Chants de Noël européens

“Mon pays natal était plein de promesses, l’Europe était riche en trésors accumulés à travers les âges.”

Washington Irving, écrivain américain

Chaque pays européen a ses petites traditions de Noël: siroter son petit Glühwein dans les marchés de Noël allemands, enfourner les gâteaux traditionnels au Danemark, manger l’un des sept desserts de Noël en France… En Finlande, évidemment, vous pouvez même rencontrer le Père Noël ! Washington Irving a raison, l’Europe, c’est tous ces trésors inestimables accumulés au cours des siècles. Et peut-être aucune tradition n’est observée aussi méticuleusement que celle des chants de Noël – chaque pays ayant sa propre spécificité, bien sûr. La liste suivante vous offre les meilleures chansons de Noël dans tous les pays européens et (surtout) les paroles en versions originale et française. Jetez un oeil sur les chansons ukrainiennes, hongroises, norvégiennes et tchèques, elles vous mèneront directement à la féerie de Noël.

Portugal

play_circle_filled
pause_circle_filled
O menino esta dormindo
volume_down
volume_up
volume_off

Silence ! “Le garçon est endormi, couché dans la paille, ses anges chantent, pour l’amour du pauvre enfant…” A la veille de Noël, ce chant discret est chanté devant toutes les cheminées du pays. La plupart des Portugais considèrent tout simplement que ce Canções de Natal datant du XVIIIe siècle est le plus beau chant de Noël européen. Mais chut ! Ne le dites pas trop fort, vous pourriez réveiller le garçon…

O menino está dormindo
nas palhinhas despidinho. (bis)
Os anjos lhe estão cantando
por amor tão pobrezinho. (bis)

O menino está dormindo
nos braços da Virgem pura. (bis)
Os anjos lhe estão cantando:
“hossana lá na altura”. (bis)

O menino está dormindo
nos braços de São José. (bis)
Os anjos lhe estão cantando:
“Gloria tibi Domine”. (bis)

Le petit garçon est en train de dormir
sur la paille jetée dans la crêche.
Les anges sont en train de chanter
Par amour, à ce pauvre petit.

Le petit garçon est en train de dormir
Dans les bras de la vierge pure.
Les anges sont en train de chanter
Hossana, là-haut dans les hauteurs.

Le petit garçon est en train de dormir
Dans les bras de saint Joseph.
Les anges sont en train de chanter:
Gloria tibi Domine!

Le petit garçon est en train de dormir
D’un sommeil d’amour profond.
Les anges sont en train de chanter:
Vive le rédempteur du Monde!

Espagne

play_circle_filled
pause_circle_filled
Los Peces En El Rio
volume_down
volume_up
volume_off

Les poissons dans la rivière sont vraiment excités par la naissance de Jésus, et ils le font clairement savoir dans ce chant de Noël énergique. Les paroles sont sujettes à de nombreuses interprétations – la plus répandue étant que les poissons se réfèrent aux « pécheurs » ou aux « croyants ». Et pour en célébrer l’esprit, pendant les dîners de Noël, les Espagnols boivent comme des petits poissons, eux aussi…

La Virgen se está peinando
entre cortina y cortina
los cabellos son de oro
y el peine de plata fina.

Pero mira cómo beben los peces en el río
Pero mira cómo beben por ver al Dios nacido
Beben y beben y vuelven a beber
Los peces en el río por ver a Dios Nacer.

La Virgen está lavando
y tendiendo en el romero
los pajaritos cantando
y el romero floreciendo.

Pero mira cómo beben los peces en el río
Pero mira cómo beben por ver al Dios nacido
Beben y Beben y vuelven a Beber
Los peces en el río por ver a Dios nacer.

La vierge se coiffe,
entre rideau et rideau
Ses cheveux sont d’or,
Et le peigne de fin argent

Mais regarde comme ils boivent les poissons dans la rivière,
Mais regarde comme ils boivent pour voir Dieu naître,
Boivent et boivent et reviennent boire,
Les poissons dans la rivière pour voir Dieu naître.

Mais regarde comme ils boivent les poissons dans la rivière,
Mais regarde comme ils boivent pour voir Dieu naître,
Boivent et boivent et reviennent boire,
Les poissons dans la rivière pour voir Dieu naître.

La vierge lave les couches,
Et les étend sur le romarin
Les oiseaux chantent,
Et le romarin fleurissant

Mais regarde comme ils boivent les poissons dans la rivière,
Mais regarde comme ils boivent pour voir Dieu naître,
Boivent et boivent et reviennent boire,
Les poissons dans la rivière pour voir Dieu naître.

La Vierge se lave,
Avec un peu de savon,
Si on lui a peint les mains
Mains de mon cœur,

Mais regarde comme ils boivent les poissons dans la rivière,
Mais regarde comme ils boivent pour voir Dieu naître,
Boivent et boivent et reviennent boire,
Les poissons dans la rivière pour voir Dieu naître.

France

play_circle_filled
pause_circle_filled
Petit Papa Noël
volume_down
volume_up
volume_off

La chanson emblématique Petit Papa Noël a été enregistrée pour la première fois dans la France d’après-guerre par le chanteur Tino Rossi. Il est aujourd’hui toujours le single le plus vendu en France. Laissez-vous bercer doucement par son refrain : “Petit Papa Noël, Quand tu descendras du ciel, Avec des jouets par milliers, N’oublie pas mon petit soulier. Mais avant de partir, il faudra bien te couvrir. Dehors, tu vas avoir si froid”.

C’est la belle nuit de Noël
La neige étend son manteau blanc
Et les yeux levés vers le ciel
À genoux, les petits enfants
Avant de fermer les paupières
Font une dernière prière.

Petit papa Noël
Quand tu descendras du ciel
Avec des jouets par milliers
N’oublie pas mon petit soulier.
Mais avant de partir
Il faudra bien te couvrir
Dehors tu vas avoir si froid
C’est un peu à cause de moi.

Le marchand de sable est passé
Les enfants vont faire dodo
Et tu vas pouvoir commencer
Avec ta hotte sur le dos
Au son des cloches des églises
Ta distribution de surprises.

Petit papa Noël
Quand tu descendras du ciel
Avec des jouets par milliers
N’oublie pas mon petit soulier.
Mais avant de partir
Il faudra bien te couvrir
Dehors tu vas avoir si froid
C’est un peu à cause de moi.

Il me tarde que le jour se lève
Pour voir si tu m’as apporté
Tous les beaux joujoux que je vois en rêve
Et que je t’ai commandés.

Petit papa Noël
Quand tu descendras du ciel
Avec des jouets par milliers
N’oublie pas mon petit soulier.
Mais avant de partir
Il faudra bien te couvrir
Dehors tu vas avoir si froid
C’est un peu à cause de moi.

Et quand tu seras sur ton beau nuage
Viens d’abord sur notre maison
Je n’ai pas été tous les jours très sage
Mais j’en demande pardon.

Petit papa Noël
Quand tu descendras du ciel
Avec des jouets par milliers
N’oublie pas mon petit soulier.
Mais avant de partir
Il faudra bien te couvrir
Dehors tu vas avoir si froid
C’est un peu à cause de moi.

Islande

play_circle_filled
pause_circle_filled
Snæfinnur snjókarl
volume_down
volume_up
volume_off

Et oui… “Frosty le bonhomme de neige était un esprit joyeux et vif, avec son tuyau d’épi de maïs, un bouton pour le nez, et deux yeux faits de charbon”. Les enfants et les adultes islandais rendent généralement hommage à notre joyeux petit Frosty par une danse autour du sapin de Noël – le moment le plus marquant étant quand l’un des Yule Lads (créatures du folklore islandais équivalent au Père Noël) se joint à la fête et délivre des cadeaux.

Snæfinnur snjókarl
var með snjáðan pípuhatt,
Gekk í gömlum skóm
og með grófum róm
gat hann talað, rétt og hratt.
“Snæfinnur snjókarl!
Bara sniðugt ævintýr,”
segja margir menn,
en við munum enn
hve hann mildur var og hýr.

En galdrar voru geymdir
í gömlu skónum hanns:
Er fékk hann þá á fætur sér
fór hann óðara í dans.
Já, Snæfinnur snjókarl,
hann var snar að lifna við,
og í leik sér brá
æði léttur þá,
-uns hann leit í sólskinið.

Snæfinnur snjókarl
snéri kolli himins til,
og hann sagði um leið:
“Nú er sólin heið
og ég soðna, hér um bil.”
Undir sig tók hann
alveg feiknamikið stökk,
og á kolasóp
inn í krakkahóp
karlinn allt í einu hrökk.
Svo hljóp hann einn,
-var ekki seinn-
og alveg niðrá torg,
og með sæg af börnum söng hann lag
bæði í sveit og höfuðborg.
Já, Snæfinnur snjókarl
allt í snatri þetta vann,
því að yfir skein
árdagssólin hrein
og hún var að bræða hann.

