Guillemets européens

Saviez-vous que le guillemet double est plus ancien que le simple ? Il dérive d’une notation marginale utilisée dans les annotations manuscrites du XVe siècle pour indiquer un passage d’une importance particulière. “En chevrons”, “En virgules”, “En renversé”… vous avez peut-être remarqué que ces petites virgules inversées n’ont pas un style unifié dans toute l’Europe. En France par exemple, ils ont été modifiés en forme angulaire et espacés (« … »). Certains auteurs affirment qu’il s’agissait d’obtenir un caractère clairement distinct des apostrophes, des virgules et des parenthèses. La tradition allemande préférait les guillemets courbes, le premier au niveau des virgules, le second au niveau des apostrophes („…“). Le blog de conception et de codage leib.be a identifié tous les différents types de guillemets utilisés pour concevoir cette carte originale et la légende ci-dessous !

1. Guillemets en virgules

“Style britannique” – anglais, irlandais, maltais, néerlandais (alternatif), français (Belgique).

„Style allemand“ – bulgare, tchèque, danois (alternative), estonien, allemand, islandais, lituanien, slovaque, slovène, français (Suisse, Luxembourg).

„Style de l’Est” – albanais, bosniaque, croate, néerlandais (préféré), hongrois, moldave (latin), monténégrin, serbe, polonais, roumain.

”Style nordique” – danois (alternatif), finnois, suédois.

2. Guillemets en chevrons

«Serrés» – grec, italien, letton, norvégien, espagnol, portugais, russe, turc, ukrainien, français (Belgique, Suisse, Luxembourg), moldave (cyrillique).

« Espacés » – français (France).

»Renversés« – danois (préféré).

Si cette carte vous a plu, vous aimerez peut-être aussi notre article sur les Jurons européens, les Bouche-trous européens, les MDR européens et les Tics de langage européens.

Fermer le menu