Surnoms des pays européens

“Il est permis à un philosophe d’étendre ses vues et de considérer l’Europe entière comme une République, dont tous les habitants ont atteint à peu près le même degré de culture et de perfection”

Edward Gibbon, 1776

Tout le monde aime les surnoms – et les pays n’en sont pas exemptés! L’Europe, elle-même souvent appelée “le vieux continent“, abrite en son sein la plus grande variété de périphrases désignant des pays. Vous êtes-vous déjà demandé quels sont les surnoms des pays voisins et comment ils les ont obtenus? Savez-vous quel pays européen est souvent désigné comme le “pays des mille lacs“? Lequel porte le surnom du “pays des cigognes“? Ou du “pays des roses“? D’où viennent les surnoms Albion, Hellas, Magyars ou Lusitanie? Si vous êtes un globe-trotter désireux de savoir quel est le petit nom du pays que vous visitez ou un journaliste qui cherche désespérément à ne pas se répéter: cet article est fait pour vous! Sortez donc vos bottes, enfilez votre peau de taureau, traversez l’île d’Émeraude et rejoignez-nous au cœur de l’Europe!

Portugal

Lusitanie

Allons-nous vraiment commencer cette tournée européenne par un abus de langage? Et comment! Comme vous le savez, le Portugal est parfois appelé Lusitanie, mais c’est prendre quelques libertés géographiques: deux siècles avant Jesus Christ, la province romaine appelée Lusitanie ne comprenait que la zone au sud du fleuve Douro, ainsi qu’une partie de l’Espagne moderne. Cette région comprend environ 80% du Portugal actuel, ce qui explique pourquoi les termes Lusitanie et Lusitanien sont encore parfois utilisés pour désigner le pays dans son ensemble (et le lusophone pour les nations qui partagent sa langue), en particulier dans des contextes formels ou littéraires. Mais dans d’autres usages, ce surnom est tombé en désuétude: la colonie du XVIe siècle, connue à l’origine sous le nom de Nouvelle Lusitanie, est aujourd’hui davantage connue sous le nom de… Brésil.

Autres surnoms pour le Portugal: Le rectangle (O Rectangulo); la terre des trois F (musique fado, pèlerinage Fátima et Futebol); la péninsule ibérique (avec l’Espagne).

Espagne

La Peau de Taureau

Vous n’en avez peut-être jamais entendu parler, mais les Espagnols désignent parfois leur pays avec le surnom de La Piel de Toro. C’est grâce à l’imagination du géographe grec Strabonis, qui a comparé la forme du pays à une peau de taureau tendue sous le soleil – et c’est sans doute aussi une référence à l’obsession du pays pour les activités liées à la tauromachie. En fait, l’Espagne a connue un tas de noms différents à travers l’histoire. Les Nord-Africains qui ont d’abord traversé le détroit de Gibraltar l’ont appelée Iberia, la “terre des rivières”, d’après “Iber”, le nom d’une rivière. Quand les Grecs l’ont envahi, ils l’ont appelée Hesperia, “terre du soleil couchant”. Les Carthaginois, qui arrivèrent vers 300 avant J.-C., ont formulé Ispania, soit la “terre des lapins”; plus tard latinisée par les Romains en Hispanie, et ensuite España. Que les Espagnols machos prennent donc bien note: votre pays est en fait nommé non pas d’après un taureau viril, mais bien d’après un lapin tout mignon.

Autres surnoms pour l’Espagne: le Pays de Cervantes (Patria de Cervantes), la péninsule ibérique (avec le Portugal)

France

L’Hexagone

S’étirant sur environ 1000 km de haut en bas, et à peu près la même distance de côte à côte, la France est le plus grand pays d’Europe occidentale. En ne tenant pas compte des territoires d’outre-mer (non négligeables) de La Réunion, Mayotte, Guadeloupe, Martinique et Guyane française, ainsi que l’île de Corse, la forme de la France continentale s’inscrit presque parfaitement dans une forme hexagonale: d’où l’Hexagone, terme aimé par les politiciens et les journalistes français. C’est également plutôt pratique pour les écoliers français, qui apprennent à dessiner leur pays en construisant d’abord un hexagone.

Autres surnoms pour la France: la Gaule, la Douce France, la Patrie des Droits de l’Homme, le Pays de Molière, le Pays des Lumières, le Pays de l’Universalisme républicain, la sœur aînée de l’Église. Arrogant, moi?