Frosty le bonhomme de neige était une âme heureuse jolly
Avec un tuyau d’épi de maïs et un nez de bouton
Et les deux yeux, fabriqués à partir de charbon

Frosty le bonhomme de neige est un conte de fées qu’ils disent
Il a été fait de neige, mais les enfants savent
Comment il est venu à la vie un jour

Il y avait un peu de magie
Dans ce vieux chapeau de soie, qu’ils ont trouvé
Et qu’ils placèrent sur sa tête
Lorsqu’il a commencé à danser

Frosty le bonhomme de neige était vivant car il pouvait être
Et les enfants disent qu’il pouvait rire et jouer
Exactement comme vous et moi, venez

thump thump, thumpety thump thump
Allez regarder de Frosty
Thumpety thump thump, thumpety thump thump
Sur les collines de neige

thump thump, thumpety thump thump
Allez regarder de Frosty
Thumpety thump thump, thumpety thump thump
Sur les collines de neige

Oh, Frosty le bonhomme de neige savait que le soleil était chaud ce jour-là
Alors il a dit, “nous allons avoir du plaisir
Maintenant avant que j’ai totalement disparu”

Jusqu’au village avec un manche à balai dans la main
Courir çà et là, tout autour de la place
Disant « Attrapez-moi si vous le pouvez me »

Il les a amenés dans les rues de la ville
Directement vers l’agent de la circulation
qui s’arrêta un instant
pour l’entendre crier, « Stop »

Hé, Frosty le bonhomme de neige devait se dépêcher
Il dit au revoir en disant, “ne pleurez pas
Je serai de retour à nouveau un jour”

thump thump, thumpety thump thump
Allez regarder de Frosty
Thumpety thump thump, thumpety thump thump
Sur les collines de neige

Il sera de retour, oui, il le sera, un jour !
Rendez-vous l’année prochaine Frosty !

Irlande

play_circle_filled
pause_circle_filled
Wexford Carol
volume_down
volume_up
volume_off

The Wexford Carol, parfois plus connue par son premier verset “Bonnes gens en ce temps de Noël“, est l’un des plus anciens chants de Noël existants de tradition européenne. Elle est originaire du comté de Wexford et date du 12ème siècle ! Comme beaucoup de chants de Noël, tout tourne autour de la nativité. Au début, seuls les hommes pouvaient la chanter étant donné son contenu religieux; les femmes ayant dû attendre les années 1990 pour avoir le droit de la fredonner à leur tour…

Good people all, this Christmas time,
Consider well and bear in mind
What our good God for us has done
In sending his beloved son
With Mary holy we should pray,
To God with love this Christmas Day
In Bethlehem upon that morn,
There was a blessed Messiah born
The night before that happy tide
The noble Virgin and her guide
Were long time seeking up and down
To find a lodging in the town
But mark right well what came to pass
From every door repelled, alas
As was foretold, their refuge all
Was but a humble ox’s stall
Near Bethlehem did shepherds keep
Their flocks of lambs and feeding sheep
To whom God’s angel did appear
Which put the shepherds in great fear
Arise and go, the angels said
To Bethlehem, be not afraid
For there you’ll find, this happy morn
A princely babe, sweet Jesus, born
With thankful heart and joyful mind
The shepherds went the babe to find
And as God’s angel had foretold
They did our Saviour Christ behold
Within a manger he was laid
And by his side a virgin maid
Attending on the Lord of Life
Who came on earth to end all strife
There were three wise men from afar
Directed by a glorious star
And on they wandered night and day
Until they came where Jesus lay
And when they came unto that place
Where our beloved Messiah lay
They humbly cast them at his feet
With gifts of gold and incense sweet.

Bonnes gens en ce temps de Noël,
Considérez bien et gardez à l’esprit
ce que notre bon Dieu a fait pour nous
En envoyant son Fils bien-aimé
avec Marie sainte, nous devrions prier,
à Dieu avec amour ce jour de Noël
À Bethléem ce matin- là, le béni Messie est né.

La veille de cette marée heureuse,
la noble vierge et son guide
cherchaient depuis longtemps de haut en bas
Pour trouver un gîte dans la ville.
Mais remarquez comment toutes choses se sont passées
De chaque porte repoussée, hélas!
Comme on l’avait prédit, leur refuge
n’était que l’étable d’un humble boeuf.

Près de Bethléem, les bergers gardaient-ils
leurs troupeaux d’agneaux et nourrissaient les moutons
auxquels les anges de Dieu sont apparus,
ce qui a mis les bergers dans une grande peur
Préparez-vous et partez, les anges ont dit
A Bethléem, n’ayez pas peur
Car là vous trouverez, ce matin heureux
Un princier Bébé, doux Jésus, né.

Avec un cœur reconnaissant et un esprit joyeux
Les bergers sont allés trouver le bébé
Et comme l’ange de Dieu l’avait prédit,
Ils ont fait notre Sauveur Christ voici
Dans une mangeoire, Il était couché
Et à ses côtés la jeune fille vierge
S’assistant au Seigneur de la Vie
Qui est venu sur terre pour finir tous les conflits.

Il y avait trois hommes sages de loin
Dirigés par une étoile glorieuse
Et ils ont erré nuit et jour
Jusqu’à ce qu’ils soient venus où Jésus gisait
Et quand ils sont venus à cet endroit
où reposait notre Messie bien-aimé,
Ils les ont humblement jetés à Ses pieds
Avec des dons d’or et d’encens sucré.

Royaume-Uni

play_circle_filled
pause_circle_filled
We Wish You a Merry Christmas
volume_down
volume_up
volume_off

Chaque année aux alentours de Noël, nous commençons tous à fredonner cette chanson innocente et béate – qui, croyez-le ou non, est en réalité plus vieille que la reine ! Son origine vient de la tradition anglaise de distribuer aux plus pauvres des friandises telles que le “Christmas pudding” à la veille de Noël. C’est l’un des rares chants de Noël anglais mentionnant les célébrations du Nouvel An.

We wish you a Merry Christmas (x3)
and a Happy New Year.

Good tidings we bring to you and your kin
We wish you a Merry Christmas and a Happy New Year.

Now! bring us some figgy pudding (x3)
and bring some out here. (or, and bring it us here)

Good tidings we bring to you and your kin
We wish you a Merry Christmas and a Happy New Year.

For we all like figgy pudding (x3)
so bring some out here.

We wish you a Merry Christmas and a Happy New Year.

On vous souhaite un Joyeux Noël (x3)
Et une Bonne Année !

Bonnes nouvelles on port’
Pour vous et les vôtr’s,
On vous souhaite un Joyeux Noël,
Et une Bonne Année !

Nous voulons du Christmas pudding (x3)
Portez-le donc ici !

Nous rest’rons jusqu’à c’ qu’on en ait (x3)
Portez-le donc ici !

On vous souhaite un Joyeux Noël (x3)
Et une Bonne Année !

Norvège

play_circle_filled
pause_circle_filled
Jeg Er Så Glad
volume_down
volume_up
volume_off

Jeg Er Så Glad est aujourd’hui encore une chanson de Noël norvégienne très populaire. Pour le dire franchement : les Norvégiens aiment la chanter en courant autour du sapin de Noël… Vous pourriez dire, ça va bien avec les paroles : “Je suis si heureux chaque veille de Noël/La nuit de la naissance de Jésus!/Car le soleil a brillé/l’étoile s’est éclairé/et les anges ont chanté sur terre”. Essayez-le une fois, c’est libérateur !

Jeg er så glad hver julekveld,
for da ble Jesus født;
da lyste stjernen som en sol,
og engler sang så søtt.

Det lille barn i Betlehem,
han var en konge stor
som kom fra himlens høye slott
ned til vår arme jord.

Nu bor han høyt i himmelrik,
han er Guds egen sønn,
men husker alltid på de små
og hører deres bønn.

Jeg er så glad hver julekveld,
da synger vi hans pris;
da åpner han for alle små
sitt søte paradis.

Da tenner moder alle lys,
så ingen krok er mørk.
Hun sier stjernen lyste så
i hele verdens ørk.

Hun sier at den lyser enn
og slokner aldri ut,
og hvis den skinner på min vei,
da kommer jeg til Gud.

Hun sier at de engler små,
de synger og i dag
om fred og fryd på jorderik
og om Guds velbehag.

Je suis si heureuse chaque veille de Noël
Parce qu’alors Jésus est né
Puis l’étoile a brillé comme un soleil
Et les anges ont chanté si gentiment

Le petit enfant de Bethléem
C’était un grand roi
Qui est venu des hauts châteaux du ciel
Jusqu’à notre pauvre terre.

Maintenant, il vit au ciel
Il est le Fils de Dieu
Mais se souvient toujours des petits pour écouter leur prière.

