Suisse – Le Sapin Chantant

Il y avait autrefois un sculpteur de bois qui vivait dans le village de Reckingen, dans le canton du Valais. Beaucoup d’églises dans cette région étaient décorées par cette œuvre spéciale, qui était la sculpture de figures sacrées et les bancs des églises étaient décorés avec du feuillage.

Un soir, quand la cloche de l’église de Reckingen sonna pour l’heure de la prière, le sculpteur de bois entendit des chants étranges et magnifiques. Il alla à sa fenêtre pour l’écouter et remarqua qu’il semblait venir de la forêt de Hohbach, qui couvrait les collines escarpées au-dessus du village.

Le chant s’arrêta dès que la cloche cessa de sonner. “Mon imagination se joue de moi”, murmura-t-il en lui-même, tandis qu’il rangeait ses outils et se précipitait vers l’église. Mais la nuit suivante, il entendit à nouveau le joli chant. Et la nuit après, il l’entendit une fois de plus. De fait, la musique étrange commençait chaque fois que la cloche de l’église sonnait pour les prières du soir et elle se terminait lorsque la cloche cessait de sonner. Le sculpteur de bois était naturellement soulagé d’apprendre que beaucoup d’autres villageois l’entendait aussi.

Un soir, pendant la prière, il décida de grimper la colline jusqu’à la forêt de Hohbach, fermement déterminé à trouver la source de cette musique mystérieuse. Il s’enfonça parmi les arbres énormes qui étaient là depuis longtemps. Le chant le conduisit à un sapin géant vieux d’une centaine d’années. À son étonnement, le son semblait sortir de son tronc ! Lorsque celui-ci se tût, le sculpteur courut au village pour partager sa découverte. Après cela, chaque soir, plusieurs de ses voisins montaient la colline devant l’arbre miraculeux et se tenaient avec émerveillement à ses côtés.

Le sculpteur de bois rendait souvent visite au vieil arbre et parcourait son écorce avec ses mains. Le sapin géant était constamment dans ses pensées, apparaissant même dans ses rêves. Rapidement, il devint obsédé à l’idée de faire une sculpture de son bois – l’oeuvre la plus magnifique qu’il comptait jamais accomplir.

La paroisse accepta finalement de faire couper l’arbre et de le laisser travailler. Les bûcherons, lorsqu’ils abattirent le sapin magnifique, et le trainèrent dans la vallée avec des chevaux, ressentirent que leurs cœurs grandissait.

Le sculpteur coupa un énorme bloc du cœur de l’arbre. Il annonça fièrement à la paroisse qu’il allait faire une statue de la Vierge Marie et se mit au travail sans plus attendre. Il travailla avec zèle jour après jour en oubliant presque de manger. Les gens affluaient depuis des kilomètres pour regarder la Sainte Mère sortir lentement du bois. Le sculpteur de bois était vraiment talentueux et son travail était un véritable chef-d’œuvre. Tous déclarèrent qu’aucun artiste n’avait jamais fait rendu Marie si belle et si vivante.

Lorsque la statue fut terminée, il la présenta à l’église de Reckingen. Le prêtre prit la statue et la plaça sur l’autel, tandis que les paroissiens la regardaient avec admiration. Tout à coup, la figure en bois de Marie ouvrit la bouche et, une fois de plus, les sons doux et familiers de la musique miraculeuse furent entendus.

Mais ce fut toutefois la dernière fois qu’on entendit le sapin chantait.

 

  Retour au Contes de fées européens  

 

(trad: EuropeIsNotDead)