Lettonie – Le Tueur d’Ours

Dans la voûte bleue du ciel, dans le château du dieu du tonnerre, les dieux baltes se rassemblent pour donner audience au Père du destin. Ici, à l’endroit où réside la lumière éternelle, il leur raconte l’histoire du Christ. Il leur dit que les enseignements du Christ ont été acceptés par les nations du monde. Mais, explique le Père du destin, les gens pervertissent ces enseignements à leurs propres fins. Et maintenant, ces mêmes personnes ont décrété que la foi chrétienne serait amenée dans les pays de la Baltique.

Le dieu du tonnerre s’exprime, avertissant que ceux qui se sont chargés de porter la religion du Christ entendent occuper la région baltique et en faire des esclaves. Il jure de faire tout ce qui est en son pouvoir pour aider les peuples de la Baltique à se défendre contre ces étrangers et leurs desseins pervers.

Les dieux et les déesses se blottissent entre eux et discutent de la manière dont ils peuvent aider les mortels baltes. Staburadze, qui vit dans un palais de cristal au fond de la puissante rivière Daugava, raconte aux autres divinités sa rencontre avec un jeune qu’elle a sauvé de la mort. Elle voudrait le garder avec elle sous la rivière de peur qu’il ne retourne à la surface et se transforme en pierre. Le dieu du tonnerre, cependant, proclame que le jeune homme a été béni et qu’il est destiné à la gloire.

Quelque temps plus tard, le jeune quitte les eaux sous la rivière. Le chef Lielvarde adopte la jeunesse comme son propre fils. Un jour, un ours vicieux attaque le chef. Le jeune intervient et porte l’ours au sol.

Saisissant la bête par la mâchoire, il déchire l’ours avec rien que ses mains. Le vieux chef est surpris par la force et le courage du garçon. Il décide donc de révéler ce que les dieux ont dit sur le destin de ce jeune homme impressionnant: il doit devenir un héros de son peuple. Le jeune est désormais connue sous le nom de Lacplesis, le tueur d’ours. Le chef lui fournit un beau cheval, une épée, un bouclier, des éperons en argent et un chapeau de fourrure de martre. Le Tueur d’Ours s’en va ensuite pour acquérir la sagesse dans l’ancienne école de sagesse Burtnieku.

Sur son chemin vers Burtnieku, le Tueur d’ours demande un hébergement au château d’Aizkraukle, situé dans un lieu désolé, loin des rives de la rivière Daugava. C’est un lieu de morosité notoire. Ici, le Tueur d’ours rencontre Spidala, la fille magnifique mais perverse du chef d’Aizkraukle. Le Tueur d’ours, dans sa jeunesse, est fasciné par la sensuelle Spidala aux yeux noirs. Mais à son horreur, il découvre qu’elle a fait un pacte avec le diable.

Une nuit, le Tueur d’ours suit secrètement Spidala dans la fosse du diable. Il s’approche d’une grande maison. À l’intérieur, il est témoin d’un mal épouvantable qu’il ne peut imaginer. Il voit le décadent Spidala et d’autres jeunes sorcières se déshabiller puis s’amuser avec de mauvais démons. Ils participent à un festin sanglant de mains d’enfants et d’anguilles tortueuses. La fête est ensuite interrompue par le vieux diable, Crooked Cap lui-même. Il explose dans la chambre sur une voiture dorée tirée par un dragon cracheur de feu.

La bande démoniaque encercle alors un mortel tremblant: c’est Kangars, considéré par son peuple comme un homme saint. Mais, comme le découvrent rapidement le Tueur d’ours, Kangars est le plus odieux et le plus humble des traîtres. Kangars est épargné par le dragon du diable en promettant de désavouer son dieu et de trahir son peuple, en le condamnant à l’esclavage de la part des étrangers qui traversent maintenant la mer Baltique.

Le Tueur d’ours en a assez de cette scène hideuse. Il se glisse hors de la maison pour regagner le château d’Aizkraukle. Mais une vieille sorcière voit le Tueur d’ours et dit à Spidala de se débarrasser de lui. Elle le poursuit sur une rivière, où le journal du Tueur d’ours est aspiré dans le tourbillon de Staburags, ce qui devrait être une mort certaine. Mais les dieux l’épargnent. Le Tueur d’ours se réveille indemne dans les chambres de cristal de Staburadze, où il rencontre la belle Laimdota, la fille du vieux sage chef Burtnieks. Elle a un cerveau qui va avec ses charmes physiques! C’est le coup de foudre. Finalement, le Tueur d’ours doit prendre congé de la belle Laimdota. De retour sur la rivière, le Tueur d’ours rencontre Koknesis – un autre jeune homme à la force légendaire – et ils deviennent amis. Ensemble, ils retournent au château d’Aizkraukle, où le méchant Spidala est choqué de constater que le Tueur d’ours est toujours en vie.

Après un certain temps, les deux amis, le Tueur d’ours et Koknesis, se rendent au château de Burtnieku pour apprendre la sagesse des anciens.

Fermer le menu