Je suis si heureuse chaque veille de Noël
Nous chantons ses louanges:
Puis il ouvre pour tous les petits
Son doux paradis.

Puis de ses dents toutes claires
Dont aucun crochet n’est sombre;
Il dit que l’étoile brillait tellement
Dans le désert du monde entier

Il dit qu’elle brille
Et ne s’éteint jamais Alors je viendrai à Dieu
J’aime notre veille de Noël
Et le Seigneur Christ
qui m’aime encore
Je sais que c’est sûr

Suède

play_circle_filled
pause_circle_filled
Santa Lucia
volume_down
volume_up
volume_off

Ok … Si vous n’êtes pas du Nord, cette tradition vous semblera bizarre. Mais en Suède, la fête de Sainte-Lucie est une affaire très sérieuse. Chaque 13 décembre, une jeune fille est élue pour représenter la sainte Lucie : elle porte une robe blanche et une couronne de bougies, et marche à la tête d’une procession de femmes, chacune tenant une bougie. Les femmes entrent dans la pièce, sous une mélodie adaptée de la chanson napolitaine Santa Lucia.

Natten går tunga fjät
rund gård och stuva;
kring jord, som sol förlät,
skuggorna ruva.
Då i vårt mörka hus,
stiger med tända ljus,
Sankta Lucia, Sankta Lucia.

Natten går stor och stum
nu hörs dess vingar
i alla tysta rum
sus som av vingar.
Se, på vår tröskel står
vitklädd med ljus i hår
Sankta Lucia, Sankta Lucia.

Mörkret ska flykta snart
ur jordens dalar
så hon ett underbart
ord till oss talar.
Dagen ska åter ny
stiga ur rosig sky
Sankta Lucia, Sankta Lucia.

La nuit avance à pas lourds
Autour de la cour et de l’âtre,
Alors que le soleil quitte la terre,
Les ombres menacent.
Là, dans notre maison sombre
Marchant avec des bougies allumées
Sainte Lucie, Sainte Lucie !

La nuit avance fortement et en silence
Ecoutez maintenant ses ailes
Dans chaque pièce si silencieuse,
Murmurant comme des ailes.
Regardez, sur notre seuil se tient,
Habillée de blanc, de la lumière dans les cheveux,
Sainte Lucie, Sainte Lucie !

L’obscurité s’envolera bientôt
Des vallées de la terre.
Aussi nous dit-elle
Un mot merveilleux :
Un nouveau jour se lèvera à nouveau
Du ciel rose…
Sainte Lucie, Sainte Lucie !

Finlande

play_circle_filled
pause_circle_filled
Joulumaa
volume_down
volume_up
volume_off

Dans la patrie du Père Noël, vous pouvez parier qu’il y a autant de chants liées à Noël que de rennes. Mais celui-ci, composé en 1978 par Katri Helena, est devenu un véritable classique au fil du temps. Joulumaa, traduit comme ‘Le Royaume de Noël’, est un concentré de l’esprit de Noël… Il est impossible de ne pas l’aimer : “Le Royaume de Noël est plus qu’un fjeld et de la neige/Le Royaume de Noël est le royaume de la paix et de l’imagination humaine…

Joulumaahan matkamies jo moni tietä kysyy;
Sinne saattaa löytää, vaikka paikallansa pysyy
Katson taivaan tähtiä ja niiden helminauhaa
Itsestäni etsittävä on mun joulurauhaa

Joulumaa on muutakin kuin tunturi ja lunta
Joulumaa on ihmismielen rauhan valtakunta
Eikä sinne matka silloin kovin kauan kestä
Joulumaa jos jokaiselta löytyy sydämestä

Joulumaasta kuvitellaan paljon kaikenlaista
Kuinka toiveet toteutuu ja on niin satumaista
Voi, jos jostain saada voisin suuren puurokauhan
Sillä antaa tahtoisin mä maailmalle rauhan

Joulumaa on muutakin kuin pelkkää toiveunta
Joulumaa on ihmismielen rauhan valtakunta
Eikä sinne matka silloin kovin kauan kestä
Joulumaa, jos jokaiselta löytyy sydämestä

Joulumaasta uskoo moni onnen löytävänsä
Mutta sepä kätkeytyy tai narraa etsijänsä
Onnea kun mikään mylly valmiiksi ei jauha
Itsestään on löydettävä ihmisen vain rauha

De nombreux voyageurs demandent le chemin pour le Royaume de Noël
Vous pouvez trouver le chemin, même si vous restez chez vous
Il faut regarder les étoiles du ciel et leur collier de perles
Il faut chercher la paix de Noël en soi-même

Le Royaume de Noël est aussi plus qu’un fjeld et de la neige
Le Royaume de Noël est le royaume de la paix et de l’imagination humaine
Le voyage ne durera pas très longtemps
si le Royaume de Noël se trouve dans le cœur de tout le monde

Beaucoup de choses sont dites sur le Royaume de Noël
Comment les souhaits deviennent réalité, c’est si merveilleux
Oh, si je pouvais obtenir un énorme pelle de quelque part
Je pourrais donner la paix au monde avec ça

Le Royaume de Noël est plus qu’une simple rêverie
Le Royaume de Noël est le royaume de la paix et de l’imagination humaine
Le voyage ne durera pas très longtemps
si le Royaume de Noël se trouve dans le cœur de tout le monde

Beaucoup croient trouver le bonheur du Royaume de Noël
Mais il se cache ou trompe son chercheur
Comme quand n’importe quel moulin ne mouline pas tout seul le bonheur accompli
La personne doit juste trouver la paix en elle-même.

Danemark

play_circle_filled
pause_circle_filled
Dejlig Er Jorden
volume_down
volume_up
volume_off

La terre est belle, n’est-ce pas ? Ou du moins c’est ce que le chant de Noël Dejlig er Jorden nous raconte. Le chant de Noël le plus célèbre au Danemark (et dans les îles Féroé) a été écrite par le compositeur danois B.S. Ingemann en 1850. Ne vous laissez pas berner par les apparences, le chant est en réalité basé sur une vieille chanson folklorique silésienne : Schönster Herr Jesus.

Dejlig er jorden!
Prægtig er Guds Himmel!
Skøn er sjælenes pilgrimsgang!
Gennem de favre
riger på jorden
går vi til Paradis med sang.

Tider skal komme,
tider skal henrulle,
slægt skal følge slægters gang;
aldrig forstummer
tonen fra Himlen
i sjælens glade pilgrimssang.

Englene sang den
først for markens hyrder;
skønt fra sjæl til sjæl det lød:
Fred over jorden!
Menneske, fryd dig,
os er en evig frelser fød!

Belle est la terre
Magnifique est le paradis de Dieu
Belle est le pèlerinage des âmes
A travers la favre
Royaumes sur terre
Nous allons au paradis avec la chanson.

Les temps doivent venir
Les temps doivent descendre
Les générations doivent suivre le cours des générations
La paix sur la terre!

Hommes, réjouissez-vous
Aujourd’hui, nous sommes un sauveur né

Pays-Bas

play_circle_filled
pause_circle_filled
De Herdertjes Lagen bij Nachte
volume_down
volume_up
volume_off

Les bergers attendaient ce soir-là, à l’origine composé pour l’église catholique hollandaise, est devenu très populaire au cours du siècle dernier. La chanson parle d’un groupe de bergers qui, couchés dans les champs, ont vu une lumière céleste, ont entendu un ange parler et sont allés chercher Jésus. Le chant a été enregistré en 1852 par Joseph Alberdingk Thijm mais était probablement d’origine plus ancienne (17ème ou 18ème siècle).

De herdertjes lagen bij nachte
Zij lagen bij nacht in het veld
Zij hielden vol trouwe de wachte
Zij hadden hun schaapjes geteld
Daar hoorden zij ‘d engelen zingen
Hun liederen vloeiend en klaar
De herders naar Bethlehem gingen
‘t liep tegen het nieuwe jaar

Toen zij er te Bethlehem kwamen
Daar schoten drie stralen dooreen
Een straal van omhoog zij vernamen
Een straal op het kribje benee
Daar vlamd’ er een straal uit hun ogen
En viel op het Kindeke teer
Zij stonden tot schreiens bewogen
En knielden bij Jesus neer

Maria die bloosde van weelde
Van ootmoed en lieflijke vreugd
De goede Sint Jozef hij streelde
Het Kindje der mensen geneugt
De herders bevalen te weiden
Hun schaapkens aan d’engelenschaar
Wij kunnen van ‘t kribje niet scheiden
Wij wachten het nieuwe jaar

Ach kindje, ach kindje, dat heden
In ‘t nederig stalletje kwaamt
Ach, laat ons uw paden betreden
Want gij hebt de wereld beschaamd
Gij kwaamt om de wereld te winnen
De machtigste vijand te slaan
De kracht uwer liefde van binnen
Kan wereld noch hel weerstaan.

