Rues européennes du Monopoly

“En août, la plupart des européens partent en vacances”

Tony Visconti

C’est l’histoire du jeu de société le plus populaire qui s’implanta progressivement en Europe au cours des 50 dernières années. En débarquant sur le vieux continent, le Monopoly réussit à adapter son plateau de jeu aux spécificités nationales et gagna par là le cœur de la plupart des familles européennes à travers le continent. Chaque citoyen européen connaît sans aucun doute le nom de la rue la plus chère sur la version de son plateau. “Mayfair”, “Rue de la Paix”, “Schlossallee” sont des références nationales au Royaume-Uni, en France et en Allemagne. Mais saviez-vous que, en Italie et en Allemagne les noms des rues sont fictifs? Avez-vous remarqué que dans certains pays, la rue la plus chère est un centre commercial alors qu’elle est un jardin ou une place chez d’autres? Ci-dessous, pour la première fois réunies, vous trouverez la liste des rues les plus chères des  Monopoly européens.

Portugal

Rossio

L’une des principales places de Lisbonne depuis le Moyen Age est la place de Pedro IV, plus connue sous le nom de Rossio. Les pavés de la case du Monopoly portugais la plus chère  ont été historiquement le théâtre d’une série de révoltes populaires, de fêtes, de corridas et d’exécutions, et constituent maintenant un des principaux points de rencontre des habitants de Lisbonne et des touristes. Une statue de bronze du premier empereur du Brésil, Pedro I peut être vu au sommet d’une colonne au milieu de la place.

Espagne

Paseo del Prado

La rue la plus chère du Monopoly espagnol est une avenue densément arborée reliant le triangle d’or de l’art qui comprend le célèbre musée du Prado, le musée Thyssen-Bornemisza et le musée Reina Sofia. Elle est également proche du congrès national et de l’académie de la langue espagnole. Le Paseo del Prado est le quartier le plus vieux de Madrid.

France

Rue de la Paix

La rue de la mode et du luxe dans le centre-ville de Paris s’étend du nord de la célèbre Place Vendôme à l’Opéra Garnier. Ce n’est pas une surprise si cette rue est un peu plus cher que celle des Champs Elysées dans le Monopoly français, car elle aligne les vitrines des plus prestigieux bijoutiers et des plus célèbres maisons de couture. La rue a été ouverte en 1806 sur les ordres de Napoléon Ier. Elle faisait partie du programme napoléonien d’ouvrir le cœur de la Rive Droite de Paris, à la fois vers les banlieues sous-développés de l’Ouest et vers le Nord.

Islande

Kringlan

En Islande, la rue la plus chère est en fait le plus gros centre commercial de Reykjavík avec plus de 170 boutiques, restaurants et services. Construit en 1987, il contient tout ce dont on a besoin d’une bibliothèque, un théâtre, un cinéma à un magasin d’alcools, de bonbons ou un pub. Il s’est agrandi au fil des ans, et est considéré par beaucoup comme la plus grande menace pour le commerce des magasins du centre-ville de Reykjavík. Kringlan est également en concurrence avec un autre centre commercial, Smaralind à Kópavogur.

Irlande

Shrewsbury Road

Le Shrewsbury Bothar (ou Shrewsbury Road en anglais) est une rue au sud de la ville de Ballsbridge connu pour être la sixième rue la plus chère du monde en 2007. La rue est bordée au nord par la Merrion Road et au sud par le chemin Ailesbury. Elle aligne les propriétés luxueuses.

Royaume-Uni

Mayfair

Située dans la ville de Westminster au centre de Londres, la célèbre rue du Monopoly anglais aligne certains des magasins, hôtels, restaurants et clubs les plus huppés de la capitale. La plupart du quartier a d’abord été développé entre le milieu du 17ème siècle et le milieu du 18ème siècle comme quartier résidentiel à la mode pour un certain nombre de propriétaires, dont notamment les ducs de Westminster, la famille Grosvenor. La famille Rothschild a acheté une bonne partie de Mayfair durant le 19ème siècle. Une grande partie du quartier de Mayfair appartient aussi à la Couronne anglaise.

Norvège

Rådhusplassen

La possession la plus chère dans le Monopoly norvégien est la place de l’Hôtel de ville, une zone de loisirs situé entre la mairie et le fjord d’Oslo. La construction de l’hôtel de ville, à l’adresse Rådhusplassen 1, a commencé en 1931, et avant d’obtenir son nom définitif en 1934. La décoration du quartier a commencé en 1941, mais ne fut achevée qu’en 1960. De manière plus anecdotique, en Norvège, le jeu de Monopoly est appelé “Millionær”.

Suède

Norrmalmstorg

La place centrale de Stockholm, raccordant les rues commerçantes Hamngatan et la Biblioteksgatan, est le lieu le plus cher dans la version suédoise du Monopoly. Le fameux syndrome de Stockholm a été inventé en raison de la place Norrmalmstorg, où en 1973, un hold-up avec prise d’otages dans une banque s’est produit sur cette place. Il a été dit que l’un ou les deux voleurs se sont fiancés ensuite à leurs otages. Cette histoire n’est toutefois pas vraie, son origine doit en effet provenir d’une erreur de traduction de la phrase “att engagera sig i någon”. En suédois, cela signifie «s’intéresser à quelqu’un», ce qui ne signifie pas forcément « se fiancer avec quelqu’un».

Finlande

Erottaja

Erottaja signifie “séparation” en français. Cette place au centre de Helsinki est en effet le point de rencontre  de deux rues célèbres, Esplanadi et Mannerheimintie. Erottaja a été choisi comme «point zéro» officiel de Helsinki. Les distances par rapport à toutes les autres villes en Finlande sont mesurées à partir d’ici.

Danemark

Rådhuspladsen

La place de l’Hôtel de ville est située dans le centre-ville de Copenhague. Elle a été dessinée dans les années 1880. Un concours d’architecture a été organisé en 1889 et a été remporté par le jeune architecte inconnu du public Nyrop Martin. En raison de sa grande taille, sa situation centrale et son affiliation à l’hôtel de ville, Radhuspladsen est un lieu populaire où a lieu une grande variété d’événements, de fêtes et de manifestations. Elle est souvent utilisée comme un point central pour mesurer les distances de Copenhague. Au Danemark, le nom du Monopoly “matador” sonne un peu espagnol!

Pays-Bas

Kalverstraat

Aux Pays-Bas, le lieu le plus cher dans le Monopoly n’est rien d’autre que l’une des rues commerçantes les plus chères au monde, à savoir Kalverstraat (qui signifie «marché des veaux» en référence à ce que la rue était jusqu’au 17ème siècle). Dans cette rue, les magasins doivent débourser pour chaque mètre carré 2200 euros. Et pour l’anecdote, un miracle eucharistique aurait eu lieu en 1345 dans cette rue, l’événement étant commémoré chaque année par la procession Stille Omgang.

Belgique

Rue Neuve/ Nieuwstraat

Les Belges aussi ont leur rue commerçante dans le Monopoly, et c’est la rue reliant la Place de la Monnaie à la Place Charles Rogier. Cette rue piétonne populaire est aussi au deuxième rang des loyers de toute la Belgique, avec un loyer moyen annuel de 1.600 euros le mètre carré.

Luxemburg

Boulevard Royal

Pas de centre commercial, pas de musée national ou d’hôtel de ville, la case la plus chère du Monopoly au Luxembourg recouvre bien sûr son grand centre financier, y compris la Banque Centrale du Luxembourg! Le boulevard est une voie à sens unique artérielle qui tourne autour des parties nord et ouest du centre-ville, la Ville Haute.

Allemagne

Schlossallee

La première édition allemande du Monopoly a été lancé en 1936 et vendu sous la licence de Ravensburger. Il contenait les noms des rues les plus chères telles que “Insel Schwanenwerder”. Dans ce quartier chic de Berlin vivait à cette époque, le ministre de la propagande nazie Joseph Goebbels et de nombreux dignitaires nazis. Goebbels a officiellement interdit le jeu en 1936 en raison de sa nature «judéo-spéculative ». Dans la version de  l’Allemagne de l’Ouest, le nouveau Monopoly de 1953, le problème historique de la séparation du pays a été évitée en donnant des noms de rues fictifs aux cases du plateau tels que la rue Goethe ou encore, la plus célèbre, l’allée du château.

Suisse

Zürich Paradeplatz

La Place de la Parade de Zurich est l’une des places les plus chères du patrimoine suisse et, comme au Monopoly Luxembourg, est devenu synonyme de richesse, étant le lieu du siège social à la fois de UBS et de Credit Suisse. La Paradeplatz a été le théâtre d’affrontements entre les insurgés et les troupes cantonales lors du putsch de Zürich en 1839.

Italie

Parco della Vittoria

Cela est assez inhabituel pour le jeu du Monopoly, mais l’Italie, avec pourtant ses milliers de rues magnifiques, n’a pas un nom réel pour sa case la plus chère. Parco della Vittoria est en fait une traduction adaptée du nom de la promenade  anglaise, qui se réfère à une rue existante à … Atlantic City, au New Jersey. Dans la version italienne, le Parco della Vittoria est un nom commun, mais ne fait pas référence à un lieu réel. L’image à gauche représente donc seulement le “Monumento alla Vittoria”.

Malte

L-Imdina

Mdina est une ville médiévale fortifiée située sur une colline dans le centre de l’île. Elle reste visible au-delà des murs de la ville, ce qui démontre l’importance de la région en général pour les colons phéniciens de Malte. Mdina est communément appelée la «cité silencieuse» par les habitants et les visiteurs. La ville est encore confinée à l’intérieur de ses remparts, avec une population d’un peu plus de trois cents personnes.

Autriche

Rhein Straβe

Étonnamment, la rue autrichienne la plus chère  n’est pas si belle et n’est pas située à Vienne, mais à Bregenz. C’est peut-être pour cette raison que les nouvelles versions autrichiennes du Monopoly utilisent désormais Kaiserstraβe comme la rue la plus chère.

République Tchèque

Václavské Námestí

Moins une place qu’un boulevard, la place Venceslas a la forme d’un rectangle très long et est situé dans le centre de la communauté d’affaires et culturel de Prague. Beaucoup d’événements historiques s’y sont produits avant et pendant le régime soviétique, et il est un cadre traditionnel des manifestations, fêtes et autres rassemblements publics. La place doit son nom à Saint Venceslas, le saint patron de la Bohême. La place fait partie du centre historique de Prague, un site classé au patrimoine mondial.

Slovaquie

Hlavné námestie

La place la plus chère du Monopoly slovaque  est entourée de bâtiments historiques et de palais, et en particulier l’ancien Hôtel de ville. Parmi les autres attractions, on retrouve la fontaine de Maximilien, le Palais de Roland, le Palais néo-baroque Palugyay , le Palais Esterházy et le Palais du Gouverneur. S’y trouvent également les ambassades de France, de Grèce et du Japon. Même le célèbre Café Mayer se trouve là.

Pologne

Aleje Ujazdowskie

L’avenue Ujazdów a changé de noms de nombreuses fois. En 1766 il faisait déjà partie de la Route Royale intégrée dans l’avenue Belweder menant au Palais du Belvédère. Au cours de la Seconde Guerre mondiale, il a été prévu de la transformer en un quartier allemand, selon le Pabst Plan. L’autorité nazie rebaptisa l’avenue Lindenallee et plus tard Siegenallee. Après la mort de Staline, elle a été rebaptisé l’avenue Staline (Stalina Aleja). Trois ans plus tard, le nom traditionnel a été restauré à nouveau. L’avenue entourée par de nombreux bâtiments historiques remarquables et des ambassades est également utilisé pour les parades militaires annuelles au cours de la Journée de l’armée polonaise (15 Août).

Lituanie

Gedimino prospektas

La rue lituanienne la plus chère au Monopoly concentre presque toutes les institutions gouvernementales et attractions culturelles. Elle est aujourd’hui également un centre commercial populaire et une rue de restaurateurs, partiellement piétonne le soir lorsque la circulation est interdite. En 2003, une partie importante de l’avenue a été rénové et plus de 100 nouveaux arbres ont été plantés.

Lettonie

Doma laukums

La place de la cathédrale lettone est la plus grande place de la vieille ville de Riga. Différentes manifestations publiques ont toujours lieu sur cette place, qui est entouré par plusieurs monuments du 19ème et 20ème siècle. L’un des bâtiments les plus importants et emblématique est la cathédrale. Pendant l’occupation nazie, la place a été divisée en deux parties.

Estonie

Raekoja plats

Dans le centre-ville de Tallinn, la Place de la Mairie est un lieu de festivals ou de concerts tels que le Tallinn Old Town Days et une place où se concentrent plusieurs bars et restaurants. Cette place est également célèbre pour être le siège traditionnel de l’arbre de Noël estonien, qui est souvent le plus grand en Europe. Le premier arbre a été érigé en 1441, bien avant les autres villes européennes. Selon la tradition, le maire allume la première bougie, et les citoyens apportent cette lumière chez eux pour marquer le début de la saison de Noël en Décembre.

Ukraine

Maidan Nezalezhnosti

En Ukraine, la possession la plus chère est l’une des places principales de la ville, qui se traduirait en français par la Place de l’Indépendance, située sur la rue Khreschatyk. La place a été connue sous différents noms, mais il est maintenant devenu courant de l’appeler simplement le Maidan en raison des événements politiques qui ont eu lieu en 2004, après l’accession de l’Ukraine à l’indépendance. Après la révolution orange, la place Maidan Nezalezhnosti continue d’attirer des opposants politiques, mais jamais plus de l’ampleur des protestations d’Orange

Roumanie

Bulevardul Primaverii

Le Primaverii Bulevardul signifie en français l’Avenue du Pringtemps. C’est le lot le plus cher du Monopoly roumain. Il relie le rond-point Charles De Gaulle au Parc Bordei .

Hongrie

Dunakorzó

La promenade du Danube est située sur le côté est de Budapest. Sur la rive du Danube, cette promenade s’étend du Pont des  Széchenyi au pont Erzsébet. En 1945, à la fin de la Seconde Guerre mondiale, seul le Bristol (Hôtel Danube) a survécu à la destruction de la rangée d’hôtels sur la rive du Danube. En 1969, la forme définitive de l’Hôtel Bristol a été démoli. Sur la photo, on peut voir la célèbre sculpture de la petite princesse.

Slovenie

Portorož

La possession la plus chère du Monopoly slovène n’est pas une rue mais une ville appelée Portorož, ce qui signifie “Port de Roses”, situé sur la côte slovène et l’une des zones les plus touristiques du pays. Le développement de Portorož a commencé avec l’achèvement de chemin de fer Parenzana en 1902. Il est vite devenu un point de rencontre de la bourgeoisie autrichienne et par la suite une station touristique au sein de la Riviera autrichienne. Après le déclin de l’Autriche-Hongrie en 1918, Portorož a été rattaché à l’Italie, et après la Seconde Guerre mondiale à la Yougoslavie.

Croatie

Ženevski trg / Ilica

La version originale du Monopoly croate indiquait que Ženevski trg était le lot le plus cher. Les cases étaient à ce moment partiellement des noms de rues inventés, mais la majorité d’entre elles étaient des noms de rues réels utilisés dans les principales villes croates. Dans la version de 1994, Ženevski trg est devenu Ilica, une des plus longues rues de Zagreb et également considérée comme la rue résidentielle la plus chère de la ville.

Bosnie-Herzégovine

Sarajevo

Dans le jeu du Monopoly en Bosnie, les possessions ne sont pas des rues ou des places mais des villes. La capitale de Sarajevo est bien sûr la possession la plus chère avec Banja Luka.

Serbie

Kralja Milana

La rue serbe la plus chère signifie en français, rue du Roi Milan. Son nom a changé plusieurs fois au fil des siècles. Elle était autrefois appelée rue Kragujevac. En 1876, elle a été connue sous le nom de rue du prince Milan. Après la Seconde Guerre mondiale, elle a été rebaptisée rue du maréchal Tito et, en 1990, la rue des dirigeants serbes. Elle a désormais récupéré son nom d’origine. La rue abrite de nombreux édifices importants tels que le Stari Dvor et la Dvor Novi.

Bulgarie

Цар Освободител

Le Boulevard Tsar Osvoboditel est un boulevard dans le centre de Sofia et est la possession la plus chère que vous pourriez avoir au Monopoly bulgare. Il tire son nom du tsar Alexandre II de Russie, dénommé le «tsar Libérateur » en raison de son rôle dans la libération de la Bulgarie. Les principales institutions de Sofia sont situées sur le boulevard Tsar Osvoboditel.

Grèce

Leoforos Othonis-Amalias

La possession la plus chère du Monopoly grec est un axe majeur nord-sud à sens unique à Patras. L’avenue a été pavé à la fin du 19e siècle et possédait des lampadaires classiques sur les côtés. Il était la seule entrée au port, après la Seconde Guerre mondiale et la guerre civile grecque. Des bâtiments résidentiels avec des architectures néo-classiques et modernes couvrent la partie ouest de l’avenue, des boutiques et magasins couvrent les parties centrales.

Turquie

Yeniköy

La rue turque la plus chère est située sur la rive européenne du Bosphore, entre les quartiers de İstinye et Tarabya. Yeniköy est un quartier de Sarıyer, l’un des quartiers les plus importants d’Istanbul, et est la résidence des familles les plus riches de la ville. Le quartier concentrent également certains des meilleurs restaurants de fruits de mer d’Istanbul, sur la rive du Bosphore.

 

 

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez peut-être les Jacques a dit européens, les Toto européens, les Virelangues européens et les Inventions européennes.

Mini - European Simon says  Mini - European Little Johnny      Mini -Tongue Twisters    mini- european inventions

Copyright 2012. Europeisnotdead. All Rights Reserved.

 

 

 

Save