Traditions européennes de Pâques

“L’initiative d’une union de l’Europe viendra des rues et non de de l’Etat. Le grand homme de demain sera celui qui fera l’Europe.”

Gaston Riou, Europe, Ma Patrie. 1928. 

Le temps de Pâques est une période de grandes célébrations pour de nombreux Européens. Bien sûr, c’est une fête religieuse, en même temps que le retour tant attendu du soleil. Mais c’est surtout un de ces rares moments où il est socialement acceptable de s’empifrer de chocolat. Si cette frénésie est la même pour tous, les origines pour la justifier varient énormément à travers le continent : en France, ce sont des cloches volantes qui vont s’occuper de votre insatiable addiction au chocolat. Cette tâche revient par contre au lapin de Pâques dans d’autres pays, quand ce n’est pas, comme en Lettonie, la “grand-mère de Pâques” qui s’y colle. Cela vous semble bizarre? Attendez un peu la suite… Dans certaines pays, Pâques est l’occasion unique de lire des romans de meurtriers, tandis qu’elle est pour d’autres, l’opportunité d’envoyer des lettres anonymes ou d’être tout simplement arrêté pour avoir voulu faire la fête. Certains Européens n’ont pas réalisé qu’il y avait un moment du calendrier plus logique pour se déguiser en sorcière. D’autres s’envoient carrément en l’air pour célébrer Pâques – peu importe que le repas soit fini de digérer ou non. Et c’est sans évoquer encore toutes les choses qu’il faudra faire avec des œufs: les manger, les peindre, les rouler ou les écraser. Allez, venez prendre votre tournée d’œufs de Pâques et découvrez comment les Européens célèbrent follement ce moment de l’année…

Portugal

Pain Folar, Branches d’olivier et Processions

Sans surprise, le Portugal célèbre Pâques avec ferveur. C’est une période de grande célébrations catholiques dans tout le pays. Des centaines de pèlerins vont à Braga où la ville organise de grandes processions nocturnes, comme le célèbre Senhor da Cana Verde, soit le Seigneur de la Canne Verte. Chez eux, les Portugais ne manquent pas de faire cuire le folar, un pain salé où l’on insert un œuf à la coque au milieu, représentant la renaissance du Christ. Le Vendredi Saint et le Samedi Saint, les Portugais consomment de la morue en plat principal, en raison de la tradition de s’abstenir de viande jusqu’à ce que la résurrection soit célébrée le dimanche de Pâques. La tradition veut aussi que les enfants offrent une branche d’olivier, des fleurs ou même des bonbons tels que des amandes de Pâques ou des chocolats à leurs parrain et marraine.

Espagne

La Mona, Chapeaux pointus et Parades

Pâques est considérée comme le festival le plus important de l’année en Espagne et l’occasion unique de célébrer un riche patrimoine culturel. Connue sous le nom de Semana Santa en espagnol, c’est une semaine de célébrations avec des défilés organisés dans tout le pays, où les fervents catholiques portent de grandes branches de palmiers ou d’oliviers. Les longs chapeaux coniques portés par les membres de certaines confréries lors des célébrations de Pâques en Espagne n’ont rien à voir avec le Ku Klux Klan. Ils sont en fait inspirés des chapeaux portés par les personnes reconnues coupables de crimes religieux durant l’Inquisition espagnole. Ces criminels marchaient dans les rues avec les chapeaux pendant qu’ils se faisaient insulter par la foule. À Pâques, un festin somptueux est préparé dans chaque foyer espagnol avec des plats spéciaux comme La Mona (des oeufs de Pâques), de la saucisse de porc et de la crème de noisette avec des raviolis de faisan aux truffes.

France

Poisson d’avril, Cloches volantes et Omelette géante

Pendant la période de Pâques en France, les devantures des boulangeries se remplissent de lapins en chocolat, de poules, de cloches et d’autres symboles liés au printemps, voire même de poissons. Bien que le lapin de Pâques commence à se faire un nom en France, traditionnellement, ce sont les cloches de Pâques qui rapportent des friandises aux enfants. Selon la tradition catholique française, le Vendredi Saint, toutes les cloches des églises du pays s’envolent pour aller au Vatican et être bénies par le Pape. Après leur escapade en Italie, elles reviennent en France chargées de chocolats pour les enfants bien élevés. Il y a aussi en France une tradition bien étrange : chaque année, le lundi de Pâques, environ 10 000 personnes se rassemblent dans la ville de Bessières, dans le sud-ouest de la France, pour réaliser une omelette géante composée de 15 000 œufs frais, cuite à l’aide d’une poêle de 4 mètres et remué avec d’immenses cuillères.

Islande

Agneau, Ski, No Party

Pâques est pris très au sérieux en Islande. Selon la loi du pays, toutes les festivités sont strictement interdites le jour du Vendredi saint – ce qui signifie, pas de clubbing, pas de fêtes, pas de loteries et pas de jeux de cartes! Les Islandais peuvent cependant se réconforter dans les chocolats de Pâques. En Islande, il sont remplis de bonbons islandais et, comme dans les biscuits chinois, on retrouve un proverbe à l’intérieur de chaque œuf. Pour le repas du dimanche de Pâques, les Islandais raffolent de la “jambe de Pâques”. C’est un dîner islandais typique qui se compose d’un gigot d’agneau rôti, de pommes de terre glacées au sucre et de sauce. Surtout, Pâques en Islande est synonyme de ski, un des passe-temps favoris des Islandais. Beaucoup d’entre eux voyagent à travers le pays pour trouver la pente parfaite et skier joyeusement durant les congés.

Irlande

Nettoyage de printemps, Nouvelle coupe de cheveux, Lever du soleil

En Irlande, de nombreuses familles préparent leurs maisons pour le dimanche de Pâques en faisant ce qu’on appelle le “spring cleaning”, afin de préparer leur foyer à la bénédiction du prêtre local, une cérémonie religieuse qui remonte à plusieurs centaines d’années. Le Vendredi saint, les gens vont habituellement… chez le coiffeur pour avoir les cheveux fraichement coupés et les ongles taillés. Puis, ils filent acheter de nouveaux vêtements pour la messe de Pâques. Le dimanche de Pâques, de nombreuses familles, généralement dans les zones rurales, se lèvent avant l’aube et se rendent au sommet d’une colline où elles attendent patiemment de voir le soleil se lever. Du haut des collines, ils font parfois rouler des œufs durs sur des pentes dans une course qui vise à déterminer le gagnant de Pâques. En ville, certains bouchers mettent aussi en scène de fausses funérailles en l’honneur d’un hareng mort. Cela symbolise la fin de l’abstinence du Carême.

Royaume-Uni

Gâteau Simmel, Etrennes de Maundy et Morris Dance

Sans surprise, il est courant de manger des œufs en chocolat le dimanche de Pâques au Royaume-Uni. Cela vient avec les traditionnelles de chasses aux œufs en plein air et les concours où les enfants font rouler des œufs durs sur une pente. Au Royaume-Uni, il existe aussi un jeu pour adultes dans le nord-est de l’Angleterre, le “Egg jarping”, qui consiste à tapoter un œuf dur contre un autre pour voir lequel restera intact. Les Britanniques apprécient également le gâteau de Simmel à Pâques – un gâteau aux fruits léger et décoré avec 11 ou 12 boules de massepain représentant les 12 apôtres, sans Judas. En ce qui concerne les traditions, les Britanniques respectent la coutume des étrennes du jeudi précédant le Vendredi saint: la Reine montre l’exemple en distribuant des bourses spéciales aux personnes âgées qui ont travaillé pour leur communauté. Plus spectaculaires, certains s’élancent dans les villages pour réaliser la Morris Dance – une chorégraphie complexe célébrant le printemps et impliquant des costumes blancs, des ceintures et des bâtons.

Norvège

Bière, Romans policiers et Ballade en montagne

En Norvège, lire des histoires policières à Pâques est aussi naturel que de manger des œufs de Pâques! Mais pour le monde extérieur, le “Roman policier de Pâques” est littéralement un mystère. Chaque année, la passion norvégienne pour les “Romans policier de Pâques” (Påskekrim) fait la Une des journaux, et est en tête des listes des manières étranges de célébrer Pâques autour du monde… Bien sûr, quand le livre est terminé, les Norvégiens célèbrent Pâques avec un grand repas familial. Le traditionnel déjeuner de Pâques norvégien se compose de pommes de terre bouillies et de légumes avec de la viande d’agneau, accompagnés de la bière de Pâques. Une autre tradition de Pâques unique en Norvège est celle de la ballade en montagne, où l’on profite du soleil, on skie joyeusement et déguste des oranges et des Kvikk Lunsj, une célèbre barre de chocolat composée de gaufrettes croquantes recouvertes de chocolat au lait.

Suède

Sorcières de Pâques, Snaps et brindilles de Bouleau

Selon le folklore suédois, Jeudi saint, ou comme les Suédois le disent Skärtorsdag, c’est le moment où les sorcières s’envolent vers un endroit appelé blåkulla pour diner avec le diable. Cela explique pourquoi les enfants suédois se déguisent en påskkärringar, ou sorcières de Pâques en français, pour collecter des bonbons et des friandises. Personne ne leur a dit qu’il y avait une célébration internationale pour ça … Quoi qu’il en soit, certains Suédois allument aussi un feu de Pâques, à l’origine pour faire fuir les sorcières de Pâques en chemin vers Blåkulla. Pendant la fête de Pâques, les Suédois mangent le banquet habituel, en de nombreux points similaire à celui de Noël: du hareng, du snaps et des pommes de terre… rien de spécial en somme! Cependant, la principale décoration de Pâques en Suède est cette sorte de branche de bouleau séchée que l’on peut trouver dans les rues et dans de nombreux foyers. L’origine des rameaux de bouleau était un rappel de la souffrance du Christ. Aujourd’hui, ces branches sont décorées de plumes colorées et placées dans de grands vases disposés dans et autour des maisons suédoises.

Finlande

Mämmi, Sorcières et Feu de Pâques

Comparé à Noël, Pâques n’est pas aussi important pour les Finlandais luthériens. Mais vous pouvez vous attendre à ce que les enfants se déguisent en sorcières là aussi! Autrefois, on croyait que les esprits maléfiques et les sorcières parcouraient le pays et sévissant le samedi avant Pâques. Les enfants finlandais réinterprètent cette vieille croyance en portant des vêtements et des foulards anciens et surdimensionnés, en se peignant des taches de rousseur sur leur visage et en confectionnant des fouets de branches de bouleau décorées de plumes et de papier crépon. Mämmi (ou memma en suédois) est le désert traditionnel de Pâques en Finlande. Ce plat est fait en mélangeant de l’eau, de la farine de seigle et du seigle malté en poudre, assaisonné de mélasse foncée, de sel et d’un zeste d’orange séchée en poudre. Ce n’est pas très ragoutant, mais ses origines remontent au 16ème siècle, où certains chercheurs pensent qu’il s’inspire d’un desert de l’Allemagne médiévale ou même du Grand Empire perse.

Danemark

Lettres anonymes, Saumon et Bières

Pendant la période de Pâques, les Danois, dans le plus grand naturel du monde, envoient des lettres anonymes! Une vieille tradition de Pâques danoise consiste à envoyer des lettres avec une énigme. La lettre est découpée et décorée de vintergækker (gouttes de neige) et est signée en pointillés correspondant au nombre de lettres du nom de l’expéditeur. Si le destinataire devine qui l’a envoyé, il recevra un oeuf en chocolat pour Pâques. Mais s’il n’y parvient pas, ce sera à lui d’offrir un œuf en chocolat à l’expéditeur. En ce qui concerne la nourriture, le repas de Pâques est une affaire sérieuse au Danemark. Les plats traditionnels comprennent de l’agneau, des œufs, du saumon et du hareng. Dans le vrai style danois, un déjeuner de Pâques implique également de goûter à la bière de Pâques et au traditionnel schnaps. A oui, à noter: le Danemark brasse une bière spéciale pour Pâques: la bière de Pâques de Tuborg, qui a été produite pour la première fois il y a plus de 100 ans. Ça vaut vraiment le coup d’essayer! À votre santé!

Pays-Bas

Boîte à petit-déjeuner, Passion selon Saint Matthieu et Shopping

Si vous avez des enfants dans une école primaire hollandaise, vous devrez probablement préparer un petit-déjeuner de Pâques pour vos enfants le Vendredi Saint. Mais ça ne sera pas pour eux, car ils la donneront à un autre enfant de leur classe. C’est en général une boîte à chaussures joliment décorée avec des décors de Pâques devant contenir tous les ingrédients pour un délicieux petit déjeuner. Le Vendredi saint est aussi le jour de la célèbre représentation de la Passion selon Saint Matthieu au Concertgebouw d’Amsterdam. C’est le genre de concert auquel les Hollandais vous conseilleront d’assister au moins une fois dans votre vie. Certaines personnes y vont chaque année. D’une manière plus terre-à-terre, beaucoup de Néerlandais semblent aussi considérer la visite à la zone commerciale en périphérie des villes – et en particulier, la magasin d’ameublement, le fameux woonboulevard – comme étant une activité traditionnelle de Pâques…

Belgique

Cloches volantes, Serres royales et Cavalcade

Tout comme en France, une vieille légende belge raconte que les cloches des églises disparaissent avant Pâques et ne reviennent que le matin de Pâques avec du chocolat et des œufs. Mais même là-dessus, les Flamands et les Wallons ne parviennent pas à se mettre d’accord: en Flandre, on pense que les cloches partent la nuit avant Pâques, alors qu’en Wallonie, on pense qu’elles s’envolent le jeudi. Peu importe qui a raison et qui a tort – ne nous impliquons pas! Rejoignez plutôt le meilleur défilé de Pâques en Belgique, qui est sans doute la Cavalcade de Herve. Alors que la ville de Herve en Wallonie est mieux connue pour son fromage, son défilé délirant à cheval attire environ 50 000 visiteurs chaque année. Une autre occupation courante à Pâques à Bruxelles est de visiter les serres royales de Laeken, qui sont ouvertes seulement trois semaines de l’année, y compris le lundi de Pâques.

Allemagne

Mangez vert, Soyez fou mais ne Dansez pas!

Beaucoup d’Allemands ont coutume de manger des aliments verts le Jeudi Saint, y compris des épinards ou la fameuse sauce verte de Francfort – ceci est dû au mot Gründonnerstag (jeudi saint en français) qui contient le mot grün, signifiant “vert” en français. Presque toutes les régions d’Allemagne ont leurs propres plats verts spécifiques pour les vacances, comme le gâteau de levure savoureuse de poireaux appelé le Grüner Kuchen de Hesse (“gâteau vert”), dans le centre de l’Allemagne. Gardez à l’esprit que, le Vendredi Saint, il est encore illégal de danser! Bon, c’est vrai que ce n’est pas sanctionné fortement. Ce n’est pas tout: non content d’un feu standard, certaines régions fourrent de la paille dans une grande roue de bois la nuit précédant le dimanche de Pâques, la mettent en feu et la font rouler le long d’une colline la nuit. C’est ce qu’on appelle l’Osterräderlauf – la roue de Pâques. Du vrai plaisir allemand!

Autriche

Osterbaum, Osterpinze, Osterlamm, Osterhase

Dans les semaines et les jours qui précèdent Pâques, les devantures des fleuristes viennois s’illuminent de fines branches d’arbres, la plupart du temps de différentes variétés de saules. Les Autrichiens les achètent par paquets pour les mettre dans un vase et accrocher leurs rubans colorés et autres oeufs décorés. Ils confectionnent le bien nommé Osterbaum – arbre de Pâques qui pourrait bien rivaliser avec le sapin de Noël. Le dimanche de Pâques, les 40 jours de jeûne pour le Carême prennent officiellement fin. C’est l’excuse parfaite pour les Autrichiens de se ruer sur leur brunch de Pâques traditionnel qui met à l’honneur Osterpinze (pain sucré), charcuterie, oeufs colorés et raifort. Les enfants reçoivent également un délicieux gâteau cuit en forme d’agneau (Osterlamm), traditionnellement des mains de leur parrain ou marraine. Et bien sûr, qui apporte tous les oeufs en chocolat? C’est l’Osterhase, le lapin de Pâques, ce petit mammifère bien connu pour être également capable de pondre des oeufs…

Suisse

Créer, Détruire et Pleurer

En Suisse, Pâques marque le début de la saison printanière et est célébrée en tant que telle avec beaucoup de fanfare et de ferveur religieuse. Dans ce pays, c’est le coucou qui apporte des oeufs de Pâques – bon, c’est quand même plus logique qu’un mammifère. Un jeu de Pâques populaire en Suisse est le Zwanzgerle, où les adultes doivent casser les oeufs décorés de leurs enfants avec une pièce de vingt cents. S’ils échouent, ils perdent la pièce de vingt cents. S’ils réussissent, ils gardent la pièce et l’oeuf – en espérant juste que les enfants n’en font pas un drame… A ce propos, une autre tradition spécifique à la Suisse occidentale s’appelle ‘les femmes qui pleurent’. C’est un groupe de femmes qui font une procession en portant les symboles de la passion du Christ (une couronne d’épines, des clous, des marteaux, des bâtons de bouleau et un fouet) et pleurant le long du parcours.

Italie

Le Pape, des Explosions et de la Pizza

Comme vous le savez, Rome est la ville de l’État du Vatican, qui, à cette époque de l’année, est la Mecque des pèlerins catholiques. Le Vendredi Saint, une foule immense se retrouve devant la basilique Saint-Pierre pour écouter la messe du Pape à 17h. À Florence, Pâques est célébrée avec le Scoppio del Carro (Explosion du char) : un énorme wagon décoré est traîné à travers Florence par des bœufs blancs jusqu’à la basilique Santa Maria del Fiore. Après la messe, l’archevêque envoie une fusée en forme de colombe dans le char bourré de feux d’artifice, créant un spectacle surprenant. Après de telles célébrations, les Italiens filent naturellement déguster leur repas de Pâques traditionnel, composée de Pizza Sbattuta (à quoi vous attendiez-vous?), d’une génoise, d’œufs durs, du jambon et de la corallina, un salami typique de Pâques et de différentes sortes de gâteaux. En Lombardie, le Colomba est le plus célèbre dessert de Pâques, c’est un pain en forme de colombe fait avec des amandes, du sucre et des blancs d’œufs.

République tchèque – Slovaquie

Poursuivre, Asperger et Fouetter les filles

Pour beaucoup de femmes en République tchèque et en Slovaquie, la saison de Pâques, connue sous le nom de Velikonoce, n’est pas leur moment préféré. C’est un moment où elles sont fouettées avec une tige tressée de saule appelée pomlázka. Le nom vient de pomladit, qui veut dire “rendre plus jeune” – comment il a été associé avec Pâques n’est pas très clair. Les garçons dans les villages font du porte-à-porte le lundi de Pâques pour fouetter (gentiment) les femmes, même les étrangères, sur les jambes, les cuisses ou les fesses. La victime est censée donner un œuf ou du chocolat au garçon, en signe de gratitude (du pur syndrome de Stockholm!). Alternativement, les garçons peuvent poursuivre les filles et les arroser avec de l’eau. Cela a quelque chose à voir avec les anciens rites de fertilité. Bref, #metoo n’est pas loin. Plus “sophistiqué”, il est de coutume de faire cuire un agneau le dimanche de Pâques, mais le vrai agneau est généralement remplacé par un agneau fait de pain d’épice ou de brioche.

Slovénie

Beaucoup de viande, des Hochets et une Nouvelle garde-robe

Le nom slovène de Pâques est Velika noč, ce qui signifie “belle nuit”. C’est aussi une grande fête pour manger après des semaines de jeûne. Les Slovènes alignent les plats traditionnels: du porc fumé, du bœuf salé, des œufs durs, du prosciutto, de la tête de porc, ou des parties de ses oreilles, du bacon, du klobasa, de l’estomac ou du budelfarci. Le budelest fait en combinant des oeufs battus, du pain blanc en cubes, un petit oignon, du jambon en cubes, avec du sel et du poivre, le tout mis dans des intestins de porc. Pâques en Slovénie n’est certainement pas pour les végétariens, même si le symbole culinaire central de Pâques est la potica, un pain de levure roulé avec diverses garnitures, telles que des noix, du miel, du pavot ou de l’amande. Quand ils ne mangent pas, les Slovènes se divertissent avec… des hochets en bois, qui remplacent les cloches des églises parties à Rome pour la journée. Les Slovènes peuvent jouer avec les hochets de plein de manières différentes. Ça a l’air… disons… fun! Après tant de folies, les Slovènes se décident finalement à renouveler un peu leur vieille garde-robe.

Hongrie

Kalács, Locsolkodás et autres mots en “-ács”

Typiquement, les Hongrois mangent du jambon servi avec du raifort et des œufs durs le dimanche de Pâques , souvent accompagné de kalács(une sorte de pain de lait tressé). Bien sûr, les œufs en chocolat font également intégrante du régime de Pâques, bien que ce soit un élément plus moderne. Tout comme en Pologne, en République tchèque et en Slovaquie, les garçons et les hommes récitent un poème aux femmes et aux filles le lundi de Pâques, avant de les “arroser” de parfum. Mais le parfum est assez cher et les hommes hongrois, un peu radins, le remplacent bien souvent par un seau d’eau froide! Ici, ça s’appelle le Locsolkodás. Si vous êtes à Budapest pour Pâques, le marché annuel de Pâques sur Vorosmarty Square est un excellent point de repère pour trouver des objets artisanaux et des décorations de saison – vous pouvez même parler aux artistes responsables de la fabrication des objets (mais seulement si vous parlez hongrois…).

Pologne

Oeufs peints, Gâteau en forme d’agneau, Bataille d’eau

Quand il s’agit de religion, vous savez bien comment sont les Polonais… Ce n’est donc pas une surprise qu’ils fêtent Pâques avec ferveur, en commençant par un nettoyage de printemps. À la campagne, les gens profitent de l’occasion pour repeindre leurs haies. Le samedi avant le dimanche de Pâques, les Polonais se changent les idées en peignant ce coup-ci des œufs durs (appelés pisanki) et préparent des paniers de Pâques, contenant un échantillon d’aliments de Pâques: du pisanki, des morceaux de saucisse ou de jambon, du pain, un gâteau en forme d’agneau de Pâques fait de sucre (ou parfois en plastique). Le dimanche de Pâques, les familles polonaises célèbrent leur petit déjeuner traditionnel de Pâques et mangent toute la nourriture qui a été bénie la veille. Il s’agit le plus souvent d’oeufs peints, du jambon, des saucisses, du raifort, du ćwikła(raifort mélangé à la betterave) et de зur(soupe de seigle aigre). Ici aussi, le lundi de Pâques, les garçons jettent de l’eau sur les filles et les fessent avec des branches de saule. On dit que c’est une tradition, mais pourquoi ne pas le faire dans les deux sens alors?

Lituanie

Grands-Mères, Chants et Superstitions

Nous avons tous entendu parler du lapin de Pâques, mais qu’en est-il de la grand-mère de Pâques? Eh bien, en Lituanie, c’est aux grands-mères de sortir et de cacher tous les œufs décorés, appelés Marguciai. Quand on y pense, les Lituaniens font plus de sens… Comme pour Noël, les Lituaniens vont aussi traditionnellement de maison en maison pour chanter des hymnes en échange de Marguciaiou de petits amuse-bouches de Pâques. Le plus intéressant est que la Lituanie, avec la Lettonie et l’Estonie, se distingue par son nombre impressionnant de superstitions liées à Pâques. Par exemple : “Avant le lever du soleil, allez à la grange pour cueillir du foin, et vous ne perdrez pas d’argent”, “gardez quelques œufs cachés dans la maison pour protéger tout le monde du feu pendant les orages” ou encore “enterrer un œuf décoré devant le maison pour garder la famille à l’abri du danger.”

Lettonie

Balançoire, Soleil et Chansons

Lieldienas est le nom de la Pâques lettone. C’était traditionnellement la célébration de l’équinoxe de printemps, mais est devenu associé à Pâques une fois que le christianisme a pris racine. Le matin de Pâques, les Lettons se lèvent avant le lever du soleil, se font une petite beauté et filent se laver le visage dans une source ou dans un ruisseau qui coule vers l’est. S’ensuit l’une des activités de Pâques les plus importantes : attendre le lever du soleil pour le voir apparaître le matin de l’équinoxe. L’une des traditions les plus anciennes associées à Lieldienasest également de construire une balançoire (de préférence sur une haute colline), et de se balancer le plus haut possible. C’est un peu mystique : il est dit qu’en se balançant très haut dans l’air, cela encourage le soleil à continuer de s’élever de plus en plus haut dans le ciel au cours du printemps. Les Lettons ont un trésor de chansons folkloriques appelé “Dainas” et on peut en trouver beaucoup relatives à Pâques.

Estonie

Oeufs peints, cachés, roulés, détruits 

L’Estonie est peut-être l’un des pays les moins religieux du monde, mais en ce qui concerne les fêtes religieuses, les Estoniens les associent généralement à l’une de leurs propres traditions populaires. Beaucoup de coutumes pascales, comme les duels d’œufs, qui sont encore pratiqués aujourd’hui, viennent en fait de vieilles traditions populaires. Le jeu de faire rouler des œufs, bien que moins pratiqué aujourd’hui, a le même principe que celui qui consiste à frapper entre eux des œufs pour voir celui qui résiste, mais en essayant cette fois de casser l’œuf de votre adversaire en le faisant rouler sur un tas de sable. C’est une sorte de pétanque estonienne, si vous voulez. Contrairement à la Pologne, les filles estoniennes ont le pouvoir le dimanche de Pâques! Elles laissent les garçons choisir un œuf de Pâques décoré et, selon la couleur qu’ils choisissaient, elles pouvaient juger leur personnalité : s’il est rose, c’est que le garçon est doux ; vert, il y a de l’espoir ; bleu, il est fidèle ; jaune, il ment beaucoup et gris, il est plutôt sain.

Biélorussie

Valachobny et Pascha

L’Église orthodoxe est basée sur le calendrier julien, contrairement à l’Église catholique qui se base sur le grégorien. En Biélorussie, selon le calendrier lunaire, Pâques se célèbre entre le 31 mars et le 8 mai. Outre les œufs de Pâques, les Biélorusses dégustent un gâteau de Pâques appelé Pascha, traditionnellement fait de fromage blanc, avec de la crème sure, du beurre et du sucre. Le haut est décoré avec les lettres “H. W.”, qui signifie “Christ est ressuscité”. Une caractéristique du folklore de Pâques biélorusse est les chansons valachobny. Cette coutume de chanter en porte-à-porte durant Pâques a des racines très anciennes. Selon un vieille croyance, il était dit que les Valachobniki – les chanteurs garçons et les filles – qui déambulaient dans le village apportaient de l’unité et de la chance pour toute la communauté. Les Valachobniki chantent généralement des chansons qui louent l’hôte, l’hôtesse, leurs fils et leurs filles.

Ukraine

Syrnyk, Paska et Église

Les célébrations de Pâques ukrainiennes sont une belle fusion des pratiques chrétiennes traditionnelles, du folklore et de l’ancien symbolisme païen. Le matin de Pâques, les Ukrainiens apportent leurs paniers de nourriture à l’église pour être bénis par le prêtre avant d’être consommés pour casser le jeun. Le petit-déjeuner traditionnel ukrainien de Pâques se compose d’œufs durs, de diverses viandes, de saucisses et de jambon, de beurre, de sel, de raifort, de fromage et du célèbre Paska – un pain de Pâques ukrainien magnifiquement décoré. La tradition stipule que le boulanger doit garder ses pensées pures et que toute la maison doit rester tranquille afin de s’assurer que le pain cuisse correctement et devienne moelleux. Le déjeuner se termine avec beaucoup de desserts, y compris le syrnyk (une sorte de cheesecake), le fameux rouleau de pavot et les tortes de meringue. La semaine après Pâques est aussi un temps pour commémorer les morts en Ukraine. Les familles apportent des paniers de nourriture et de petits cadeaux aux cimetières et les laissent à leurs ancêtres.

Roumanie – Moldavie

Oeufs peints (encore!) et Esprits anciens

Pâques en Roumanie et en Moldavie ressemble à n’importe quel autre pays: des célébrations religieuses et beaucoup de nourriture, principalement composé de viande d’agneau. La tradition de Pâques la plus connue et la plus répandue en Roumanie est sans surprise la peinture d’oeufs – vous trouverez cela partout, peu importe où vous passez votre séjour en Roumanie. Mais les Roumains ont aussi des superstitions et des coutumes propres. En Bucovine, la nuit de Pâques, les habitants célèbrent la coutume de “veiller les feux”. Des feux sont allumées sur les collines et brûlent toute la nuit. Le lundi après Pâques, les esprits anciens sont apaisés. Ces esprits, ou petites gens, ne peuvent déterminer par eux-mêmes quand Pâques est terminée. Ils ne le comprennent que lorsqu’ils voient les restes de coquilles d’œufs déposés par des humains sur les rivières et flotter à l’horizon.

Croatie – Serbie – Bosnie-Herzégovine – Albanie – Monténégro – Kosovo

Costumes, Hymnes anciens et Kolo

L’orthodoxie orientale est la religion majoritaire dans la région des Balkans, mais les différentes traditions de chaque confession sont pratiquées pendant la période de Pâques. En particulier, les chrétiens des villes côtières de Dalmatie portent des costumes traditionnels, chantent des hymnes anciens et dansent – le plus souvent le kolo (“danse du cercle”), considéré comme la plus ancienne forme de danse. On dit du kolo qu’il est l’expression de la communauté, en particulier de la vie de village. Bien évidemment, il peut aussi se pratiquer autour d’un feu de bois. Dans le nord-ouest de la Croatie, le samedi saint, les chrétiens allument le feu au silex. Quand le feu est allumé, les chrétiens brûlent leur propre morceau de bois, qu’ils portent à la maison pour transférer le feu sacré. Tout comme en Slovénie, il y a aussi dans certaines parties des Balkans l’ancienne coutume de jouer avec des sortes de hochets en bois.

Bulgarie – Macédoine

Superstitions, Oeufs rouges, Visages propres

Comme le nom bulgare Velikden (grand jour) l’indique, Pâques est l’une des vacances les plus importantes dans le calendrier bulgare. La ‘bonne chance’ bulgare est une tradition de Pâques unique en Bulgarie: on frappe des œufs entre eux après la messe de minuit et au cours des jours suivants. À tour de rôle, les gens tapotent leurs œufs contre les œufs des autres, et on dit que la personne qui se retrouve avec le dernier œuf intact aura une année particulièrement heureuse. Un autre pays, une autre tradition, à l’aube du Jeudi Saint, les ménagères macédoniennes se réveillent avant le lever du soleil et teignent trois œufs en rouge. Le premier œuf est considéré comme le plus important car il est consacré à Jésus. Il est placé au soleil, généralement près d’une porte ou d’une fenêtre, car on croit que lorsque le soleil se lèvera, il fera briller les rayons de Dieu. Certaines familles gardent également la tradition de se laver le visage avec de l’eau infusée d’œuf rouge, de basilic, de géranium et de cornel.

Grèce

Tsoureki, Magiritsa et Rouketopolemos

Le Jeudi soir, tous les Grecs se préparent au week-end sacré. Tout le monde fait le délicieux pain de Pâques, appelé Tsoureki (ou l’achète à la boulangerie parce qu’il n’est pas si facile de le cuire). Les Grecs ne le mange que pour Pâques parce que ses trois tresses du pain représentent la Sainte Trinité. Tard le samedi soir, avant minuit, tout le monde se retrouve à l’église, qui semble pleine à craquer. Puis commence le festival de lumière – à minuit l’église s’assombrit et les cloches sonnent pour proclamer la résurrection, et les Grecs commencent à acclamer et à laisser fuser leurs feux d’artifice ! Le plus impressionnant (et en quelque sorte le plus bizarre), est le rouketopolemos de Vrontados sur l’île de Chios: deux églises se font face l’une-l’autre sur les pans opposés d’une vallée. Les deux camps tirent des dizaines de milliers de roquettes artisanales à travers la vallée en direction de l’autre église. Le but est de frapper le clocher de l’église adverse. Tandis que cette guerre fait rage, les prêtres continuent leur liturgie de minuit à l’intérieur de chaque église…

Chypre

Des Fleurs, du Vinaigre et des Balançoires

A Chypre, le Vendredi Saint commence par le fait que tout le monde apporte des fleurs à l’église pour que les jeunes filles puissent décorer l’Epitafios (le Saint Sépulcre). Toute la structure est entièrement décorée de fleurs, un travail qui occupe la majeure partie de la journée. À l’heure du déjeuner, le traditionnel Faki Xidati – vinaigre et soupe aux lentilles – est mangé, contenant du vinaigre car on dit que lorsque le Christ a demandé de l’eau pour se rendre à Calgary, on lui a donné du vinaigre à la place. C’est la coutume, le dimanche et le lundi de Pâques, que tout le monde déjeune dans la cour de l’église et que chaque famille apporte sa nourriture et son vin et que tout le monde mange à de longues tables faites de longues planches de bois. A cette occasion, Judas, le traître du Christ, est brûlé dans la cour de l’église. Les jeunes célèbrent aussi en raccrochant des sous – balançoires. A cet effet, de jeunes hommes et de jeunes filles accrochent des cordes aux arbres et pendant que les filles se balancent, elles chantent des chansons gaies ou des chansons d’amour, ou des chansons taquines appelées Tchatismata.

Turquie

Rideaux noirs, Pain et Famille

Que vous soyez religieux ou non, la plupart des traditions de Pâques font partie de la culture au sensp large. La majorité de la population en Turquie est musulmane, mais si vous vous trouvez en Turquie pour Pâques, n’oubliez pas de vous rendre à la pâtisserie locale. Les chances sont élevées qu’ils y vendront des Paskalya çöreği, ces pains cuits pour les Arméniens orthodoxes pour cette période. Vendus partout à Istanbul, ils viennent parfois avec un œuf cuit au milieu. Pour les Arméniens orthodoxes, le jeudi de Pâques est le jour le plus important car c’est le jour où Jésus-Christ a lavé les pieds de ses disciples et les a nourris. Le prêtre fait de même, lavant les pieds des enfants dans la congrégation. Puis vendredi, ils vont au cimetière pour rendre visite aux membres de la famille décédés. Comme pour les catholiques romains, la messe du dimanche est l’événement principal. Dans l’église arménienne, c’est une affaire sombre. Tout les décoration sont recouvertes de noir et il y a des rideaux noirs sur les fenêtres. Le point culminant de la période de Pâques pour tous est la fin du jeûne et la fête qui s’ensuit en famille et entre amis.

 

 

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez peut-être les Chants de Noël européens, les Traditions européennes du Nouvel An, les Toasts européens et les Traditions européennes étranges.

 Mini - Christmas Carols   Mini - European New Year Traditions mini-european-toasts  Mini - Weird Traditions

Copyright 2018. Europeisnotdead. All Rights Reserved.

Merci à Jack Schickler pour son aide.

Save