Belgique

play_circle_filled
pause_circle_filled
Il est Né le Divin Enfant
volume_down
volume_up
volume_off

Il est né le divin enfant, jouez hautbois, résonnez musette. Il est né le divin enfant, chantons tous son avènement !” Ainsi va le refrain de cette chanson magique. C’est un chant traditionnel, publié pour la première fois en 1862 par R. Grosjean, organiste de la cathédrale de Saint-Dié-des-Vosges. En tant que tel, ce n’est pas vraiment belge, mais il a été adopté par la communauté francophone depuis des lustres – alors sortez maintenant votre hautbois !

Il est né le divin enfant,
Jouez hautbois, résonnez musette.
Il est né le divin enfant,
Chantons tous son avènement.
Depuis plus de quatre mille ans
Nous le promettaient les prophètes,
Depuis plus de quatre mille ans
Nous attendions cet heureux temps.
Une étable est son logement,
Un peu de paille est sa couchette,
Une étable est son logement,
Pour un dieu quel abaissement.
O Jésus, ô roi tout puissant,
Tout petit enfant que vous êtes,
O Jésus, ô roi tout puissant,
Régnez sur nous entièrement.

Allemagne

play_circle_filled
pause_circle_filled
O Tannenbaum
volume_down
volume_up
volume_off

O Tannenbaum est le chant de Noël par excellence. Il a été traduit dans toutes les langues. Les paroles ne se réfèrent pas à Noël ou ne décrivent pas un arbre décoré. Au lieu de cela, ils se rapportent aux qualités du sapin et ses épines persistantes en tant que symbole de sagesse et fidélité. On l’a associé à l’arbre de Noël au début du 20ème siècle – à noter que le morceau a même été adopté par le parti travailliste britannique.

O Tannenbaum, o Tannenbaum,
wie treu sind deine Blätter!
Du grünst nicht nur zur Sommerzeit,
Nein auch im Winter, wenn es schneit.
O Tannenbaum, o Tannenbaum,
wie treu sind deine Blätter!

O Tannenbaum, o Tannenbaum!
Du kannst mir sehr gefallen!
Wie oft hat nicht zur Weihnachtszeit
Ein Baum von dir mich hoch erfreut!
O Tannenbaum, o Tannenbaum!
Du kannst mir sehr gefallen!

O Tannenbaum, o Tannenbaum!
Dein Kleid will mich was lehren:
Die Hoffnung und Beständigkeit
Gibt Trost und Kraft zu jeder Zeit.
O Tannenbaum, o Tannenbaum!
Das soll dein Kleid mich lehren.

Mon beau sapin, roi des forêts,
Que j’aime ta verdure !
Quand, par l’hiver, bois et guérets,
Sont dépouillés de leurs attraits,
Mon beau sapin, roi des forêts,
Tu gardes ta parure.

Toi que Noël planta chez nous,
Au saint anniversaire !
Joli sapin, comme ils sont doux,
Et tes bonbons et tes joujoux !
Toi que Noël planta chez nous,
Tout brillant de lumière.

Mon beau sapin, tes verts sommets,
Et leur fidèle ombrage,
De la foi qui ne ment jamais,
De la constance et de la paix,
Mon beau sapin, tes verts sommets
M’offrent la douce image.

Suisse

play_circle_filled
pause_circle_filled
Es ist für uns eine Zeit Angekommen
volume_down
volume_up
volume_off

Le Temps est venu est un chant de Noël suisse traditionnel du canton de Lucerne. Une variante séculaire des paroles a été écrite durant l’ère nazie par le poète de droite Paul Hermann (1904-1970), et est encore réimprimé dans certains recueils de chansons allemands. De nos jours, une variante textuelle de 11 versets datant de 1957 est généralement chantée, rétablissant le contenu religieux de la chanson.

Es ist für uns eine Zeit angekommen,
es ist für uns eine große Gnad’.
Unser Heiland, Jesus Christ,
der für uns, der für uns, der für uns Mensch geworden ist.

In der Krippe muss er liegen,
und wenn’s der härteste Felsen wär’:
Zwischen Ochs’ und Eselein
liegst du, liegst du, liegst du armes Jesulein.

Drei König’ kamen, ihn zu suchen,
der Stern führt’ sie nach Bethlehem.
Kron’ und Zepter legten sie ab,
brachten ihm, brachten ihm, brachten ihm ihre reiche Gab’.

Le temps est venu,
c’est une grande grâce pour nous.
Notre sauveur, Jésus-Christ,
est devenu homme pour nous.

Dans le berceau il doit se reposer,
et si c’était la pierre la plus dure:
Entre bœuf et âne
reposez-vous, pauvre petit Jésus.

Trois rois sont venus le chercher,
l’étoile les a conduits à Bethléem.
Couronne et sceptres ils déposent,
lui apportant leurs précieux cadeaux.

Italie

play_circle_filled
pause_circle_filled
Tu Scendi Dalle Stelle
volume_down
volume_up
volume_off

Tu scendi dalle stelle, qui veut dire ‘Tu Descends des Etoiles’, est la chanson de Noël préférée des Italiens. Les petits italiens l’apprennent à l’école primaire. À Noël, les magasins la diffusent en boucle et à peu près tous les Italiens peuvent la fredonner et même en connaître les paroles. La mélodie et les paroles originales ont été écrites par Alphonsus Maria de Liguori, un prêtre napolitain de renom.

Tu scendi dalle stelle,
O Re del Cielo,
e vieni in una grotta,
al freddo al gelo.
O Bambino mio Divino
Io ti vedo qui a tremar,
O Dio Beato
Ahi, quanto ti costò
l’avermi amato!
A te, che sei del mondo
il Creatore,
mancano panni e fuoco;
O mio Signore!
Caro eletto Pargoletto,
Quanto questa povertà
più mi innamora!
Giacché ti fece amor
povero ancora!

Tu descends des étoiles
Ô Roi du Ciel
Et tu arrives dans une grotte
Dans le froid et le gel,
Et tu arrives dans une grotte
Dans le froid et le gel.

Ô, mon Divin Enfant
Je te vois là tremblant,
Ô Dieu Bienheureux !
Ah ! Comme il t’en a coûté
De m’aimer !
Ah ! Comme il t’en a coûté
De m’aimer !

A toi qui es du monde
Le créateur
Il manque des vêtements et du feu,
Ô mon Seigneur,
Il manque des vêtements et du feu,
Ô mon Seigneur.

Cher enfant élu,
Comme cette pauvreté
Me fait t’aimer davantage,
Puisque l’amour t’a rendu
Plus pauvre encore,
Puisque l’amour t’a rendu
Plus pauvre encore.

Autriche

play_circle_filled
pause_circle_filled
Stille Nacht
volume_down
volume_up
volume_off

Ne plaisantez pas avec celle-ci, car elle a été déclarée patrimoine culturel immatériel par l’UNESCO en mars 2011 ! On dit que Joseph Mohr a été capable de produire la première version des paroles de ce chant de Noël mondialement célèbre dans la nuit du 24 décembre 1818 en seulement quelques heures. Le manuscrit original a été perdu, mais, un manuscrit plus tardif a été découvert en 1995 et daté par des chercheurs autour de 1820.

Stille Nacht! Heilige Nacht!
Alles schläft. Einsam wacht
Nur das traute heilige Paar.
Holder Knab’ im lockigten Haar,
Schlafe in himmlischer Ruh!
Schlafe in himmlischer Ruh!

Stille Nacht! Heilige Nacht!
Gottes Sohn! O! wie lacht
Lieb’ aus deinem göttlichen Mund,
Da uns schlägt die rettende Stund’.
Jesus! in deiner Geburt!
Jesus! in deiner Geburt!

Stille Nacht! Heilige Nacht!
Hirten erst kundgemacht
Durch der Engel „Halleluja!“
Tönt es laut bey Ferne und Nah:
„Jesus der Retter ist da!“
„Jesus der Retter ist da!“

Douce nuit, sainte nuit !
Dans les cieux ! L’astre luit.
Le mystère annoncé s’accomplit
Cet enfant sur la paille endormi,
C’est l’amour infini ! x2

Saint enfant, doux agneau !
Qu’il est grand ! Qu’il est beau !
Entendez résonner les pipeaux
Des bergers conduisant leurs troupeaux
Vers son humble berceau ! x2

C’est vers nous qu’il accourt,
En un don sans retour !
De ce monde ignorant de l’amour,
Où commence aujourd’hui son séjour,
Qu’il soit Roi pour toujours ! x2

Quel accueil pour un Roi !
Point d’abri, point de toit !
Dans sa crèche il grelotte de froid
O pécheur, sans attendre la croix,
Jésus souffre pour toi ! x2

Tchéquie

play_circle_filled
pause_circle_filled
Půjdem Spolu do Betléma
volume_down
volume_up
volume_off

Cette chanson de Noël contraste fortement avec les autres de la liste. ‘Allons à Bethléem’, ou Půjdem spolu do Betléma dans sa langue d’origine, parle d’un groupe de musiciens qui va à Bethléem pour jouer différents instruments de musique au nouveau-né Jésus. “Je te bercerai toute la journée, et toi Johnny, laisse retentir ta cornemuse !