Islande

La Terre de Feu et de Glace

Pays d’une beauté naturelle exceptionnelle, l’Islande est parfois appelé la “Terre de Feu et de Glace” en raison de ses paysages extrêmes – avec des glaciers et des sources volcaniques situées côte à côte. Un surnom très approprié, donc, pour un pays qui compte pas moins de 30 systèmes volcaniques actifs représentant un tiers de la production totale de lave du monde. Mais en réalité, si ce surnom dramatique est utile au marketing touristique islandais (et d’inspiration pour George R R Martin), les Islandais eux-mêmes utilisent de nombreux noms et paraphrases pour désigner leur pays: “la reine de la montagne” (Fjalladrottning), “la jeune femme du glacier” (Jökulmær), “la terre des neiges” (Snæland) ou “la couverture de glace” (Klakinn). Comme c’est poétique!

Autres surnoms pour l’Islande: La Terre Bleue (Landið bláa), Le Beau Pays de Glace (Fögru landi ísa), Le Récif (Skerið), Thule, Fold

Irlande

L’Ile d’Emeraude

Comment l’Irlande a-t-elle été appelée l’île d’Émeraude? Sa verdure resplendissante a joué un grand rôle bien sûr, mais il y a plus que ça dans l’histoire. La première apparition de l’expression était dans un poème de William Drennan, un architecte en chef de la Society of United Irishmen, intitulé “When Erin First Rose“, dont une strophe dit: “Bras d’Erin, soyez forts! brave, et levé pour frapper, soyez encore prêt à sauver: que nul sentiment de vengeance ne prétende souiller: la cause ou les hommes de l’île d’Émeraude“. Quand Drennan mourut en 1820, dans un dernier geste symbolique, il insista pour que son cercueil soit porté par trois protestants et trois catholiques.

Autres surnoms pour l’Irlande: l’Île Verte, le Grin Erin (Glais n-Éirinn), le Tigre Celtique (An Tíogar Ceilteach), la Pauvre vieille femme (Sean Bhean Bhocht), la Soie de la Vigne (Síoda na mbó), Banba, Fodla, Hibernia (tous des noms poétiques)

Royaume-Uni

Albion

Le terme “Albion” vient du mot latin “alba“, ou “blanc”, utilisé par de nombreux écrivains grecs classiques vraisemblablement en référence aux falaises blanches de Douvres. Plus tard, au 12ème siècle, le mot est devenu une légende, en devenant un conte populaire qui raconte comment les géants d’Albion étaient les habitants originaux de l’île. Ce n’est qu’à partir du XVIIe siècle que le terme Albion fut associé à la trahison et à l’infidélité dans l’expression péjorative “Perfide Albion“. Vous n’avez pas besoin d’aller bien loin pour en trouver l’origine: vous l’avez deviné, le français est à blâmer! La phrase a été inventée pour la première fois par le théologien du 17ème siècle Jacques-Bénigne Bossuet qui a utilisé le terme “perfide” dans son sens plus religieux du “pays qui a perdu sa foi” et plus tard popularisé par son compatriote Augustin Louis de Ximénès qui écrivit en 1793: “Attaquons la perfide Albion dans ses eaux“. Ah! Les joies des relations de voisinage …

Autres surnoms pour le Royaume-Uni: Grande-Bretagne (évidemment!), Britannia, blighty, cette île sceptrée (this sceptred Isle)

Norvège

Le Pays du Soleil de Minuit

Le soleil à minuit: ça doit être une blague non? Pas si vous habitez tout en haut, au nord, où ce n’est pas le cas! La Norvège, le pays du soleil de minuit, est ainsi appelée parce que la pointe nord est située au-dessus du cercle arctique, où le soleil brille 20 heures par jour de la mi-mai à la mi-juillet. Le soleil de minuit est un phénomène naturel qui atteint son apogée lors du solstice d’été, dûment célébré chaque année par les Norvégiens le 21 juin. C’est une épée à double tranchant pour les Norvégiens, car ils subissent de longs mois d’obscurité pendant l’hiver, durant lesquels ils n’arrivent même pas à hiberner.

Autres surnoms pour la Norvège: Le pays des fjords, la terre des trolls, la terre des Vikings

Suède

Le Pays Allongé

Oui, vous avez raison … Les Suédois ont un surnom merveilleux et un peu équivoque pour leur pays: Det avlånga landet, le pays allongé. Ce n’est pas une expression couramment utilisée à l’étranger, mais les Suédois eux-mêmes aiment souligner le fait que leur territoire s’étend sur 1600 kilomètres de haut en bas. Et ils continuent encore et encore avec différents surnoms figuratifs basés sur la forme de leur pays, comme Landet Falukorv – une saucisse grasse moyenne typique que tout le monde mange en Suède, à Landet mellanmjölk – une sorte d’emballage de lait inventé dans le pays. Les jeunes générations ne s’incommodent pas de métaphores élaborées: ils appellent simplement leur pays En slak kuk, ce qui signifie élégamment … un pénis mou! Tout cela est assez paradoxal avec un autre surnom commun que les Suédois donnent à leur pays: Landet lagom, la terre modérée où tout est fait “juste en bonne quantité”, ni trop ni trop peu.

