Espagne – La Cloche de Huesca

En 1134, le Roi d’Aragon, Alphone I « le Batailleur » mort sans descendence, les nobles offrirent la couronne du règne à son frère Ramiro, à ce moment reclus dans le monastère français de Saint Pons de Thomières. Un roi inexpert et en apparence pusillanime permettrait aux nobles le mener par le bout du nez.

Ramiro II « le Moine » prit posession du trône vers la fin de cette même année, s’étant engagé à retourner à ses obligations monastiques une fois assurée l’alignée de succession. Les constants dédains et révoltes de la noblesse firent que le Royaume fusse practiquement ingouvernable. Ramiro,phye en matières gouvernementales, demanda conseil à son menteur, l’abbé de Saint Pons. Celui-ci, après avoir écouté l’émissair envoyé par le roi, sans dire un mot, prit un couteau et sorti au potager de l’abbaye, où il découpa les feuille de couves les plus hautes. Il ordenna à l’émissaire d’expliquer au roi ce qu’il avait vu.

Ayant écouté l’émissaire, le roi convoqua tous les nobles aragonais à son palais, avec le pretexte de leur montrer une énorme cloche dont le tintement pourrait être entendu dans tout le royaume. Les nobles les plus rebelles, amusés, sceptiques et même curieux furent conduits à une chambre pour contempler la fameuse cloche. En mésure qu’ils entraient, un bourreau leur coupait la tête. On disposa toutes les têtes en rond, et une pendait d’une corde au milieu, comme un battant. Le roi fit entrer le reste des nobles pour qu’ils vissent la cloche de Huesca, qui sonnerait dans tout le Royaume.

Fermer le menu