Půjdem spolu do Betléma,
dujdaj, dujdaj, dujdaj dá!

Ježíšku, panáčku!
Já tě budu kolíbati,
Ježíšku, panáčku!
Já tě budu kolíbat!

A ty Janku na píštalku
dudlitidy dudlitidy dudlitidy dá!

Ježíšku, panáčku!
Já tě budu kolíbati,
Ježíšku, panáčku!
Já tě budu kolíbat!

Začni Kubo na ty dudy
dujdaj dujdaj dujdaj dá!

Ježíšku panáčku!
Já tě budu kolíbati,
Ježíšku panáčku!
Já tě budu kolíbat!

A ty Mikši na housličky
hudlitidy hudlitidy hudlitidy dá!

Ježiíšku panáčku
Já tě budu kolíbati,
Ježíšku panáčku!
Já tě budu kolíbat!

A ty Vávro, na tu basu
rum rum rum ruma da!

Ježíšku panáčku!
Já tě budu kolíbati,
Ježíšku panáčku!

Allons tous à Bethléem,
Dudaj, dudaj, dudaj, da!

Jésus, petit, petit garçon
Je te bercerai dans le berceau,
Jésus, petit, petit garçon
Je te bercerai toute la journée.

Et toi Johnny, laisse siffler ta pipe,
Dudli, tudli, dudli, da!

Jésus, petit, petit garçon
Je te bercerai dans le berceau,
Jésus, petit, petit garçon
Je te bercerai toute la journée.

Commence, oh, Jimmy, sur ta cornemuse,
Dudaj, dudaj, dudaj, da!

Jésus, petit, petit garçon
Je te bercerai dans le berceau,
Jésus, petit, petit garçon
Je te bercerai toute la journée.

Et toi Nicolas au violon,
Hudli, tydli, hudli, da!

Jésus, petit, petit garçon
Je te bercerai dans le berceau,
Jésus, petit, petit garçon
Je te bercerai toute la journée.

Et toi Laurent, laisse ta basse jouer,
Rumrum, rumrum, rumrum, da!

Jésus, petit, petit garçon
Je te bercerai dans le berceau,
Jésus, petit, petit garçon
Je te bercerai toute la journée.

Slovaquie

play_circle_filled
pause_circle_filled
Daj Boh šťastia
volume_down
volume_up
volume_off

Les chrétiens byzantins et orthodoxes suivent le calendrier julien et célèbrent donc la veille de Noël le 6 janvier et le jour de Noël le 7. Mais peu importe : parce que ‘Bénédiction’, la chanson de Noël intitulée Daj Boh šťastia en slovaque, parle de la beauté de l’amour et délivre ces meilleurs vœux pour les peuples du monde entier. Ça ne pouvait pas être plus chaleureux.

Daj Boh šťastia tejto zemi,
všetkým ľuďom v nej.
Nech im slnko jasne
svieti každý Boží deň.
Nech ich sused v láske má,
nech im priazeň, pokoj dá.
Daj Boh šťastia tejto zemi
všetkým ľuďom v nej

Daj Boh šťastia celej Zemi,
všetkým národom Nech im svetlo,
hviezdy, lásky ožiaruje dom.
Hladným chleba dobrého,
chorým zdravia pevného.
Daj Boh šťastia celej Zemi,
všetkým národom.

Dopraj Bože svojmu dielu večné trvanie
nech sa samo nezahubí,
všetci prosíme.
Rybám čistej vody daj,
vtáctvo a zver zachovaj,
dopraj Bože svojmu
dielu večné trvanie.

Que Dieu accorde à ce pays,
bonheur et joie aux gens
Que le soleil brille sur ce pays,
et jamais ne manque un jour.
Les voisins doivent vivre dans l’unité,
entraidez-vous de manière désintéressée.
Que Dieu accorde
au peuple slovaque le bonheur et la béatitude.

Que Dieu accorde sa félicité
à chaque nation sur cette planète Terre
Que la lumière étoilée de l’amour pur brille sur chaque maison
Avec du bon pain à ceux qui ont faim,
et guérisse toutes les personnes malades.
Que Dieu accorde sa félicité
à chaque nation sur cette planète Terre.

Que Dieu sauve toute sa création,
laissez-le grandir et prospérer,
Qu’Il accorde cette protection à la Terre,
pour garder toutes les choses en vie.
Laisser jouer les poissons dans l’eau claire,
les oiseaux et les bêtes apprécient chaque jour.
Que Dieu sauve toute sa création,
laissez-le grandir et prospérer

Hongrie

play_circle_filled
pause_circle_filled
Kiskarácsony, Nagykarácsony
volume_down
volume_up
volume_off

A la Nuit Sainte, les Hongrois écoutent les chants de Noël internationaux tels que Douce Nuit – ou leur propre Kis karácsony, nagy karácsony – qui signifie ‘Petit Noël, Grand Noël’. Ses paroles disent, plus ou moins : “Petit Noël, Grand Noël, Avez-vous fait cuire le gâteau ? Quand il est prêt, ici et avec moi, laissez-moi le manger chaud“. Si vous voulez en savoir plus sur les gâteaux de Noël, c’est par ici !

Kis karácsony, nagy karácsony,
Kisült-e már a kalácsom?
Ha kisült már, ide véle,
Hadd egyem meg melegébe.

Kis fenyőfa, nagy fenyőfa,
Kisült-e már a malacka?
Ha kisült már, ide véle,
Hadd egyem meg melegébe.

Jaj, de szép a karácsonyfa
Ragyog rajta a sok gyertya.
Itt egy szép könyv, ott egy labda.
Jaj de szép a karácsonyfa!

Kis karácsony, nagy karácsony,
Van-e kolbász a padláson?
Ha nincs a kolbász a padláson,
Nem ér semmit a karácsony.

Kezem, lábam, jaj, de fázik,
Csizmám sarkán jég szikrázik.
Ha szikrázik, hadd szikrázzon,
Azért van ma szép karácsony!

Béke szálljon minden házra,
Kis családra, nagy családra!
Karácsonyfa fenyőága,
Hintsél békét a világra!

Nagykarácsony éjszakája,
Krisztus születése napja,
Szűz Mária édesanyja,
Mely gondosan ápolgatja.

Pologne

play_circle_filled
pause_circle_filled
Bóg Się Rodzi
volume_down
volume_up
volume_off

Ce chant polonais est considéré par certains comme l’hymne national de Noël, et, pendant une courte période, il a même été considéré comme un hymne national ! Le chant se compose de cinq vers, chacun avec huit lignes, et chaque ligne avec huit syllabes. Les paroles de l’hymne contiennent une série d’oxymores : “Dieu est né et les puissances tremblent, Le Seigneur des cieux est couché nu, Le feu a gelé, la lumière est voilée, L’Éternel a maintenant ses limites“.

Bóg się rodzi, moc truchleje,
Pan niebiosów obnażony;
Ogień krzepnie, blask ciemnieje,
Ma granice nieskończony.
Wzgardzony okryty chwałą,
Śmiertelny Król nad wiekami;
A Słowo Ciałem się stało
i mieszkało między nami.

Cóż masz niebo nad ziemiany?
Bóg porzucił szczęście twoje,
Wszedł między lud ukochany,
Dzieląc z nim trudy i znoje;
Nie mało cierpiał, nie mało,
Żeśmy byli winni sami,
A Słow Ciałem się stało
I mieszkało między nami.

W nędznéj szopie urodzony,
Żłób mu za kolebkę dano?
Cóż jest, czem był otoczony?
Bydło, pasterze i siano.
Ubodzy, was to spotkało
Witać Go przed bogaczami,
A Słowo Ciałem się stało
i mieszkało między nami.

Potém i Króle widziani
Cisną się między prostotą,
Niosąc dary Panu w dani:
Mirrę, kadzidło i złoto;
Bóstwo to razem zmieszało
Z wieśniaczymi ofiarami;
A Słowo Ciałem się stało
i mieszkało między nami.

Podnieś rękę, Boże Dziecię!
Błogosław krainę miłą,
W dobrych radach, w dobrym bycie
Wspieraj jéj siłę swą siłą.
Dom nasz i majętność całą,
I Twoje wioski z miastami!
A Słowo Ciałem się stało
i mieszkało między nami.

Dieu est né et les puissances tremblent
Le Seigneur des cieux est couché nu,
Le feu a gelé, la lumière est voilée,
L’Éternel a maintenant ses limites.
Méprisé, cependant vêtu de gloire,
Roi mortel des siècles des siècles !

