République tchèque – Le Golem de Prague

Au XVIe siècle, sous le règne de Rodolphe II, un vieil homme juif nommé Rabbi Judah Loew habitait à Prague. A cette époque, le peuple juif de Prague était attaqué et vivait dans la peur. Le rabbin Loew décida de protéger les Juifs contre les pogroms en créant le Golem, un géant qui, selon la Cabale, était fait d’argile à partir des rives de la Vltava. Suivant les rituels prescrits, le rabbin donna naissance au Golem en récitant une vieille incantation en hébreu. Le mot “emet”, qui signifie “vérité”, fut placé sur le front du Golem.

Le Golem obéirait à tous les ordres du rabbin et aiderait et protégerait le peuple du ghetto juif. Cependant, en grandissant, il devint plus violent et commença à tuer des gens et à semer la peur. On promit au rabbin Loew que la violence contre les Juifs cesserait si le Golem était détruit. Le rabbin accepta. En supprimant la première lettre du mot “emet” sur son front et en le changeant ainsi en “met” (qui veut dire “mort”), la vie fut retirée du Golem.

Selon la légende, le Golem aurait été ramené à la vie par le fils du rabbin Loew et serait toujours en train de protéger Prague aujourd’hui.

Fermer le menu