Hongrie – La Biche miraculeuse

Il y a longtemps, des milliers d’années, dans un pays lointain d’Asie, existait un grand et puissant royaume. Il était bordé par de hautes montagnes au nord et une grande mer au sud. Des montagnes, deux rivières puissantes coulaient du sud vers la mer, arrosant les basses terres plates. Les personnes qui y vivaient étaient célèbres pour leurs arts, leurs sciences et leur sagesse. Ils vivaient dans l’abondance et la richesse.

C’est des suites d’une grande inondation que les habitants des montagnes du nord se sont installés ici et ont fondé leur nouveau territoire. Le roi du pays était le chasseur géant Nimrod, descendant du grand roi Etana. Nimrod fonda de grands bâtiments et des villes entières ainsi que la grande pyramide de la ville de Babilon 201 ans après les inondations, offrant un refuge contre les futures inondations et un temple dédié à Dieu.

Nimrod était un puissant roi guerrier qui étendit son empire à une grande partie des territoires du nord et de l’est. Lui et son peuple s’installèrent là-bas, sur la terre d’Evilath, à la suite de la confusion linguistique. Cette terre, appelée la Perse orientale, était située à côté de l’Inde du Nord.

Il y épousa sa première femme, Eneth, qui lui donna plus tard deux fils jumeaux, Hunor et Magor. Il a plus tard eu d’autres épouses et d’elles sont nés d’autres fils et filles qui sont devenus les ancêtres des Persans. La langue de ces personnes était semblable aux Hongrois mais pas tout à fait pareil.

Ses premier-nés était sa fierté et ils passèrent beaucoup de temps avec leur père à grandir dans le palais. Ils l’accompagnèrent plus tard lors de ses nombreuses chasses. Nimrod était un célèbre et grand chasseur qui adorait ce sport. Au cours d’une de ses expéditions de chasse, il emmena ses fils avec lui. Pendant la chasse, il repéra du gibier et se sépara de ses fils pour le poursuivre. Les deux jeunes hommes continuèrent leur propre chemin et tombèrent sur une merveilleuse bête, une grande biche à cornes, qui brillait de lumières multicolores et dont les bois brillaient de lumière.

Enchantés par la bête céleste, ils la pourchassèrent. L’animal les fit traverser des clairières et se dirigea vers l’ouest. Au crépuscule, la bête disparut et les deux princes et leurs hommes campèrent pour la nuit. À l’aube, la biche reparut et la poursuite continua à nouveau. Elle les conduisit à travers des terres étrangères et à travers les montagnes d’Adjem (ouest de l’Iran), à travers les marécages sauvages et dangereux de Meotis avant d’entrer dans un magnifique pays riche. Ici la biche les conduit à un lac, sauta dedans et disparut. Cette terre marécageuse, appelée Meotis, était entourée par la mer de tous les côtés, sauf une terre marécageuse peu profonde la reliant au continent, ce qui la rend difficile d’accès. Elle était riche en oiseaux, poissons et gibiers et se situait aux confins de la Perse.

Les deux jeunes hommes étaient remplis de tristesse et de remords à cause de la perte de la biche. Ils retournèrent chez leur père et lui demandèrent de leur construire un temple où ils pourraient se retirer, se contempler et se préparer. Ils vécurent ainsi dans le temple pendant 5 ans et, la 6ème année, ils aspirèrent à retourner dans le monde lorsqu’un grand professeur les aborda et leur suggéra de devenir de grands rois.

Avec leurs hommes, ils quittèrent le temple et explorèrent les territoires voisins. Le soir, ils campaient et le matin, ils se réveillaient au son de la musique. Ils suivirent la source de la musique jusqu’à une clairière dans la forêt où ils virent la danse et le chant de jeunes filles célébrant la fête du cor. Le nom d’une biche est « corné » en hongrois et cette célébration était de la biche. Les demoiselles de la clairière étaient les filles des Bular et parmi elles se trouvaient les deux belles filles du roi, Dula.

Les deux jeunes hommes étaient tellement enchantés par les deux princesses qu’ils décidèrent de les épouser. Ils kidnappèrent toutes les femmes et les donnèrent en épouse à leurs hommes selon leur coutume. Ils s’installèrent sur une grande île au bord du lac, qui était bien protégée. Leurs descendants se sont multipliés et ont peuplé les terres voisines, fondant les 108 clans de la nation scythe. Les descendants de Hunor et l’une des princesses devinrent la nation des Huns, tandis que les descendants de Magor et de l’autre princesse devinrent ainsi la nation des Magyars.

Fermer le menu