. Le nom de famille apparaît parfois comme ‘Zajonc‘ en raison de la prononciation polonaise du ą comme un « on », mais la voyelle est généralement traduite par « a » en dehors de la Pologne, produisant ainsi ‘Zajac‘.

Ukraine

МЕЛЬНИК (Melnyk)

Au 18ème siècle, presque tous les Ukrainiens avaient un nom de famille. La plupart des noms de famille ukrainiens (et des noms de famille en langues slaves en général) sont formés en ajoutant des suffixes possessifs et autres à des prénoms, des noms de lieux, des professions et d’autres mots. Le nom de famille le plus commun en Ukraine est ‘МЕЛЬНИК’ dans l’alphabet cyrillique, traduit par ‘Melnyk‘ en alphabet latin. ‘Melnyk‘ signifie, comme en Allemagne, le métier de meunier, qui existe également sous le nom de ‘Melnik‘ en Russie.

Roumanie - Moldavie

Popa

Le nom de famille le plus populaire en Roumanie et en Moldavie est ‘Popa‘. Il est partagé par plus de 200 000 personnes dans ces pays. Cela signifie « prêtre ». Il y a un peintre célèbre nommé ‘Popa‘, ainsi qu’un politicien, un dramaturge, un guitariste et un gymnaste. Au fait, le deuxième nom de famille le plus utilisé en roumain est… ‘Popescu‘ (qui signifie « le fils de Popa »), car « -escu » et « – (e) anu » sont les suffixes les plus courants pour faire des patronymes en roumain.

Hongrie

Nagy

235.400 personnes se nomment ‘Nagy‘ en Hongrie. Cela signifie « grand ». Les noms de famille hongrois, comme dans d’autres pays, font souvent référence à une profession telle que ‘Smith‘, ‘Tailor‘ ou ‘Miller‘. Mais, en Hongrie, il est également courant d’avoir un nom de famille emprunté d’un pays voisin : par exemple, ‘Német‘ (allemand), ‘Horváth‘ (croate) ou ‘Tóth‘ (slovaque). Cela vient de l’époque de la maison de Habsbourg, lorsque ces régions appartenaient à la Hongrie.

Slovénie

Novak

Du côté ensoleillé des Alpes, il y a environ 12 000 personnes qui s’appellent ‘Novak‘. Il existe toutefois des variations importantes entre les régions : il s’agit d’un nom de famille très répandu en Slovénie centrale (dans les régions autour de Ljubljana et de Celje), ainsi que dans certaines parties du sud de la Slovénie et de l’est de la Slovénie (Basse-Carniole, Prekmurje). C’est moins fréquent dans le nord et l’ouest de la Slovénie et dans la région de Goriška, à la frontière avec l’Italie.

Croatie

Horvat

Les Croates s’appellent simplement… ‘Croates’! ‘Horvat‘ est le nom de famille le plus fréquent en Croatie. Il provient du mot « Horvat » – une version antérieure du mot « Hrvat » décrivant un Croate. Les Croates portant le nom de famille ‘Horvat‘ vivent presque exclusivement dans la région de langue kajkavienne. En dehors d’eux, un certain nombre de Serbes de souche portant le nom de famille ‘Horvat‘ vivent dans la région de Baranja en Croatie. Un melting pot linguistique très vivant !

Serbie

Petrović

Petrović‘ est un nom de famille slave, répandu dans de nombreux pays où vivent des populations slaves. Il n’est lié à aucune nationalité et provient de ‘Petar‘, qui équivaut à Pierre en français. Maintenant, un peu de logique : la partie ov désigne la possession : Petrov signifie de la Pierre. Le suffixe est une désignation diminutive, ou désignation de descendant. Le nom de famille peut donc être traduit par le « fils de Pierre« , ce qui équivaut au nom anglais de ‘Peterson‘.

Bosnie-Herzégovine

Hodžić

Les Bosniaques sont célèbres pour leur sens de l’humour — et cela s’applique également à leurs noms de familles ! ‘Hodžić‘ est principalement un nom de famille bosniaque et provient du titre persan ‘Khawaja‘. Cela signifie « Seigneur » ou « Maître », le titre est aussi étroitement lié à d’autres termes du soufisme. A l’origine un nom honorifique, il est devenu plus tard commun comme simple nom de famille. Vous le trouverez avec des orthographes différentes dans les noms de famille tels que ‘Hodja‘, ‘Hodža‘ (slovaque), ‘Hoca‘ (turc), ‘Hodžić‘ (bosnien), ‘Hotzakis‘ (grec), ‘Hoxha‘ (albanais) ou ‘Al-Khawaja’.

Albanie

Hoxha

Comme en Bosnie-Herzégovine, ‘Hoxha‘, prononcé ‘Hodja‘, est dérivé du titre persan de « Khawaja« . Il y avait en Albanie un homme politique célèbre appelé ‘Hoxha‘ : Enver Halil Hoxha. Il a été chef de l’État communiste albanais de 1944 à son décès en 1985. Il y avait même des chansons pour enfants célébrant sa dict… euh, grandeur.

Bulgarie

Dimitrov

Cela ressemble à un nom de cliché pour un méchant dans un film d’hollywood où vous vous attendriez à des conspirations, des espions et des événements apocalyptiques… mais ce n’est pas le cas ! ‘Dimitrov‘ est un nom de famille commun en Bulgarie et en République de Macédoine. En Bulgarie, ‘Dimitrov‘ n’est pas un nom pour des espions, mais plutôt des hommes politiques célèbres, un historien, un joueur de tennis, un footballeur et un peintre.

Macédoine

Milevski

En 1944, le Parti communiste yougoslave a présenté un plan visant à attribuer à tous les noms de famille macédoniens le suffixe –ski (feminine-ska), prétendument pour affaiblir leur sens de l’identité. Si quelqu’un refusait de changer de nom, il n’avait pas droit aux avantages de la Macédoine socialiste. Beaucoup ont accepté cela pour se conformer à la nouvelle idéologie, mais d’autres, en particulier des opposants politiques, étaient disposés à risquer l’emprisonnement et même l’exécution pour conserver leur identité ethnique.

Grèce - Chypre

Papadopoulos

Le plus célèbre des ‘Papadopoulos’ (en grec, Παπαδόπουλος) est peut-être le méchant grec dans les aventures de Tintin. Mais c’est en fait un nom de famille hellénique assez courant. Vous le trouverez en Grèce, à Chypre et dans les pays de la diaspora grecque, tels que les États-Unis, le Royaume-Uni, l’Australie et les pays scandinaves. Cela signifie « fils de prêtre » (est-ce permis d’ailleurs ? Ou est-ce encore une autre tradition étrange ?) Et il y a même une version féminine : « Papadopoulou« .

Turquie

Öztürk

Enfin, le nom de famille turc le plus répandu est simplement ‘Öztürk‘, ce qui signifie « pur Turc ». Dans l’histoire, où la « turkification » était poursuivie à un rythme et à une intensité agressifs, comme à Istanbul cosmopolite ou dans les provinces orientales, des noms de famille comprenant le terme ‘Turc » (‘Türk‘) ou même « pur turc » (‘Öztürk‘) ont été imposées à des non-Turcs. Cela a également conduit à la création de nombreuses expressions liées à la Turquie et aux Turcs.

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez peut-être les Jacques a dit européens, les Totos européens, les Zizis européens et les Palindromes européens.

Fermer le menu