Refrain
Et le Verbe s’est fait chair,
Vivant éternellement parmi nous !

Eh bien, vous avez les cieux, la terre?
Dieu a abandonné sa félicité.
Il a marché parmi son peuple bien-aimé,
Partageant avec lui épreuves et labeur.
Il a beaucoup souffert,
Car nous étions tous des pécheurs.
(Refrain)

Né dans une étable misérable,
On lui a donné la crèche pour berceau !
De qui était-il entouré ?
De bergers et de foin.
Pauvres, rassemblez-vous,
Saluez-Le avant les riches!
(Refrain)

Lève la main, Enfant divin,
Bénis notre belle Mère Patrie.
Avec bon conseil et bien-être,
Soutiens la force de sa puissance,
Notre maison et tous nos biens
Et tous les villages et les villes
(Refrain)

Lituanie

play_circle_filled
pause_circle_filled
Atbėga Alnis Devyniaragis
volume_down
volume_up
volume_off

Le matin de Noël, les enfants lituaniens se lèvent tôt et chantent ou dansent pour recevoir des cadeaux de Kaledu Senelis ou, comme nous le connaissons dans certaines régions d’Europe, le Père Noël. Les familles visitent les maisons des parents et des amis et transmettent leurs salutations et leurs souhaits. Atbėga alnis devyniaragis est l’un des chants de Noël traditionnels lituaniens que vous serriez susceptibles d’entendre à cette occasion.

Atbėga alnis devyniaragis, lėliu,
— kalėda, kalėda.
Ant devinto rago kavolėliai kalė, lėliu,
— kalėda, kalėda.
Jūs kavolėliai mani brolaliai, lėliu,
— kalėda, kalėda.
Tai jūs nukalkit aukselio žiedų, lėliu,
— kalėda, kalėda.
Aukselio žiedų, sidabro žirkles, lėliu,
— kalėda, kalėda.
Aš nukarpysiu pušų viršūnes, lėliu,
— kalėda, kalėda.
Pušų viršūnes, aglių šakeles, lėliu,
— kalėda, kalėda.
Tai pamatysiu tėvulio dvarų, lėliu,
— kalėda, kalėda.
Po tėvulio dvarų povas povinėjo, lėliu,
— kalėda, kalėda.
Povas povinėjo, panas varinėjo, lėliu,
— kalėda, kalėda.
Panas varinėjo, plunksnelas rinko, lėliu,
— kalėda, kalėda.
Plunksnelas rinko, patalus pylė, lėliu,
— kalėda, kalėda.

Un cerf vient avec neuf cornes, lėliu, Kalėda, Kalėda.

Sur la neuvième corne des forges, lėliu, Kalėda, Kalėda.

Vous les forgerons, mes frères, lėliu, Kalėda, Kalėda.

S’il vous plaît, forgez une bague en or, lėliu, Kalėda, Kalėda.

Un bague en or, des ciseaux en argent, lėliu, Kalėda, Kalėda.

Je couperai la cime des pins, lėliu, Kalėda, Kalėda.

Des cimes des pins, des branches d’épicéas, lėliu, Kalėda, Kalėda.

Je vais voir le palais du père, lėliu, Kalėda, Kalėda.

Dans le palais du père, le paon marchait, lėliu, Kalėda, Kalėda.

Le paon marchait, les filles sont apparues, lėliu, Kalėda, Kalėda.

Les filles sont apparues, rassemblant les plumes, lėliu, Kalėda, Kalėda.

Les plumes une fois rassemblées remplirent les couvertures, lėliu, Kalėda, Kalėda.

Lettonie

play_circle_filled
pause_circle_filled
Prieks Pasaulei
volume_down
volume_up
volume_off

Les Lettons ont un message spécial pour vous : “Salutations au monde – écoutez cette chanson : C’est le matin du bonheur ! Et les forêts, les champs, les collines, Et les rochers, les ruisseaux, les eaux claires, chantent tous dans le vent, et joyeusement, pleurent dans un brouhaha !” C’est à peu près les paroles de cette magnifique chanson lettone de Noël intitulée Prieks Pasaulei (‘Salutations au monde’) que nous vous invitons fortement à écouter et, si possible, à entonner avec nous.

Prieks pasaulei – Tas Kungs ir klāt!
Nu ķēniņš zemei dots!
Lai visas sirdis gavilē
Par Pestītāju pasaulē,
Un debess, zeme dzied, (x2)
Un debess, debess, zeme dzied.

Prieks pasaulei – lai dziesmas skan:
Tai ausis laimes rīts!
Un meži, lauki, pakalni
Un klintis, strauti, klajumi
Lai gaviļdziesmā trīc, (x2)
Lai gaviļu, gaviļu dziesmā trīc!

Lai grēks un naids, un rūpes zūd,
Un asaras lai žūst.
Viņš nāk pie mums ar svētību,
Nu sirdis, dzīvi piepilda,
Lai slava Glābējam, (x2)
Lai slava, slava Glābējam!

Estonie

play_circle_filled
pause_circle_filled
Jõuluingel
volume_down
volume_up
volume_off

Celle-ci doit être dans le top 5 de cette liste. D’abord peut-être parce qu’il est assez rare d’écouter des chansons en estonien. Mais surtout, parce que Jõuluingel, qui signifie ‘Ange de Noël’, est tout bonnement magnifiquement interprétée par une douce voix féminine : “La veille de Noël, un ange visite chaque chambre. Il gambade gaiement sous la lueur des bougies. Vous pouvez à peine le voir avec vos yeux. Pourtant, vous sentez qu’il vous veut du bien“. C’est beau, n’est-ce pas ?

Jõuluööl käib ingel igas toas,
lendleb sääl ta küünla valgusjoas.
Silmaga sa vaevalt teda näed,
siiski tunned, et ta soovib hääd.

Kuuseokstelt tõuseb jõuluhõng,
ingli juustes särab karralõng.
Paitab kaisukaru sinu peos,
räägib muinasjuttu unenäos,
räägib muinasjuttu unenäos.

Sängi heites veidi kurb on meel
kuigi kuusk jääb tuppa kauaks veel.
Ärgates sa märkad, kuidas sääl
ingli juukseid läigib okste pääl.

Jõuluööl käib ingel igas toas
lendleb sääl ta küünla valgusjoas.
Silmaga sa vaevalt teda näed,
siiski tunned, et ta soovib hääd,
siiski tunned, et ta soovib hääd.

La veille de Noël, un ange visite chaque chambre.
Il gambade gaiement sous la lueur des bougies.
Vous pouvez à peine le voir avec vos yeux.
Pourtant, vous sentez qu’il vous veut du bien !

Une odeur suave de Noël se diffuse des branches de l’arbre
Et dans les cheveux de l’ange, une mèche de guirlandes brille.
Elle caresse l’ours en peluche dans votre main,
Raconte un conte de fées dans vos rêves,
Raconte un conte de fées dans vos rêves.

Vous allez vous coucher, un peu triste
Mais l’arbre reste dans la pièce un peu plus longtemps.
Au réveil, vous remarquez comment
Les cheveux de l’ange y brillent sur les branches.

La veille de Noël, un ange visite chaque chambre.
Il gambade gaiement sous la lueur des bougies.
Vous pouvez à peine le voir avec vos yeux.
Pourtant, vous sentez qu’il vous veut du bien.
Pourtant, vous sentez qu’il vous veut du bien.

Biélorussie

play_circle_filled
pause_circle_filled
Nova Radost Stala
volume_down
volume_up
volume_off

L’Église orthodoxe en Biélorussie adhère toujours au calendrier julien. C’est pourquoi toutes les vacances sont célébrées avec de 13 jours de délai. Kaliadavanne est l’une des traditions de Noël les plus emblématiques. Des groupes de gens habillés se promènent de maison en maison, chantant des Kaliady. Le maître de la maison visitée pendant Kaliadavanne est censé donner au groupe des saucisses, des casse-croûtes ou des sucreries.

Нова радість стала,
Яка не бувала,
Над полями України
Пташечка літала. (2)

Пташечка літала,
Нам звістку принесла,
Що Вкраїна не пропала,
Україна вскресла. (2)

На Різдво раненько
Сніжок надлітає,
Мати з дітьми із Сибіру
Батька виглядає. (2)

Діти ревно плачуть,
Де наша родина?
Над Сибіром висипана
Висока могила. (2)

Там у тій могилі
Батько спочиває,
Шкода дітей, шкода неньки,
Кров ся проливає. (2)

А на небі зірка,
Ангели літають,
А на землі від гарматів
Гори ся здригають. (2)

Не лиш від гарматів,
А лише й від мінів,
Бо вороги хочуть взяти
Від нас Україну. (2)

А на небі зірка
Сонечком сіяє,
А на землю з наших братів
Кров ся проливає. (2)

Український тризуб,
Українське поле —
Вже не буде в Україні
Неволі ніколи. (2)

О, Пречиста Діво,
Глянь на нас із неба,
Та дай же нам ту свободу,
Якої нам треба. (2)

Une nouvelle joie est apparue,
Cela n’a jamais été là,
Au-dessus des champs de l’Ukraine
Un petit oiseau volait. (2)

Un petit oiseau volait,
Pour nous apporter les nouvelles,
Que l’Ukraine n’a pas péri,
L’Ukraine est ressuscitée, (2)

À Noël tôt le matin
La neige est tombée,
Une mère avec des enfants de Sibérie cherche leur père. (2)

Les enfants crient fort,
Où est notre famille?
En Sibérie, il y a
Un grand tertre funéraire. (2)

Là dans ce tertre funéraire
Notre père repose
Pitié pour les enfants, pitié pour la mère,
Le sang y coule. (2)

Mais au paradis il y a une étoile
Là, les anges volent,
Et sur terre des canons
Les montagnes tremblent. (2)

Pas seulement du canon,
Mais aussi de la mine,
Car les ennemis veulent prendre
L’Ukraine loin de nous. (2)

Au paradis il y a une étoile
Brillant avec le soleil,
Sur terre coule le sang de notre frère
Le sang coule ici. (2)

Le trident ukrainien,
Les prairies ukrainiennes –
Il n’y en aura plus en Ukraine
Ne soyez jamais enchaînés. (2)

Oh, la Vierge la plus pure,
Regarde-nous du ciel,
Et accorde-nous cette liberté,
Dont nous avons tant besoin ici. (2)

Ukraine

play_circle_filled
pause_circle_filled
Shchedryk
volume_down
volume_up
volume_off

Le merveilleux chant de Noël Shchedryk a été arrangé par le compositeur et professeur Mykola Leontovych en 1916, et raconte l’histoire d’une hirondelle qui s’infiltre dans une maison pour annoncer la prospérité qui viendra au printemps suivant. La chanson est basée sur un chant traditionnel dont les paroles auraient, selon certains, des propriétés magiques. Shchedryk a ensuite été adapté en chant de Noël anglais sous le nom de Carol of the Bells.

Shchedryk shchedryk, shchedrivochka,
pryletila lastivochka,
stala sobi shchebetaty,
hospodarya vyklykaty:
“Vyydy, vyydy, hospodaryu,
podyvysya na kosharu,
tam ovechky pokotylys’,
a yahnychky narodylys’.
V tebe tovar ves’ khoroshyy,
budesh’ maty mirku hroshey,
V tebe tovar ves’ khoroshyy,
budesh’ maty mirku hroshey,
khoch ne hroshey, to polova:
v tebe zhinka chornobrova.”
Shchedryk shchedryk, shchedrivochka,
pryletila lastivochka.

Abondant, abondant,
Chant de Nouvel An,
Une petite hirondelle est entrée
Et a commencé à gazouiller
Pour appeler le maître :
“Viens, viens, maître,
Regarde l’enclos à moutons,
Là les agneaux se blottissent
Et les agnelets sont nés.
Puisque tu as du bon bétail,
Tu auras beaucoup d’argent,
Puisque tu as du bon bétail,
Tu auras beaucoup d’argent,
Si pas d’argent, alors de la glume.
Tu as une belle épouse aux sourcils bruns.”
Abondant, abondant,
Chant de Nouvel An,
Une petite hirondelle est entrée.

Moldavie

play_circle_filled
pause_circle_filled
Sfanta i Seara de Craciun
volume_down
volume_up
volume_off

Quelque chose d’unique pour Noël en Moldavie est la tradition de chanter des colinde. L’idée est que les enfants et certains adultes font du porte-à-porte pour féliciter leurs voisins, amis ou parents à l’approche de Noël. Chanter des colinde s’accompagne historiquement de la pratique de s’habiller en animaux ou de se faire passer pour des démons. Ces colinde parlaient souvent de chasses, d’animaux qui parlaient, ou du culte des morts.

Haide gazda si te scoala,
Nu mai sta cu masa goala,
Sfanta-i Sara de Craciun.

C-au ajuns colindatorii,
In tarnat, pa dunga scarii
Sfanta-i Sara de Craciun.

Si de-amu’ or si in tinda,
Prinde gazda flori la grinda,
Sfanta-i Sara de Craciun.

Si pa masa ar si bine
Sa pui cinci uiegi mai pline,
Sfanta-i Sara de Craciun.

Sa ne-ajunga de cinstire,
La multi ani cu fericire!
Sfanta-i Sara de Craciun.

Roumanie

play_circle_filled
pause_circle_filled
O, Ce Veste Minunată
volume_down
volume_up
volume_off

O, ce Veste Minunată est un chant de Noël très populaire, chanté principalement dans les communautés et les pays de langue roumaine. Les paroles disent : “Ô quelle merveilleuse nouvelle, À Bethléem nous est apparue. Aujourd’hui est né celui sans début, comme ont dit les prophètes.” Il est attribué à Dumitru Kiriac-Georgescu (1866-1928) qui est à l’origine de beaucoup de musiques traditionnelles roumaines.

O, ce veste minunată!
În Betleem ni s-arată.
Astăzi s-a născut cel făr’ de-nceput,
Cum au spus prorocii.

Că la Betleem Maria,
Săvârşind călătoria
Într-un mic sălaş, lângă-acel oraş,
A născut pe Mesia.

Pe Fiul în al sau nume,
Tatăl l-a trimis in lume.
Să se nască, şi să crească,
Să ne mântuiască.

Ô quelle merveilleuse nouvelle
À Bethléem nous est apparue.
Aujourd’hui est né
Celui sans début,
Comme ont dit les prophètes.

Car à Bethléem, Marie,
Achevant le voyage,
Dans un petit abri
Près de cette ville,
Elle a accouché Messie.

Le Fils de l’éternité
Que Père me L’a envoyé
Pour qu’il naisse et grandisse,
Pour qu’il nous sauve.

Slovénie

play_circle_filled
pause_circle_filled
Bela Snežinka
volume_down
volume_up
volume_off

La chanson Bela Snežinka est devenue un chant de Noël très populaire en Slovénie ces dernières années. Traduite en français sous le nom de ‘Flocon de neige blanc’, elle est la chanson de vacances la plus jouée en Slovénie. Trop, selon certains : la version de la chanson interprétée par l’ensemble Veter est en tête de liste des 100 chansons slovènes les plus jouées des vacances.

Bela snežinka, ki pada,
spominja me nate
in na vse tiste dni, noči.

Ko sem te vprašal, me ljubiš,
si mi zmajala z glavo,
rekla mi nisi besede,
čakal zaman sem to.

Sivi oblaki na nebu,
jasno nebo so zastrli,
bela snežinka, ki pada,
glej prvi sneg

Sneg gre, glej zunaj sneg gre,
glej zunaj sneg gre,
morda se spomniš še enkrat name.
Sneg gre, glej zunaj sneg gre,
glej zunaj sneg gre,
morda se spomniš še enkrat name.

Bela snežinka, ki pada,
spominja me nate
in na vse tiste dni, noči.

Bela snežinka, ki pada,
spominja me nate
in na vse tiste dni, noči.

Quand je t’ai demandé si tu m’aimais,
tu as secoué la tête, et tu n’as jamais dit un mot,
Je l’ai attendu en vain.

Nuages gris dans le ciel,
couvert le ciel clair,
un flocon de neige blanc, tombant,
regarde, c’est la première neige.

Il neige, regarde, il neige dehors,
regarde, il neige dehors,
peut-être que tu te souviendras de moi une fois de plus.
Il neige, regarde, il neige dehors,
regarde, il neige dehors,
peut-être que tu te souviendras de moi encore une fois.

Un flocon de neige blanc, tombant,
me fais penser à toi
et de tous ces jours, nuits.

Un flocon de neige blanc, tombant,
me fais penser à toi
et de tous ces jours et nuits.

Croatie

play_circle_filled
pause_circle_filled
Veselje Ti Navješćujem
volume_down
volume_up
volume_off

Avec plus de 500 chansons, le nombre de chants de Noël croates est étonnamment grand pour un si petit pays. Certains peuvent même avoir plus d’une douzaine de mélodies différentes, variant considérablement d’une région à l’autre. Veselje ti navješćujem (‘Je vous annonce la joie’) est un chant traditionnel connu dans plus de 50 versions différentes en Croatie et en Bosnie-Herzégovine.

Veselje ti navješćujem,
puče kršćanski.
Jerbo se kralj u Betlemu
rodi nebeski.

Još mali, u štali,
Kog stvorenje svako slavi
Štuje, diči, jer je pravi
On naš Spasitelj
i Otkupitelj.
Pored njega stoji Majka,
Djeva Marija.
Pa sveg svijeta Spasitelja
lijepo povija.

Njeg doji i goji,
Uspavljuje njegujući
“Spavkaj, spavkaj” pjevajući
U toj štalici,
sve na slamici.

Serbie – Kosovo

play_circle_filled
pause_circle_filled
Noć Prekrasna
volume_down
volume_up
volume_off

Ce chant de Noël orthodoxe serbe mérite également d’être écouté. Noć Prekrasna signifie ‘La Nuit est si grande’ et est aussi belle que Noël. Si vous voulez chanter, les paroles disent : “La nuit est si grande et placide, une étoile brille au-dessus de la grotte, la mère dort dans la grotte, où l’ange Jésus est né, Les anges chantent“.

Noć prekrasna i noć tija,
nad pećinom zvezda sija,
u pećini mati spi,
nad Isusom andjel bdi.

Andjeli pevaju,
pastiri sviraju,
andjeli pevaju
mudraci javljaju:
Što narodi čekaše,
što proroci rekoše,
evo sad se u svet javi,
u svet javi i objavi:
Rodi nam se Hristos Spas
za spasenje sviju nas.
Aliluja, aliluja,
Gospodi pomiluj!

La nuit est si grande et placide
une étoile brille au-dessus de la grotte,
la mère dort dans la grotte,
où l’ange de Jésus est né.

Les anges chantent,
les bergers cannelent,
les anges chantent,
les sages l’apportent:
Ce que les nations attendaient,
ce que les prophètes avaient dit,
ici et maintenant c’est annoncé,
il est annoncé et s’est produit :
Le Christ, notre Rédempteur est né!
pour le salut de nous tous.
Alléluia, Alléluia,
Le Seigneur a eut pitié !

Bosnie-Herzégovine

play_circle_filled
pause_circle_filled
Narodi Nam Se
volume_down
volume_up
volume_off

Ce beau chant de Noël, composé au 13ème siècle, est très populaire en Bosnie-Herzégovine. Il veut dire ‘Le roi céleste nous est né’. Noël, ou Bozic en bosniaque, est une période de traditions, de festivités et de nourriture. C’est aussi un temps de tolérance entre musulmans, orthodoxes et catholiques. Quand vous voyagez en Bosnie, vous verrez beaucoup d’enfants heureux attendant l’arrivée de Djeda Mraz, soit… le ‘Grand-père gelée’ !

Albanie

play_circle_filled
pause_circle_filled
Krishti i Vogël
volume_down
volume_up
volume_off

La population de l’Albanie est un mélange de musulmans et de chrétiens. Mais Noël en Albanie est unique, et les deux communautés célèbrent l’occasion avec une ferveur presque égale. A Noël, les Albanais échangent des cadeaux avec leurs amis et les membres de leur famille. Ce beau chant de Noël célèbre la naissance de Jésus-Christ. Cela signifie quelque chose comme le ‘Christ nous a rejoint aujourd’hui’.

Bulgarie

play_circle_filled
pause_circle_filled
Дядо Мраз
volume_down
volume_up
volume_off

Dans ce pays, le Père Noël est connu sous le nom de Dyado Koleda (Дядо Коледа), soit Grand-père de Noël. C’est aussi le nom de cette chanson énergique de Noël bulgare qui est l’un des chants de Noël les plus célèbres du pays. Essayez de suivre les paroles, c’est juste réconfortant : “Tink Tink, Tink, Tink, Tink, Tink, Qui est là? Qui est là? Qui viendra à cette heure-là, C’est le Grand-père Noël !

Зън-зън, зън-зън, зън-зън,
Кой е вън? Кой е вън?
Кой ще дойде в този час,
тук пристига Дядо Мраз.

Искам още го зърна,
от сърце да го прегърна,
че си знам, че си знам,
той ми носи дар голям.

Зън-зън, зън-зън, зън-зън,
Кой е вън? Кой е вън?
Кой ще дойде в този час,
Тук пристига Дядо Мраз,

Искам още го зърна,
от сърце да го прегърна,
че си знам, че си знам,
той ми носи дар голям. (х2)

Tink Tink, Tink, Tink, Tink, Tink,
Qui est là ? Qui est là ?
Qui viendra à cette heure-là,
C’est le Grand-père Noël !

Je l’ai même vu,
l’ai embrassé de tout mon cœur,
tu sais, tu sais,
Il m’a fait un super cadeau.

Tink Tink, Tink, Tink, Tink, Tink,
Qui est là ? Qui est là ?
Qui viendra à cette heure-là,
C’est le Grand-père Noël !

Je l’ai même vu,
l’ai embrassé de tout mon cœur,
tu sais, tu sais,
Il m’a fait un super cadeau. (x2)

Macédoine du Nord

play_circle_filled
pause_circle_filled
Вечниот Бог
volume_down
volume_up
volume_off

Nous arrivons lentement à la fin de cette tournée européenne des chants de Noël, mais nous n’en avons pas encore fini avec les découvertes. En Macédoine du Nord, les enfants ont tendance à chanter Вечниот Бог la veille de Noël – un chant de Noël byzantin traditionnel qui dit approximativement : “Dieu éternel qui est descendu à la Vierge Marie, Saint, saint, saint, saint Dieu; Roi d’Adam et Dieu est venu à nous“.

Вечниот Бог слезе и во Дева се всели
Свет, Свет, Свет си и Пресвет Господи;
Царот на сите и Господ, дојде Адам да го преобрази;
Луѓе радувајте се, играјте, ангели веселете се;
Прими Го Витлееме Господ твој, Царот на сите и Владика;
Мудреци од Исток доаѓаат, дарови да принесат достојни;
Да се поклонат на Господа, во пештера родениот;
Кога слушна Ирод за настанот, целиот се потресе злобниот;
Вака вели на свештениците, кои Му служат на Господа;
Кажете ми мудри учители, каде треба Он да се роди;
Обземен од бура на помисли, Јосиф намисли да Ја отпушти;
Ноќта, пак, во сонот слушна глас, ангел Господов му проговори;
Денес сета твар да се радува, нек҆ торжествува и се весели;
Светлина на светот му засветли и тие во мракот ги осветли;
Сите на Христа да Му пееме, Он заради нас се воплоти;
О, Дево, Мајко, Владичице, спаси ги христијаните.

Grèce

play_circle_filled
pause_circle_filled
ΚΑΛΗΝ ΕΣΠΕΡΑΝ ΑΡΧΟΝΤΕΣ
volume_down
volume_up
volume_off

‘Bonsoir, mes Seigneurs’ est une chanson de Noël grecque traditionnelle chantée de porte à porte par des enfants grecs le soir de Noël. Le maître de la maison leur donne habituellement de l’argent ou des bonbons tels que des kourabiedes. La chanson est également jouée et chantée à minuit le jour de Noël.

Καλήν εσπέραν άρχοντες,
αν είναι ορισμός σας,
Χριστού την θείαν Γέννησιν
να πω στ’ αρχοντικό σας.
Χριστός γεννάται σήμερον
εν Βηθλεέμ τη πόλει,
οι ουρανοί αγάλλονται
χαίρει η φύσις όλη.

Εν τω σπηλαίω τίκτεται,
εν φάτνη των αλόγων,
ο Βασιλεύς των ουρανών
και Ποιητής των όλων.
Πλήθος αγγέλων ψάλλουσι,
το Δόξα εν υψίστοις,
και τούτο άξιον εστί,
η των ποιμένων πίστις.

Εκ της Περσίας έρχονται
τρεις Μάγοι με τα δώρα,
άστρον λαμπρόν τους οδηγεί
χωρίς να λείψει η ώρα.
Φθάσαντες εις Ιερουσαλήμ
με πόθον ερωτώσι
πού εγεννήθη ο Χριστός
να πα’ να τον ευρώσι.

Δώστε κι εμάς τον κόπο μας,
ό,τι είναι ορισμός σας,
και ο Χριστός μας πάντοτε
να είναι βοηθός σας.

Εις έτη πολλά!

Bonsoir seigneurs,
avec votre permission,
du Christ la divine Naissance
j’annoncerai à votre demeure.
Le Christ nait aujourd’hui
dans la ville de Bethléem,
le cieux exultent,
la nature entière se réjouit.

Dans la grotte il est accouché,
dans une crèche de chevaux,
le Roi des cieux
le Créateur de tout.
Une foule d’anges psalmodie
le « Gloire au plus haut »,
Et, elle, honorable est-elle
des bergers la foi.

De Perse viennent
trois mages avec les présents.
Une étoile brillante les guide
sans s’éclipser un seul instant.
Arrivés à Jérusalem,
impatients ils demandent,
où est-ce qu’il est né le Christ
qu’ils aillent le trouver.

Donnez-nous aussi pour notre peine
ce que peut votre volonté,
et que, toujours, notre Christ
en soit votre serviteur.

A beaucoup d’années !

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez peut-être aussi :

Fermer le menu