Autres surnoms pour la Suède: Mère Svea (Moder Svea), Svedala

Finlande

Le Pays aux Mille Lacs

La Finlande est souvent surnommée “le pays aux mille lacs”, mais il s’agit là plutôt d’un euphémisme: au dernier recensement, il y en avait 187 888 – un lac pour 26 habitants, et plus par kilomètre carré que n’importe quel autre pays, soit avec environ 10% du pays couvert d’eau. Cela expliquerait pourquoi les Finlandais ressentent une certaine proximité avec l’élément de l’eau, et pourquoi les lacs sont la source de tant de moyens de subsistance pour les Finlandais. Nous pouvons retracer l’origine du surnom à un vers d’une chanson finlandaise dont le texte a été publié en anglais en 1851; le terme était aussi utilisé dans les titres de plusieurs livres des années 1890 relatifs à la Finlande.

Autres surnoms pour la Finlande: Le Pays de la fraise, le Pays des mille héros, le Pays des marais, la Fille de la dernière née de la mer.

Danemark

Danevang

Si vous êtes passionné par le Danemark et que vous lisez une partie de sa littérature, vous tomberez tôt ou tard sur le mot Danevang, parfois aussi orthographié Dannevang. Ce terme, connu seulement des Danois, exprime en fait une idée qui est quelque peu intraduisible. Les mots Mark (comme dans ‘Dane-mark’) et Vang (comme dans ‘Dane-vang’) signifient tous deux ‘champ’. Mais Danevang semble un peu plus romantique, et est souvent utilisé pour exprimer une sorte de nostalgie nationale, en particulier pour les personnes vivant à l’étranger. Si le surnom est réservé à l’usage des Danois seulement, nous pouvons tous comprendre ce genre de nostalgie que le mot invoque: par exemple, lorsque vous ouvrez une vieille boîte de Lego qui se cache dans votre placard depuis des années, et que vous vous retrouvez transporté dans votre enfance… Ah, Lego… c’est peut-être pourquoi on dit aussi que les enfants danois vivent dans “le pays le plus heureux du monde”!

Autres surnoms pour le Danemark: La plus Vieille Monarchie du Monde, le Pays le plus heureux du Monde

Pays-Bas

Hollande

Avez-vous déjà entendu parler de la figure de style appelée “pars pro toto“? Cette belle phrase latine signifie que l’on se réfère à quelque chose au moyen d’une de ses parties constitutives – le terme se traduit littéralement par “une partie (prise) pour le tout”. Pourquoi parler de cela? Parce que la Hollande peut être l’illustration la plus célèbre du genre: le terme Hollande, désigne en fait juste une région et une ancienne province sur la côte ouest des Pays-Bas. Il est fréquemment utilisé pour désigner la nation entière. Certains prétendent que cet usage vague représente le pays de manière erronée, car la région des Pays-Bas ne représente que 32% de la superficie des Pays-Bas et 37% de sa population. Mais cette région a été historiquement la région la plus puissante, dominant le commerce extérieur: d’où la plupart des commerçants hollandais rencontrés par des étrangers venant de Hollande.

Autres surnoms pour les Pays-Bas: le Pays des tulipes et des moulins à vent (Het Land Van Tulpen en Windmolens), la Terre de velours (Het Land van Fluwel)

Belgique

Le Plat Pays

Pas besoin de se demander pourquoi: la Belgique est un pays plat, fin de l’histoire. Relativement parlant, de toute façon. Le pays s’étend du niveau de la mer sur sa côte nord jusqu’à un sommet de seulement 694 m, à Signal de Botrange, dans la province de Liège. Le reste du pays présente une topographie relativement plate composée de plaines côtières dans le nord-ouest et de douces collines dans toute la partie centrale du pays. En 1962, cela a inspiré le compositeur belge Jacques Brel à composer l’une de ses mélodies les plus célèbres, Le Plat Pays (“Mijn vlakke land” en flamand). Brel chante dit de son pays qu’il a “des cathédrales pour uniques montagnes” et que le ciel est “si bas” qu’un “canal s’est perdu”. Tout cela, affirme Brel, a rendu son peuple naturellement humble…

Autres surnoms pour la Belgique: le Pays du surréalisme; ou, pour les Français, Outre-Quiévrain (“de l’autre côté de Quiévrain”, se référant à une ville située à la frontière franco-belge).

Luxembourg

Le Grand-Duché

Il est tout à fait normal de donner des surnoms inappropriés à des objets, des personnes ou, ici, des pays – une façon de prétendre qu’ils sont exactement le contraire de ce qu’ils sont réellement. Si vous ne me croyez pas, demandez aux citoyens de l’ancienne République Démocratique Allemande s’ils ont vraiment vécu dans une démocratie. De même pour la République populaire démocratique de (Corée du Nord) – si vous pouvez trouver un citoyen prêt à vous donner une réponse honnête. Non pas que le Luxembourg soit antidémocratique, bien sûr: mais vous conviendrez que qualifier ce pays enclavé de “Grand” est peut-être une façon un peu trompeuse de faire référence à la sixième plus petite nation d’Europe. En réalité, le terme n’a rien à voir avec la taille, mais avec son souverain qui porte le titre relativement rare de Grand-Duc, un titre un peu plus modeste que celui détenu par les souverains des royaumes voisins.

Autres surnoms pour le Luxembourg: Le coeur vert de l’Europe, Le Gibraltar du nord.

Allemagne

Le Pays des Poètes et des Penseurs

Cela vous a peut-être échappé, mais l’Allemagne est en fait Das Land der Dichter und Denker – “le pays des poètes et des penseurs“. Jamais personne ne manque une occasion de se mettre en valeur, et c’est donc, assez évidemment, un surnom qu’ils se sont eux-mêmes donné. (La décence nous impose évidemment de ne pas donner les nombreux sobriquets colorés que les Allemands ont reçus de leurs voisins à différents moments au cours du dernier siècle). Néanmoins, le surnom de “pays des poètes et des penseurs” est bien mérité: il est difficile de nier que de nombreuses icônes culturelles célèbres sont venues d’Allemagne, produisant des théories philosophiques ayant changé le monde, des découvertes scientifiques fondamentales et des œuvres musicales remarquables.

Autres surnoms pour l’Allemagne: Le Pays des Teutons, Outre-Rhin (pour les Français), Outre-Oder (pour les Polonais)

Autriche

Le Centre Musical de l’Europe

De 1750 à 1820 environ, la capitale autrichienne de Vienne était sans conteste le “Centre musical de l’Europe”, et les œuvres de l’époque sont souvent considérées comme étant de style viennois. Les compositeurs sont venus de toute l’Europe pour s’entraîner dans et autour de Vienne, et progressivement ils ont développé et formalisé les formes musicales standard qui devaient prédominer la culture musicale européenne des prochaines décennies. La période classique a atteint son apogée avec les symphonies magistrales, les sonates et les quatuors à cordes des trois grands compositeurs de l’école viennoise: Franz Joseph Haydn, Wolfgang Amadeus Mozart et Ludwig van Beethoven. Plus tard, les premiers mouvements du mouvement romantique sont apparus dans les chansons lyriques du compositeur viennois Franz Schubert, tandis que la ville a également été la résidence de Brahms, Mahler, Liszt, Schoenberg et des trois Strauss. Avec son triomphe à l’Eurovision 2014, l’Autriche est peut-être encore à la hauteur de sa réputation…

Suisse

Helvétie

Who run the world? Girls!” chante Beyoncé – et même plusieurs fois si vous écoutez tout le refrain. Elle a certainement raison en ce qui concerne la Suisse, dont le vrai surnom, Helvétie, n’est rien de moins que la personnification féminine du pays. Son nom est une dérivation de l’ethnonyme Helvetii, le nom de la tribu gauloise qui habitait le plateau suisse avant la conquête romaine. Dans certaines langues, le mot sert encore de nom à la Suisse: notamment l’irlandais (An Eilvéis), le grec (Ελβετία / Elvetia) et le roumain, Elveţia. En italien, bien qu’Elvezia soit maintenant plus archaïque, le nom survit dans l’adjectif elvetico, un synonyme commun de svizzero; de même pour les Français, qui se référent à leurs voisins en tant que les Helvètes.

Autres surnoms pour la Suisse: la Confédération, le Pays du lait et du miel, le Pays du chocolat et des coucous, le Château d’eau de l’Europe, La Cour de récréation de l’Europe

Italie

La Botte

En 1695, le Thesurus Geographicus britannique dénomma pour la première fois dans l’histoire l’Italie sous le nom de La Botte. Sa description énonçait déjà: “La figure ou la forme de ce pays est très remarquable et peut être comparée à celle d’une jambe d’homme, dont la fin semble lancer l’île de Sicile dans la mer; est étendu vers le Sud, comme une péninsule, en forme de botte, dans la mer Méditerranée… “. En fait, trois petites péninsules forment chacune une partie distincte de l’anatomie de ce que les Italiens appellent lo Stivale: la Calabria (le “pied”), le Salento (le “talon”) et le Gargano (“l’éperon”). Bien que les chaussures à talons n’existaient pas en 1695, vous pouvez être sûr que les créateurs de mode se sont inspirés de la péninsule pour concevoir ce qui deviendra plus tard le pire cauchemar des femmes, et un accessoire emblématique de la culture drag queen!

Autres surnoms pour l’Italie: la Péninsule italienne (Penisola italiana), la Péninsule alpine (penisola appenninica), le Beau pays (Belpaese)

Malte

L’Ile de Miel

Malte est spécialisée dans la production de miel depuis des temps immémoriaux: en effet, le mot Malte lui-même vient du mot grec pour la Terre de Miel, “melitos“, suggérant que la production locale remonte à des millénaires. Les Romains, eux aussi, considéraient le miel comme l’un des principaux produits de Malte, en nommant le lieu “Melita“, semblable à leur mot pour le miel, “melitai“. Le climat de Malte – et ses hivers doux – font de l’île un havre pour les abeilles et donc la production de miel : Malte et Gozo abritent environ 2 200 colonies et 220 apiculteurs. Le miel maltais est très populaire auprès des touristes en raison de son goût unique; l’endroit a même sa propre sous-espèce, l’abeille maltaise.

République tchèque

Bohême

J’espère que vous êtes bien concentrés! Si oui, vous vous souviendrez sûrement de la signification du terme “pars pro toto“. N’est-ce pas? Pas de mensonge! (Si vous avez oublié, vous pouvez tricher en jetant un coup d’oeil à la section ci-dessus sur la Hollande… euh pardon, les Pays-Bas). Ca y est? Donc, vous saurez exactement comment réagir quand je vous dis que la République tchèque est parfois appelée la Bohême qui correspond à la région historique la plus occidentale et la plus vaste des terres tchèques; les autres étant la Moravie et la Silésie tchèque, dont les habitants sont susceptibles de s’irriter à l’utilisation du terme pour désigner l’ensemble du pays. Oubliez la Rhapsodie de Freddie Mercury: le terme Bohemia vient en réalité des Romains, qui se disputaient la domination du nord de l’Italie au IIe siècle av. J.-C. avec divers peuples dont les Boii. La tribu vaincue s’est retirée au nord à travers les Alpes à une région que les auteurs romains appelèrent Boiohaemum.

Slovaquie

Le Cœur de l’Europe

Il est temps de faire une petite expérience: ouvrez une carte de l’Europe, fermez les yeux et mettez votre doigt au milieu. Où est-ce? Oui, vous y êtes : la Slovaquie! Il existe de nombreuses controverses sur l’emplacement du centre géographique de l’Europe, dont la définition dépend bien sûr de l’endroit où vous pensez que “l’Europe” commence et se termine – un sujet qui génère de nombreuses contributions passionnées, sinon furieuses, au courrier régulier d’EuropeIsNotDead. De nombreux pays ou villes prétendent être le centre de l’Europe – et qui ne voudrait pas un label aussi séduisant? Selon la façon dont vous le mesurez, vous pourriez mettre le centre en Slovaquie, en Pologne, en Hongrie, en Estonie ou même en Biélorussie; Avec plus de 1000 kilomètres séparant les différents prétendants à la couronne, trouver le “centre de l’Europe” cartographique, c’est comme trouver une aiguille dans une botte (italienne?) de foin. C’est pourquoi les slovaques intelligents ont évité la controverse et se sont surnommés le “cœur de l’Europe“: si le cœur n’est pas exactement au centre du corps humain, nous ne pouvons pas renier qu’il est difficile de s’en passer!

Autres surnoms pour la Slovaquie: le Tigre des Tatras (Tatranský Tiger)

Pologne

La Terre des Champs

Beaucoup d’anciennes tribus européennes, et par la suite de pays, ont pris leurs noms de l’environnement dans lequel ils habitaient. La Pologne, “La Terre des Champs“, en est un très bon exemple. Les tribus antiques de Polans (“ceux qui vivent dans les champs”), Polanies ou Polonais, ont finalement réussi à unir des territoires pour établir la première dynastie polonaise, le Piast. Le mot survit en dialecte: en quittant un bâtiment, les gens vivant dans les régions du sud et de l’est de la Pologne disent encore qu’ils vont “na pole” (“sur le terrain”). Pourquoi cette concentration sur les champs? C’est assez simple: l’agriculture a toujours fait partie intégrante de l’économie de la Pologne. Aujourd’hui encore, le pays jouit de prairies et de pâturages étendus avec des sols et des conditions climatiques favorables à de nombreuses cultures.

Autres surnoms pour Pologne: Le Pays de l’ambre

Lituanie

Le Pays des Cigognes

Si un jour, votre enfant vous demande d’où viennent les bébés: utilisez l’astuce européenne habituelle et dites que c’est la cigogne qui les amènent. Si cela ne convainc pas – peut-être que votre enfant est une sorte de prodige – dites-lui simplement qu’ils viennent de Lituanie. S’ils sont assez vieux pour savoir comment utiliser Google et trouver la Lituanie, ils auront compris la vraie réponse bien avant ça de toute façon. Il y a en fait un brin de vérité dans cette histoire: parce que, avec la densité de nidification la plus élevée au monde, la Lituanie est un habitat important pour les cigognes blanches. Non seulement la créature a donné son surnom au pays, elle est aussi l’oiseau national et un symbole de chance – les Lituaniens croient encore que les cigognes apportent l’harmonie aux familles chez lesquelles elle a élu domicile. Pour montrer leur gratitude, la population célèbre le jour de la cigogne: le 25 mars, ils donnent des cadeaux aux enfants et attrapent des serpents pour les enterrer sous la porte (une des traditions les plus étranges que nous ayons entendues jusqu’à présent); et, qui sait, si la fête de la cigogne se passe vraiment bien, elles pourraient bien organiser une nouvelle visite endéans 9 mois…

Autres surnoms pour la Lituanie: Le Tigre de la Baltique (avec la Lettonie et l’Estonie)

Lettonie

Le Pays des Lacs Bleus

Riga, la capitale des contes de fées, était autrefois surnommée le “Paris de l’Est”, mais le pays dans son ensemble est souvent connu comme le “Pays des lacs bleus“. Les plus grands lacs de Lettonie se trouvent dans la région de Latgale. Cette région abrite les lacs Lubans (82,1 km2), Raznas, près de Rezekne, et Dridzis, le plus profond des pays baltes. Une zone naturelle protégée unique est Ezezers avec trente-six îles et Velnezers (le lac du diable), célèbre pour ses couleurs mystérieuses; beaucoup de légendes sont racontées sur ses eaux magiques.

Autres surnoms pour la Lettonie: Le Pays des Letts, Le Tigre de la Baltique (avec la Lituanie et l’Estonie)

Estonie

La Terre de Marie

Rien de moderne en Estonie: le surnom du pays remonte à 1215! Au 12ème siècle, les peuples habitant l’Estonie formaient un coin païen entre des Etats chrétiens rivaux de plus en plus puissants. L’archevêque Hartwig II de Brême, mécontent de cet Etat peu chrétien, a fait le tour de l’Empire pour faire campagne en faveur d’une croisade balte. Sa campagne a réussi, quand une bulle papale a déclaré que le combat contre les païens baltes permettrait d’obtenir autant de points célestes que pour la mission en Terre Sainte – même si le voyage n’était pas aussi ensoleillé. Après la conquête, le pape Innocent III a consacré l’Estonie à la Vierge Marie pour populariser le recrutement dans son armée et le nom de “Terre de Marie” a survécu jusqu’à nos jours. C’est encore visible dans l’un des noms donnés au pays à l’époque, “Terra Mariana” ou “Maarjamaa” en estonien.

Autres surnoms pour l’Estonie: e-Stonia, Le Tigre de la Baltique (avec la Lituanie et la Lettonie)

Biélorussie

Russie Blanche

Le nom de Biélorussie dérive du terme Russie blanche, qui est apparu d’abord dans la littérature médiévale allemande. Belo, le mot russe pour “Blanc”, est la source probable du nom du pays, plutôt que bella en latin pour belle. Historiquement, le pays était désigné sous le nom de Russie Blanche, mais en fait une meilleure traduction serait la Ruthénie Blanche, en référence à la zone de l’Europe de l’Est peuplée de Slaves et des différents états qui l’occupaient. Une autre théorie raconte que ce nom a pu avoir son origine dans les efforts faits par les tsars de la Russie pour se distinguer de leurs prédécesseurs à Rome et Byzance. Les souverains moscovites, y compris le tsar, portaient des robes blanches pour se distinguer de la couleur pourpre des souverains romains et du rouge des Byzantins. Quoi qu’il en soit, le surnom suggère que ce pays a plus en commun avec l’Albion lointain que vous pourriez penser!

Autres surnoms pour la Biélorussie: Ruthénie, le Pays aux yeux bleus, l’Alba russe

Ukraine

Le Grenier à Blé de l’Europe

Parmi toutes les associations que les étrangers font avec l’Ukraine, la plus ancienne est celle du “Grenier à blé de l’Europe“. Et c’est toujours valable aujourd’hui. L’Ukraine a gagné ce surnom en raison du sol noir et fertile du pays, à partir duquel peuvent s’étendre de vastes champs de blé, d’orge, de seigle, d’avoine, de tournesol, de betteraves et d’autres cultures de céréales et d’huile. Aujourd’hui encore, près d’un travailleur sur quatre en Ukraine travaille dans l’agriculture ou la foresterie. Dans le passé, cependant, ce titre devait causer d’immenses difficultés au pays lorsque Staline décida que le pays devrait être responsable de nourrir toute l’Union Soviétique. La collectivisation et les objectifs agricoles irréalisables ont été les causes principales de la Grande Famine, autrement connue sous le nom d’Holodomor, qui a tué entre 1932 et 1933 jusqu’à 7,5 millions d’Ukrainiens.

Autres surnoms pour l’Ukraine: Le Berceau de la civilisation slave

Roumanie

Le Pays du Comte Dracula

Cela ne surprendra personne que la Roumanie soit “le pays de Dracula”, d’autant plus que c’est le lieu du roman bien connu de l’écrivain irlandais Bram Stoker écrit en 1897. Mais saviez-vous que le personnage du comte Dracula était en réalité inspiré par l’une des figures les plus connues de l’histoire roumaine, Vlad Dracula, surnommé Vlad l’Empaleur, qui fut le souverain de la Valachie à diverses époques de 1456-1462? Ce gentilhomme grossier avait l’habitude la plus fâcheuse d’empaler ses ennemis; notamment des moines sur des pics pour les aider à atteindre plus vite les cieux. La route vers l’enfer, comme on dit, est pavée de bonnes intentions. Loin de tirer sur les cordes des amoureux des animaux, tous les ânes qui braillaient après la mort de leurs maîtres recevaient également le même traitement. Alors que les histoires sur la cruauté de Vlad doivent être traitées avec prudence – ses actes brutaux ont été très probablement inventés, ou du moins exagérés, par les Saxons – l’invention de l’imprimerie les a certainement aidés à se répandre, faisant des contes populaires sur cette ignoble tyran l’un des premiers best-sellers en Europe…

Autres surnoms pour la Roumanie: Transylvanie, la Terre au-delà de la forêt

Moldavie

Bessarabie

Vous devez déjà avoir entendu le nom de Bessarabie au moins une fois dans votre vie, mais pouvez-vous au moins la localiser sur une carte? Si non, ne vous inquiétez pas, vous êtes en bonne compagnie. C’est le terme utilisé pour désigner une région en Europe de l’Est, couvrant une partie de la Moldavie moderne, avec un petit peu de l’Ukraine. Selon l’interprétation traditionnelle, il dérive de la dynastie des Basarab de Valachie, qui aurait régné sur la partie sud de la région au 14ème siècle. La région a été envahie et occupée par de nombreuses puissances différentes: les Ottomans, les Russes, les Roumains, l’Union Soviétique, puis la Roumanie. Fruit d’une longue oppression, le nom lui-même est tombé en grande partie en désuétude – survivant aujourd’hui comme un nom alternatif pour la Moldavie moderne. En raison de son emplacement entre l’Ukraine et la Roumanie et entre la Pologne et les Balkans, la Bessarabie a toujours servi de route entre l’ouest et l’est.

Hongrie

Le Pays des Magyars

Les Hongrois, qui nomment leur pays Magyarország, “Le pays des Magyars“, sont uniques parmi les nations d’Europe en ce sens qu’ils parlent une langue qui n’est liée à aucune autre langue européenne majeure – sauf le finnois, comme vous le savez. Le mot “Magyar” lui-même est peut-être dérivé du nom de la tribu hongroise la plus importante et pourtant mystérieuse, les Megyer. Il est fort possible que les proto-Magyars n’aient parcouru non pas un millier de kilomètres, mais dix fois cette distance au cours de nombreux siècles, avant d’arriver dans leur patrie actuelle. Bien que certains historiens dépeignent les Magyars comme un peuple d’origine européenne, certaines évidences pointent vers l’Asie.

Autres surnoms pour la Hongrie: Le coeur de l’Europe, la perle du Danube, la terre des eaux, la capitale des stations thermales

Slovénie

Le Côté Ensoleillé des Alpes

Comment osent-ils! Comment osent-ils insinuer que l’Autriche, l’Allemagne et même le Sud de la France se trouvent sur le “versant pluvieux des Alpes”? En fait, tous ceux qui ont la chance de se rendre en Allemagne durant une bonne journée peuvent témoigner qu’il fait beau… enfin souvent. Plus sérieusement, il est vrai que la Slovénie, avec sa combinaison de beauté alpine, de vallées majestueuses et de lacs turquoise purifiés par leur environnement calcaire, semble à première vue mériter un surnom si gratifiant. Mais juste pour être sûr, regardons du côté climatedata.eu et faisons quelques calculs … Donc, il semble que la Slovénie se porte bien avec en moyenne 1700 heures de soleil par an. Pas mal, on lui accorde. Mais… on compte aussi en moyenne 115 jours de pluie par an. Même si ce chiffre incluent à la fois les petites averses comme les gros orages, il n’est guère favorable en comparaison de Madrid, par exemple, et sa moyenne de 32 jours de pluie par an…

Autres surnoms pour la Slovénie: L’Europe en miniature, le coin vert de l’Europe

Croatie

Notre Belle Patrie

Chaque nation aime son pays et le considère comme étant le plus beau. Les Croates, cependant, appellent en réalité leur pays “Notre Belle Patrie” (“Lijepa naša“), qui est aussi le titre de leur hymne national. En tant que tel, les paroles de l’hymne sont un poil grandiloquentes: “Notre belle patrie, Oh cher et héroïque pays, Patrie à la gloire ancestrale, Sois toujours heureuse !“. Mais le peuple croate s’identifie profondément à elles. Les paroles ont été imprimées pour la première fois dans le journal “Danica” en 1835. Mais la chanson est devenue l’hymne officiel de la Croatie seulement lorsque la Constitution a été amendée en février 1972. Malheureusement, bien que nous en ayons retrouvé les paroles, nous ne saurons jamais exactement la mélodie que chantaient alors les gens de Zagreb: la forme originale restant encore inconnue à ce jour.

Serbie

Rascia

La Serbie a longtemps eu le nom de “Rascia“, avec des sources remontant à la fin du 12ème siècle. Rascia est un exonyme – ce qui signifie que le terme n’était utilisé que par des non-Serbes, en particulier ceux d’Europe occidentale. Il était dérivé de la ville de Ras, un domaine royal, le siège de l’une des éparchies (provinces) de l’Église orthodoxe. La première attestation du terme se retrouve dans une charte de Kotor datée de 1186, dans laquelle Stefan Nemanja, le Grand Prince (1166-1196), est mentionné en tant que “župan de Rascia“. C’était l’un des noms communs de la Serbie dans les sources occidentales, utilisé par la papauté, les Allemands, les Italiens et les Français, mais jamais par l’Empire byzantin lui-même. Le terme est souvent utilisé dans l’historiographie moderne pour désigner l’arrière-pays serbe médiéval, c’est-à-dire les territoires intérieurs plutôt que les principautés maritimes de l’Adriatique.

Autres surnoms pour Serbie: Rašk, Servia, Le Tigre des Balkans

Bosnie Herzégovine

Le Pays en forme de Cœur

La Bosnie-Herzégovine aime se présenter comme “le pays en forme de cœur“. Gribouillez un peu sur la carte et peut-être que vous trouverez cela littéralement vrai. En ce qui nous concerne, nous ne sommes pas parvenus à le voir, mais peut-être que manquons-nous d’un peu d’imagination. La raison de ce nom est peut-être plus métaphorique: c’est un pays dont vous êtes très susceptible de tomber amoureux. Le ministère du Tourisme fournit une description pittoresque du pays : “C’est ici que les civilisations orientales et occidentales se sont rencontrées, parfois en conflit, mais plus souvent enrichies et renforcées au cours de sa longue et fascinante histoire”. Quoi qu’il en soit, la Bosnie Herzégovine est l’une des dernières zones non découvertes des Alpes du Sud et, quelle que soit sa forme, nous vous recommandons vivement de découvrir par vous-même ses vastes étendues de nature sauvage. C’est une destination de vacances idéale pour les amoureux de la nature et les aventuriers.

Monténégro

La Montagne Noire

Celui-ci est vraiment facile! Avec quelques connaissances de base en latin, vous pourriez même le retrouver vous-même… Monténégro… Monte-negro… