Jeux européens

“Je pense qu’entre des peuples qui sont géographiquement groupés, comme les peuples d’Europe, il doit exister une sorte de lien fédéral. Ces peuples doivent avoir à tout instant la possibilité d’entrer en contact, de discuter de leurs intérêts communs… C’est ce lien, messieurs, que je voudrais m’efforcer de créer.”

Aristide Briand, 1929

european-games-europe-illustrationVous sentez l’été approcher et vous voulez sortir et profiter de votre après-midi, jouer à des jeux ludiques dans un parc? Ou vous vous sentez d’humeur à retrouver vos amis pour jouer comme d’autres Européens ? Cet article est fait pour vous ! Rejoignez l’immense terrain de jeu du vieux continent où vous serez en mesure de profiter des meilleurs jeux et sports traditionnels d’Europe. Ici, vous apprendrez à jeter le Mölkky comme les Finlandais, le Chinquilho comme les Portugais ou les boules de pétanque comme les Français. Vous aurez l’opportunité d’apprendre à frapper les balles de Croquet comme les Britanniques, le Hornussen comme les Suisses ou le Oină comme les Roumains. Si vous êtes assez courageux, vous essayerez peut-être de vous balancer comme les Estoniens, de rattraper la balle comme les Croates ou de vous emparer du Ring comme les Polonais. Dans tous les cas, vous vivrez de nouvelles expériences réjouissantes et ne bouderez pas votre plaisir. Découvrez donc sans plus attendre la première compilation de jeux européens ! A pratiquer sans modération !

european-games

Portugal

European Games - Portugal - Jogo de ChinquilhoJogo da Malha

Le Jogo da Malha, ou Jogo de Chinquilho comme on l’appelle dans certaines régions du Portugal, est un jeu traditionnel portugais qui date du 15ème siècle. Il pourrait même être plus vieux car on en retrouve des traces au Portugal à l’époque où les soldats de l’armée romaine commencèrent à occuper leur temps libre dans les camps en lançant des fers à cheval usés. Le jeu se joue sur une surface dure, et plus particulièrement une longue bande de béton parsemée de ce qui ressemble à du sable fin. Une broche en bois appelé meco est mis en place à l’extrémité de la piste et les joueurs jetent un disque métallique (mesh) pour abattre le pino (meco). Deux personnes peuvent jouer l’un contre l’autre, ou des équipes avec le même nombre de membres peuvent se former pour jouer à plusieurs. Habituellement joué après une journée de travail ou le dimanche, les Portugais aiment se divertir avec le Jogo da Malha pour socialiser et passer un peu de temps avec leurs amis. Si vous voulez jouer comme les Portugais, en voici les règles en anglais!

Espagne

European Games - Spain - Pelota vasca o valencianaPelota vasca o valenciana

Les origines de la pelote basque ou valencienne sont à aller chercher du côté de la Grèce antique ou même d’autres cultures encore plus anciennes. Le terme pelota lui-même vient probablement de la Pilotta, terme latin vulgaire où le mot pila désigne une boule de cuir dur remplie de pili (c’est-à-dire des cheveux ou de la fourrure). La pelote basque se joue contre un mur (frontis ou Fronton) avec une balle que l’on envoie soit à la main, soit à l’aide d’une raquette dure ou d’une raquette en tamis souple. Elle se joue traditionnellement avec deux équipes qui se font face à face et sont séparées par une ligne sur le sol. On joue habituellement à la Pelota dans les régions basques du sud-ouest de la France et du nord-est de l’Espagne, d’où elle est originaire. Il y a aussi une pelote valencienne qui est considérée comme un sport national dans la région. A noter que jouer à la pelote est assez dangereux car elle est un des jeux de balles les plus rapides au monde avec des vitesses de frappes pouvant facilement atteindre 200 km/h. Sans équipement de sécurité, la pelote basque peut donc tuer. Pour jouer en toute sécurité, mieux vaut lire attentivement les règles (anglais) !

France

European Games - France - PetanquesPétanque

Cela fait plus d’un siècle que les Français jouent à la pétanque sur la place centrale de leur village, sous un soleil torride et avec un verre de Pastis à la main. Dans le dialecte provençal de la langue occitane, la petanca dérive de l’expression pès tancats qui signifie “pieds fixes”. Car c’est en effet avec leurs pieds plantés au sol que les Français jouent avec leurs boules d’acier, les jetant aussi près que possible d’une petite boule en bois appelée “cochonnet”. A l’origine du jeu, une noble intention : Ernest Pitiot, un propriétaire local d’un café à La Ciotat, inventa ce jeu pour permettre à un joueur de jeu provençal français nommé Jules Lenoir, dont le rhumatisme l’empêchait de courir, de pouvoir participer. Le premier tournoi de pétanque a été organisé en 1910. Le jeu s’est ensuite propagé rapidement et est devenu la forme la plus populaire de jeu de boules en France. Vous avez envie d’y jouer ce week-end ? Vous trouverez les règles en anglais ici.

Islande

European Games - Iceland - MýrarboltiMýrarbolti

Tous ceux qui y ont participé sont d’accord: le foot de boue est vraiment amusant, bien qu’un peu sale. C’est également l’une des adaptations du football les plus étranges au monde et a récemment été élue deuxième type de football le plus bizarre dans le monde. Ce sport viendrait de Finlande où il était initialement pratiqué comme une activité d’exercice pour les athlètes et les soldats, afin de les acclimater à des conditions difficiles. Il se pratique aujourd’hui lors du Mýrarbolti à Ísafjörður, en Islande, qui est une compétition de football de boue et une fête qui ne ressemble à aucune autre. Durant trois jours, des joueurs se salissent sur un terrain de football particulièrement boueux où des équipes venues de partout d’Islande et d’ailleurs participent à des tournois et des matchs amicaux. L’ouverture et la clôture de la compétition sont célébrées par des spectacles et des sets de DJs qui viennent rajouter un peu plus d’ambiance encore à l’esprit déjà bon-enfant de cet évènement. Les règles du football standard ont été modifiées de manière significative pour s’adapter à cette version particulière: consultez les en anglais ici.

Irlande

European Games - Ireland - RingsRings

Dans les années 1950 et 60, le jeu des Rings était commun dans de nombreux foyers irlandais. Il est passé de mode un moment avant de faire semble-t-il son retour progressif ici et là. Si vous ne voulez pas jouer, achetez simplement un tableau de Rings, car c’est déjà un bel objet pour les amateurs de pièces vintage ou les nostalgiques. Le jeu des Rings consiste tout simplement en une planche en bois avec 13 crochets, sur lequel il faut jeter six anneaux en caoutchouc (un peu comme ces petites pièces des vieux aspirateurs). Pensez aux fléchettes, mais en version beaucoup moins dangereuse si les anneaux rebondissent ! Comme pour les fléchettes, commencez par choisir un score final (généralement 301) et soustrayez chaque point. La joie du jeu des anneaux réside dans la façon dont tout le monde rivalise au jeu, notamment s’il est pratiqué dans un pub. Il existe même une association de joueurs, le World Academy Board Ring et des championnats sont toujours en cours en Irlande. Les règles peuvent sembler simple, mais pour éviter toute contestation en jouant, voici les règles en anglais du jeu des Rings !

Royaume-Uni

European Games - United Kingdom - CroquetCroquet

Les origines du croquet sont un peu floues. Certains soutiennent que ce jeu de jardin est inspiré du jeu de mail français, mais d’autres rétorquent que le jeu de mail ressemble davantage au golf qu’au croquet. Ce qui est certain est que le jeu est passé de l’Irlande à l’Angleterre vers 1851. Au début, le croquet était plus populaire chez les femmes, car c’était pour elles une nouvelle expérience qui leur permettait de jouer en plein air en compagnie d’hommes. La popularité du jeu a grandi dans les années 1860 où certaines parties des jardins privés ont commencé à être renommées en zones dédiées au croquet. Le croquet est parfois considéré comme un sport. Pour y jouer, il faut frapper des boules en bois ou en plastique avec un maillet afin de les faire passer à travers six cerceaux plantés dans le terrain de jeu. Il faut le faire dans la bonne séquence et dans les deux sens, avant de terminer le jeu en atteignant le peg au centre. L’équipe qui complète le parcours avec ses deux balles en premier gagne. Mais il existe évidemment d’autres variations du jeu, qui diffèrent dans leurs systèmes de notation, dans l’ordre du jeu ou dans son installation. Si vous voulez découvrir les règles traditionnelles en anglais, cliquez ici!

Norvège

european-games-norway-norwegian-golfNorwegian Golf

Avez-vous déjà essayé de jeter deux boules reliées entre elles sur une échelle? Certainement pas, mais vous devriez. C’est très amusant! Le jeu se nommait “Horsey Golf” quand il a été créé, mais il est rapidement devenu connu sous le nom de “Golf norvégien”. Les éléments nécessaires pour jouer sont une petite échelle et un ensemble de trois bolas par équipe. Chaque échelle comporte trois barreaux, où chaque barreau vaut une valeur de point différent. Le but du jeu est d’envelopper vos bolas autour des barreaux de l’échelle. Une méthode courante pour calculer les scores est de donner aux barreaux soit un, deux ou trois points. Pour gagner, un joueur doit être le seul à marquer exactement 21 points à la fin d’un cycle. Si un joueur dépasse le total de point exact, il ne doit pas comptabiliser les points de ce tour. Par exemple: Un joueur avec 18 points a besoin de 3 points pour obtenir le score exact de 21 pour gagner. Obtenir exactement un certain nombre de points, ça ressemble assez au Mölkky, ça! Si vous voulez en savoir plus sur les règles, cliquez ici (anglais).

Suède

European Games - Sweden - KubbKubb

A mi-chemin entre le bowling, le Mölkky et la pétanque, les Suédois ont eu la brillante idée d’inventer le Kubb, également surnommé les “échecs Viking” en raison de l’origine présumé Viking du jeu. Son but est assez simple: les joueurs doivent atteindre des blocs de bois, connu sous le nom de kubbs, en jetant des bâtons en bois, connus sous le nom de haselsticks. Les Kubbs sont placés aux deux extrémités d’un petit terrain de jeu rectangulaire, connu sous le nom de pitch, et le “roi”, un bloc de bois plus grand, est placé au centre. L’objectif ultime du jeu est de frapper sur les kubbs du côté opposé du terrain, puis de renverser le “roi” avant l’adversaire. Le jeu dans sa conception moderne est devenu populaire à la fin des années 1980, lorsque des sets commerciaux de Kubb ont été fabriqués. Il est facile de faire votre propre jeu, et il est beaucoup plus sûr de boire un coup et jouer au Kubb que de ressortir son vieux jeu de fléchettes. Un set peut être construit avec rien de plus qu’un bout de bois carré et une scie! Pour les règles complètes en anglais, cliquez ici!

Finlande

European Games - Finland - MölkkyMölkky

Son nom sonne un peu ancien et traditionnel, mais le Mölkky n’a été inventé en réalité il n’y a que 20 ans par la société Tuoterengas. Il est basé sur le kyykkä, un jeu de lancer ancien dont les origines viennent de Carélie. Le Mölkky ne nécessite pourtant pas autant de force physique que le kyykkä, et est plus approprié au grand public. Certains d’entre vous ont peut-être déjà joué car le jeu en lui-même est devenu une petite célébrité au cours des dernières années dans toute l’Europe. Mais pour ceux qui ne le savent pas encore, le Mölkky consiste à lancer un bâton en bois (aussi appelé Mölkky) sur des quilles de bois (aussi appelés Skittles) qui sont marquées sur le dessus avec des nombres allant de 1 à 12. Faire tomber une seule quille vous donne le nombre de points marqué sur elle. Faire tomber deux ou plusieurs quilles vous rapporte par contre un point par quille. Le premier joueur à atteindre le score exact de 50 points gagne la partie. Marquer plus de 50 points, par contre, vous fera retomber à 25 points. Les règles sont un peu plus compliqué que ce que vous pouvez penser. Découvrez-les en anglais ici!

Danemark

european-games-denarmk-keglebillardKeglebillard

Si vous êtes fatigué des jeux islandais, suédois ou français qui peuvent être assez épuisants, voici un jeu traditionnel danois qui vous apportera un peu de repos et de détente. Le Keglebillard, ou en français le ‘billard danois à cinq quilles’, est un jeu traditionnel qui se pratique essentiellement au Danemark. Il pourrait être dérivé du billard carambole – à un moment donné dans le passé, quelqu’un peut simplement avoir décidé d’ajouter quelques quilles au jeu pour pimenter la partie. Il se joue sur une table qui est de même taille qu’un billard carambole, mais avec six poches sur les bords. Au milieu de la table, il y a 5 quilles, situées dans un anneau. Le jeu se joue avec 1 boule rouge et 2 boules blanches, tout comme au billard, mais exceptionnellement, les deux joueurs utilisent la boule rouge comme la carambole, à la place des boules blanches. Les points sont marqués en frappant sur les quilles pour 2 points chacune et/ou en “faisant le rouge”, ce qui signifie naviguer entre les deux blanches. Dans cette version du billard, on ne marque pas de points en faisant sortit les boules. Cela vous intéresse? Découvrez les règles en anglais ici!

Pays-Bas

European Games - Netherlands - SjoelenSjoelen

Ce jeu d’adresse est particulièrement populaire aux Pays-Bas, d’où il est originaire, et donc Sjoelen est la désignation officielle du jeu. Sjoelen est également moins communément connu sous le nom de Shuffleboard en anglais ou Jakkolo en allemand. Pour jouer, chaque joueur dispose de trois tours pour faire glisser 30 disques de bois le long d’une longue table de 2 mètres pour essayer de les faire entrer à l’autre extrémité dans quatre arcs numérotés de 1 à 4. Faire entrer des disques dans les compartiments 1 et 2 est tout aussi important que dans ceux de 3 et 4 parce que pour chaque groupe de quatre disques dans les quatre compartiments rapportent le double de point (20 au lieu de 10 points). Malgré la popularité du Sjoelen dans des pays tels que les Pays-Bas, la Belgique et l’Allemagne, le jeu est relativement jeune par rapport à son ancêtre, la table de jeu de palets. Alors que les tables de shuffleboard remontent au 16ème siècle en Angleterre, sa version parente, le Sjoelen n’est apparu aux Pays-Bas qu’à la fin du 19ème siècle. Découvrez les règles complètes en anglais ici!

Belgique

european-games-belgium-trabolTrabol

Dans la province de Flandre occidentale (et les régions environnantes), Trabol est la variante la plus populaire du jeu de boules et se joue principalement dans une salle proche d’un café. Le jeu a atteint le sommet de sa popularité dans les années de guerre 1940-1945. Par opposition au jeu sur un terrain plat ou accidenté, le terrain est rendue lisse mais creux (tra signifie d’ailleurs “chemin creux” en flamand). Les boules sont jetées de la même manière que leurs cousines de pétanque, mais avec un diamètre d’environ 20 cm, une épaisseur de 12 cm et un poids d’environ 2 kg. Elles sont donc un peu plus grandes que les boules normales. La longueur de la tra est d’environ 18 m. Le jeu se pratique en équipe ou individuellement. Contrairement à la pétanque, les joueurs ne doivent pas atteindre un cochonnet, mais une cible ou une plaque de métal inamovible posé sur le terrain. La manière de marquer des points est également différente, car les joueurs marquent un point pour chaque tir qui rapproche la boule plus près de la cible que les précédentes de ses adversaires. Cela entraine naturellement des stratégies de blocage pur pour éviter que l’adversaire ne marque de point. Le Terabol se joue principalement jusqu’à 12 ou 21 points. Voici les règles simples, et en anglais!

Allemagne

european-games-germany-hammerschlagenHammerschlagen

Le Hammerschlagen ne pouvait pas être plus folklorique. Traduit en français comme “frapper au marteau”, cela consiste simplement à laisser plusieurs concurrents essayer d’enfoncer un clou dans une souche à l’aide d’un marteau. Le Hammerschlagen est une variante des Nailspielen ( “jeu de clou” ou “jouer avec des clous”). Les deux versions sont essentiellement les mêmes, mais les Nailspielen se jouent avec une hache, tandis que le Hammerschlagen se joue avec un marteau simple (mais pas pointu) ou un marteau de forgeron avec une extrémité en forme de “v”. La souche est mis en place à mi-hauteur d’homme. Un clou normal est légèrement planté à la surface du bois de la souche en face de chaque joueur. Chacun à leur tour, les joueurs frappent le clou avec leur marteau et essayent de l’enfoncer d’un seul coup. Le coup doit être fait dans un mouvement souple de haut en bas. Durant la partie, il peut arriver qu’un joueur plie leur clou de manière à ce qu’il ne puisse plus l’enfoncer davantage. Le but est d’être le premier à enfoncer son propre clou avant ses adversaires. Pour gagner, la tête du clou doit être au niveau ou même au-dessous de la surface du bois. Envie de jouer? Les règles en anglais sont ici

Suisse

european-games-switzerland-hornussenHornussen

À première vue, le Hornussen semble être un mélange de golf et de baseball – et pourtant ce n’est ni l’un, ni l’autre – c’est un jeu typiquement suisse avec une tradition qui remonte au 16ème siècle. L’équipe initiant ce jeu bat le Hornuss, aussi appelé “Nouss” ( “Noix”) avec des bâtons pour l’envoyer, dans la mesure du possible, dans le champ de l’adversaire. Avec un “bardeau” attaché à un long bâton, tenu debout ou jeté en hauteur, l’équipe adverse doit arrêter le Nouss le plus tôt possible, et au plus tard avant qu’il ne ne touche le sol. Lorsque frappé, un Nouss peut filer dans l’air jusqu’à 300 km/h et créer un bruit de ronflement. Le Hornussen est principalement pratiqué dans les cantons du plateau suisse de Berne, de Soleure et d’Argovie, mais des jeux similaires sont pratiqués dans toute la zone alpine. Populaire parmi les fidèles depuis le 19ème siècle, en particulier dans la région Mittelland, le jeu reste un mystère, même pour de nombreux Suisses. Souvenez vous seulement que le Hornussen a été inventé par des agriculteurs un peu rustres dans les montagnes suisses, c’est donc un jeu à essayer à vos propres risques. Les règles en anglais, ici!

Italie

european-games-italy-ruzzolaRuzzola

Pendant des milliers d’années, la Ruzzola était un jeu pratiqué par les bergers et les agriculteurs, ainsi qu’une poignée de nobles, du clergé et des intellectuels. Le jeu remonte aux temps anciens, comme on en trouve le témoignage dans des peintures sur la tombe de l’Olimpiade à Tarquinia. Dans le jeu, une Ruzzola, un énorme et très dur fromage de stagionato (vieilli) qui à la forme d’un disque, est lancé sur une piste. Aujourd’hui, la Ruzzola est généralement un disque de bois très dur avec un diamètre variable en fonction des réglementations locales (généralement entre 13 cm d’épaisseur pour une Ruzzola et beaucoup plus pour la version géante appelée Ruzzolone) même si des fromages affinés sont encore parfois utilisés à la place du bois. Le jeu consiste à enrouler une chaîne ou une courroie autour de la Ruzzola pour permettre de le lancer, avec à l’autre extrémité une ficelle pour faire une rotation rapide. Le jeu est souvent un effort d’équipe: les joueurs, répartis en équipes, alternent de jouer tout en essayant d’envoyer le fromage aussi loin que possible le long de la piste. Les courses ont lieu sur des chemins prédéfinis, appelés treppe, spécialement choisis pour leurs obstacles, leurs collines et leurs courbes afin de rendre le jeu plus vivant. Découvrez les règles en anglais ici!

Autriche

european-games-austria-eisstockschiessenEisstockschiessen

Vous allez probablement adorer le Eisstockschiessen! Ce jeu, qui signifie en allemand “tir sur glace” se joue sur la glace en hiver et sur l’asphalte ou d’autres surfaces pendant le reste de l’année. Très similaire au curling et autres jeux de palets, le jeu est devenu populaire en Bavière et en Autriche à la fin du 19ème siècle. Les équipes sont composées de quatre joueurs et un suppléant. La patinoire est de 28 mètres de long et 3 m de large. Les joueurs glissent des Eisstöcken cylindriques (“stocks de glace”) en bas de la piste, dans le but de se rapprocher le plus possible d’un Runddaube ( “anneau en caoutchouc”) à l’intérieur d’une zone longtemps appelée une maison. Le stock pèse de 4,5 à 6 kg, et est d’environ 30 à 38 cm de haut et 35,5 cm de diamètre. Les points sont calculés en étant le plus proche du Runddaube après que les quatre joueurs ont jeté leur stock. Eisstockschiessen était un sport de démonstration aux Jeux olympiques d’hiver de 1936 et 1964. Il y a des clubs et des associations dans plus de 30 pays, dont le Canada et les États-Unis. Il y a même des championnats nationaux et un championnat européen annuel. Alors convaincus? Découvrez les règles en anglais ici!

République tchèque

european-games-czech-republic-tluceni-spackaTlučení špačka

Na špačka est un célèbre jeu tchèque, qui était très populaire dans les années 50 et 60 et ressemble à la balle molle ou au cricket anglais. Il serait traduit par “battre l’étourneau”. L’équipement de ce jeu est double. Il y a d’abord un petit morceau de bois d’environ 10 cm de large et 5 cm de long, appelé le špačka (“l’étourneau”). La seconde partie est un bâton ou une barre d’une longueur d’environ 50-60 cm. Les Tchèques jouent idéalement par l’équipe sur une surface plane. Les règles ne sont rigidement déterminées par personne, il existe donc beaucoup de variations. L’une d’entre elles consiste à placer le špačka sur le sol. Un joueur frappe sur le dessus avec son bâton pour le faire monter en l’air. Avec un autre coup, le joueur frappe une seconde fois le špačka en l’air pour l’envoyer le plus loin possible. Une autre variante du jeu consiste à envoyer le špačka frapper des cibles. Le gagnant est celui qui est le plus proche de l’objectif.

Slovaquie

european-games-slovakia-nohejbalNohejbal

Si vous aimez le football, mais que vous adorez aussi le volley-ball, le Nohejbal est un jeu pour vous! C’est un jeu de balle qui peut être joué à l’intérieur ou à l’extérieur dans une cour divisée par un petit filet avec deux équipes opposées (composées de un, deux ou trois joueurs) qui tentent de marquer un point en frappant la balle avec une partie de leur corps, excepté les mains, et la faire passer dans la zone de l’adversaire d’une manière qui rend difficile, voire impossible pour l’autre équipe de le retourner. Ce sport populaire en Slovaquie a une longue histoire et est pratiqué aussi bien par pur plaisir qu’en compétition sportive. Le Nohejbal est arrivé en Slovaquie par la République tchèque où ce jeu remonte à 1922 et où, à cette époque, il était populairement connu sous le nom de futbal cez šnúru ou “le football sur la corde”. Il a été porté à la Slovaquie après la guerre, en 1945, par des footballeurs de Prague qui se rendaient à la célèbre ville thermale de Piešťany. Des compétitions internationales officielles sont organisées depuis des décennies. Des championnats d’Europe ont lieu depuis 1991 et des championnats du monde depuis 1994. Les règles en anglais à découvrir ici!

Pologne

European Games - Poland - RingoRingo

Le Ringo a été inventé par Włodzimierz Strzyżewski, un escrimeur et journaliste polonais, qui a fait une démonstration de son jeu alors qu’il couvrait les Jeux Olympiques d’été de 1968 à Mexico. Selon l’inventeur du jeu, “le Ringo est un cadeau pour la Pologne et pour le monde” et est “le plus démocratique de tous les sports”. Le Ringo se joue sur une cour rectangulaire avec un filet, semblable à celui du volley-ball ou du badminton. Les joueurs en individuel ou en équipes se tiennent de chaque côté du filet et jetent un petit anneau en caoutchouc par dessus, sans le laisser toucher le sol. Quand il se pratique un contre un, il n’y a qu’un seul anneau. Mais lorsqu’il y a plus de joueurs, il se joue à deux anneaux. Le gagnant du jeu est la personne ou l’équipe qui marque 15 points, et pour marquer un point l’anneau doit frapper le sol du côté de l’adversaire. Les joueurs peuvent attraper l’anneau avec les mains gauche et droite, mais ils doivent le jeter avec la main avec laquelle ils l’ont attrapé. Une fois l’anneau en main, le joueur n’a le droit de faire que quatre pas, sinon il ou elle doit le jeter. Suivez les règles complètes en anglais ici!

Lituanie

european-games-lithuania-komandinis-slidinejimasKomandinis slidinėjimas

Voici un vieux jeu lituanien à jouer dans les parcs pendant l’été. C’est un jeu idéal à organiser avec vos collègues pour une session de teambulding – sauf si tous vos collègues sont coincés. Le Komandinis slidinėjimas ou en français “le ski en équipe” est en fait un vieux jeu qui est devenu très populaire de nos jours chez les jeunes et les personnes âgées en Lituanie. Les joueurs doivent faire des skis non pas pour une seule personne, mais pour deux, trois, quatre, cinq ou même plus. Pour ce faire, les joueurs ont besoin de deux planches de bois et autant d’attaches en corde pour les pieds qu’il y a de joueurs. Ces paires d’attaches doivent être fixés sur les planches afin que les joueurs puissent joindre leurs pieds au ski. Deux joueurs ou plus en file indienne sur leur skis communs tentent ainsi d’avancer ensemble. L’équipe qui arrive en premier à la ligne d’arrivée gagne. Vous pouvez inventer autant de variations de cette course que vous le souhaitez: peut-on aller en arrière? Latéralement? À gauche? Droite? Les règles semblent assez simples, mais cela pourrait être utile de jeter un oeil sur elles ici.

Lettonie

European Games - Latvia - NovussNovuss

Les Lettons adorent leurs petits billards de poche nationaux, ou, comme ils les appellent, leur Novuss. Le plateau est d’environ 100 centimètres carrés, généralement en bois, a des poches dans chaque coin, et des lignes marquées à sa surface. Le plateau est habituellement placé sur un support, mais peut être également posé sur un baril ou une autre surface qui permet aux poches de pendre correctement. Pour jouer, les Lettons utilisent de petits disques au lieu de balles, et chaque joueur a sa propre petite rondelle au lieu de la bille blanche utilisée dans d’autres sports de type billard. Le gagnant est le premier à envoyer dans les poches ses huit disques. Le Novuss aurait été joué la première fois en Lettonie et en Estonie. Le jeu est reconnu comme sport national de la Lettonie et sa pratique remonte à 1927. Des marins l’auraient importé, après une visite dans les ports d’Angleterre, où ils jouèrent à un jeu similaire dans les pubs locaux (probablement le Carrom). Les premiers plateaux et règles ont donc été faites sur la base de dessins apportés de l’Angleterre. Le plus ancien document connu des règles du jeu imprimé dans un livre remonte à 1930 (du livre estonien “Korona õpetus”). Avant cela, les règles étaient imprimées dans les magazines et les journaux estoniens.

Estonie

european-games-estonia-kiikingKiiking

Rappelez-vous quand vous étiez enfants en train de jouer à la balançoire et que vous essayiez de vous balancer haut pour survoler la barre supérieure et descendre de l’autre côté… Vous n’y êtes jamais arrivé? Moi non plus… Mais en Estonie, ils ont pris ce rêve d’enfance pour une réalité et en ont fait un jeu extrême. Cela s’appelle le kiiking. En utilisant une balançoire spéciale avec des bras en acier au lieu de chaînes, les kiiker se dressent sur leur balançoire et font des pompes en avant et en arrière jusqu’à ce qu’il ou elle obtienne assez d’élan pour faire un tour à 360 degrés. Les meilleurs kiikers peuvent faire le tour plusieurs fois. La pratique du Kiiking a été inventé en Estonie par Ado Kosk vers 1996. Il a observé qu’il devient plus difficile de se balancer sur le point d’appui lorsque les bras de la balançoire deviennent plus long. Il a donc conçu et breveté des bras télescopiques pour les étendre progressivement lorsque le kiiker se balance. Le kiiker capable de se balancer sur le point d’appui avec les plus longs bras télescopiques gagne. Si vous pensez que le kiiking est facile, pensez-y à deux fois! Vous aurez besoin de beaucoup d’endurance et un peu de force physique, parce que plus les bras de la balançoire sont longs, et plus il est difficile de se balancer! Les règles en anglais sont ici.

Biélorussie

european-games-belarus-gorodkiGorodki

Le Gorodki est à l’origine un ancien jeu folklorique russe dont la popularité est répandue dans de nombreux pays d’Europe du Nord, les pays baltes et la Biélorussie. Similaire au concept de bowling et aussi un peu à celui du lancer de fers à cheval, le but du jeu est de frapper des groupes de quilles disposées en différents motifs en jetant une batte sur elles. Les quilles sont appelées Gorodki (littéralement “petites villes” ou “bourgs”), et la zone carrée dans laquelle elles sont disposées est appelée gorod (“ville”). Si vous jouiez à SimCity quand vous étiez jeune, vous pourrez apprécier la philosophie derrière ce jeu, étant donné que la destruction de petites villes avec une batte fait penser à sa version totalement opposée! Bien que, traditionnellement, le Gorodki est un jeu populaire, il a été joué par des personnalités russes historiques comme l’empereur Pierre Ier, Vladimir Lénine, et Joseph Staline, ainsi que des célébrités culturelles comme Ivan Pavlov, Léon Tolstoï, Maksim Gorky, Nikolay Timofeev-Ressovsky, et bien d’autres… Donc, si vous voulez jouer comme des Russes ou des Bélarusses, suivez les règles en anglais ici!

Ukraine

european-games-ukraine-stove-gameгра в грубки (Stove Game)

Le jeu ukrainien du poêle exige de la vitesse, des reflexes et de la précision, mais est plutôt un jeu pour les enfants. D’abord, les enfants font quelques trous dans le sol de la taille d’une petite balle (balle en caoutchouc, balle de tennis, etc.) dont le nombre correspond au nombre de joueurs. Chaque joueur reste près de son “poêle”. Dans l’ordre de priorité, les joueurs lancent la balle, pour atteindre l’un des trous (vous pouvez aussi creuser un trou sur une surface plane et faire rouler le ballon doucement). Le joueur, dont le trou a été atteint par la balle, doit avoir le temps de la saisir et, sans sortir de son trou, la jeter dans celui d’un autre joueur. Bien sûr, les joueurs tentent de sortir autant que possible. Si la balle a touché le joueur, il l’attrape et le jette dans un autre. Cela continue jusqu’à ce que quelqu’un manque. Ensuite, la balle roule à nouveau. Près de la “poêle”, le joueur écrit sur la terre le nombre de ses échecs. Quand un joueur signe cinq échecs, sa tâche est de prendre un bâton près de son trou, et de toucher les autres joueurs. Lorsque cela se produit, le jeu recommence.

Roumanie – Moldavie

european-games-romania-oinaOină

Très peu de gens savent que le parrain du baseball est un sport traditionnel roumain nommé Oină. Le nom de “Oină” est dérivé du mot Cuman oyn qui veut dire “jeu” (apparenté au mot turc oyun). Oină a été mentionné pour la première fois au cours du règne de Vlaicu Vodă en 1364, avant de se répandre dans toute la Valachie. C’est un sport qui implique de la vitesse, de la précision, du travail d’équipe et se rapproche du cricket et du baseball, ayant des similitudes avec les deux. La règle de base est qu’il y a deux équipes, avec l’une d’elles au lancer et l’autre à la capture. Le jeu commence lorsque l’équipe de capture lance la balle à un joueur de l’équipe au lancer, qui essaie de frapper la balle aussi loin que possible avec une batte en bois. Une fois qu’il frappe la balle, le frappeur doit exécuter des “allers et retours” avant que l’équipe de capture ne récupère la balle. La “batte” dans le jeu Oină est plus longue et plus mince et la défense peut marquer en frappant les joueurs offensifs du jeu. Le jeu ne dure que 30 minutes, tandis qu’un jeu de baseball prend environ trois heures. Les règles sont assez compliquées. Jetez y un coup d’oeil ici (anglais).

Hongrie

european-games-hungary-gombfociGombfoci

Le Gombfoci est une sorte de baby-foot qui est largement répandu en Hongrie et aussi au Brésil et qui serait à peu près traduit par du “football en boutons”. Ce jeu de simulation de football se joue sur une table en utilisant des “disques” ou des “boutons” concaves pour incarner les joueurs. Les dimensions du plateau, les marques et les règles du jeu sont modélisées pour simuler le football standard. La victoire va à qui marque le plus de “buts” avec les boutons qui représentent les joueurs et un petit bouton appelé “la balle”. Le jeu remonte au début des années 1900, où le football était en passe de devenir ce grand sport populaire. Au début, dans les jeux informels et les tournois, les joueurs pouvaient mélanger et assortir différents types, tailles et couleur de boutons. Plus tard, le jeu s’est formalisé, avec une certaine normalisation. Aujourd’hui, il y a des dizaines de clubs à travers le Brésil et la Hongrie, rigidement structurés, avec des tournois réguliers au niveau local et national. Les membres de la fédération nationale hongroise sont au nombre de 1500, avec des âges allant de 10 à 70 ans. Découvrez les règles en anglais ici!

Slovénie

european-games-slovenia-pandoloPandolo

Les Tchèques ne sont pas les seuls à prétendre avoir un sport étant considéré comme l’ancêtre du baseball. Les Slovènes ont aussi un jeu similaire appelé le Pandolo qui est un jeu social et traditionnel, souvent, donc, considéré comme le “grand-père” du baseball. Deux équipes, chacune avec trois joueurs, s’affrontent pour prendre possession d’un territoire. Les joueurs utilisent une batte en bois connu sous le nom de maca pour frapper un bâton plus court, pointu et en bois, le pandolo, aussi loin que possible de la base dans une zone de jeu marquée. Le but du jeu est de marquer autant de points que possible, en frappant la pandolo vers la fin de la zone de jeu. L’équipe qui a le plus de points à la fin du jeu remporte la partie. Au Moyen Age, le pandolo était joué dans les villes. Mais il a rapidement été interdit parce que les fenêtres étaient très chères… Le village de Istra, par contre, était particulièrement approprié pour ce jeu car le pandolo pouvait rebondir sur ses chaussées de pierre et que ses places étaient plutôt spacieuses. Les règles en anglais ici!

Croatie

european-games-croatia-piciginPicigin

Les Croates ont la chance d’avoir de très belles plages. Ce n’est donc pas surprenant que l’un de leurs jeux traditionnels les plus célèbres est le Picigin, un jeu de balle originaire de Split qui se joue sur la plage. C’est un sport amateur joué dans l’eau peu profonde avec plusieurs joueurs qui tentent de garder une petite balle hors de l’eau. Les joueurs n’attrapent pas la balle, ils la font rebondir dans la paume de leur main. En 1908, des étudiants revenant d’un voyage d’études à Prague ont introduit le water-polo, un jeu nouveau pour eux, sur la plage de Bacvice à Split. Mais, comme le niveau de la mer sur la plage de Bacvice était assez faible, il n’était pas possible pour eux de jouer au water-polo, selon les normes en vigueur. On croit que les tentatives infructueuses de jouer au water-polo en eaux peu profondes sur la plage de Bacvice a finalement évolué dans le jeu du Picigin. Depuis, Picigin s’est transformé en sport amateur, sans règles strictes ou formelles, mais avec une tradition certaine, avec peu de variations, et pour principal objectif de garder la balle en l’air aussi longtemps que possible. Quelques règles de base ici (anglais)!

 

Serbie – BosnieHerzégovine – Monténégro – Macédoine

european-games-serbia-kupeKupe

Le Kupe est probablement apparu au cours du 19ème siècle et est très populaire dans les anciens pays yougoslaves. Les enfants sont habitués à jouer à ce jeu dans les villages pendant les vacances d’été et au début de l’automne quand démarre la saison des noix. Il y a beaucoup de noms différents et de variations pour ce jeu, tels que Igra orasima, Kućanje, Kubanje oraha, Kulanje. Le Kupe met l’accent sur la précision du lancer. Les équipes sont composées d’un nombre égal de joueurs et les règles doivent être convenus avant que le match commence. Chaque joueur doit avoir un minimum de 10 noix. Au début du jeu, chaque joueur crée un cône (ou une tour) avec 4 noix (3 d’entre elles pour la base et une placée sur le dessus). Les cônes sont placés en losange et espacés entre eux par une certaine distance. Le joueur tente de renverser le cône de noix d’une ligne de base à trois mètres de distance. Si un joueur atteint un cône, il a le droit de prendre l’ensemble des noix et peut commencer le tour suivant. Le jeu dure jusqu’à ce que l’un des joueurs gagne toutes les noix.

Bulgarie

european-games-bulgaria-panstwaPaństwa

Faites attention, ce jeu de plein air n’a pas l’air très pacifique! Les joueurs du jeu Państwa sont souvent des enfants, même si des adultes avec un certain sens de l’autocratie peuvent également jouer. Les joueurs commencent par dessiner à la craie un grand cercle sur le sol et le divisent en plusieurs parties auxquelles ils donnent des noms de pays. Ensuite, une personne se tient au milieu du cercle et les autres fuient aussi loin que possible en quelques secondes. Ils s’arrêtent ensuite subitement et la personne au milieu du cercle, qui part en guerre, prend une petite balle et la jette sur une personne choisie en essayant de l’atteindre. S’il réussit, il peut prendre possession de son “pays”. Mais il doit par contre avoir un pied sur chacun des territoires – ce qui rend le jeu un peu plus difficile. Vous l’avez deviné: le but du jeu est d'”envahir et d’occuper les territoires”. Je vous l’avais dit, ce n’est pas le jeu plus aimable de cette liste. En même temps, qui n’a jamais joué à Risks…

Albanie – Kosovo

european-games-albania-loja-e-kapucaveLoja e kapuçave

Loja e kapuçave, le jeu de chapeaux, est un véritable jeu folklorique. C’est l’un des jeux les plus populaires, non seulement dans la région de Has, mais aussi dans d’autres provinces du Centre, du Nord et du Nord-Est de l’Albanie et la Plaine de Dukagjin. Le jeu est surtout joué par les hommes, en particulier pendant les mariages, tard dans la nuit, après avoir profité des danses et des balaclavas. Le jeu commence avec deux joueurs, qui, chacun à son tour, choisit des amis parmi les participants pour former son équipe. Les deux groupes s’assoient ensuite en cercle. La première équipe cache un petit grain de balaclavas sous une tasse de thé. L’équipe adverse doit trouver le grain caché. S’ils le trouvent, ils obtiennent un point, s’ils ne le trouvent pas, ils perdent un point. Voilà la raison pour laquelle le jeu peut durer longtemps, environ 1-1.30 heures. En règle générale, l’équipe perdante est forcée de rester dans le cercle sans parler, tandis que l’équipe gagnante se tient autour d’elle et improvise des chansons qui, en général, se moquent des perdants, en utilisant quelques clichés. Habituellement, le premier verset est chanté par le premier joueur de l’équipe gagnante et répétée par le reste de l’équipe.

Grèce – Chypre

european-games-greece-krikoiκρίκος (krikoi)

Il faut rendre à César ce qui est à César… ou aux Grecs ce qui est aux Grecs. Car ce sont en fait bien les Grecs de l’Antiquité, qui, encore une fois, ont inventé l’un des jeux les plus anciens du monde. Le cerceau, appelé krikoi en grec, était une pratique populaire exercé dans les gymnases. A cette époque, les cerceaux étaient probablement en bronze, en fer ou en cuivre, et étaient conduits avec un bâton appelé elater. Le cerceau était dimensionné à la taille du joueur, pour qu’il lui arrive au niveau de la poitrine. Les garçons les roulaient dans la rue côte-à-côte ou en faisant des courses. Bien qu’il n’y ait pas d’images ou de témoignages écrits, on peut imaginer que quelques jeunes garçons grecs ont probablement inventé le cerceau 3000 ans avant Wham-O. Des vases grecs avec des representations en attestent en effet l’existance. On pense d’ailleurs que les Grecs de l’Antiquité préconisaient de jouer au cerceau pour favoriser l’effort physique. C’était une activité considérée comme saine, et recommandée par Hippocrate pour renforcer les constitutions faibles. Mais c’était aussi un moyen de séduction ! Le cerceau était en effet le cadeau préféré des hommes grecs pour les jeunes pré-pubères qu’ils convoitaient…

Turquie

european-games-turkey-celik-comakÇelik Çomak

En Turquie, il existe un jeu très répandu impliquant des bâtons qui s’appelle le Çelik Çomak et est similaire au jeu tchèque le Tlučení špačka. Un Çelik est un petit morceau de bois assez épais d’environ 30 cm de long, avec des extrémités pointues. Le Çomak est un bâton plus gros de près d’un mètre. Les joueurs creusent dans le sol un trou étroit d’environ soixante centimètre. Le Çelik est placé à l’intérieur. Un joueur tape sur le Çelik avec son Çomak pour le faire s’élever en l’air et l’envoie ensuite au loin tandis qu’un autre joueur essaie de l’attraper ou de le toucher. S’il réussit à le faire, il prend possession du trou et commence à jouer à son tour. S’il échoue, alors l’homme qui a envoyé le Çelik en premier gagne un point. Il existe près de cinquante façons différentes de jouer au Çelik Çomak. Parfois, les joueurs jettent le bâton comme un javelot afin d’atteindre une cible, généralement un tas de pierres ou de briques. Dans d’autres versions, les joueurs tentent d’atteindre une cible alors qu’ils sont en train de courir.

 

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez peut-être les Traditions européennes étranges, les traditions du Nouvel An, les inventions et les légendes.

Mini - Weird Traditions  Mini - European New Year Traditions  mini- european inventions  Mini - European Legends

Copyright 2016. Europeisnotdead. All Rights Reserved.

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save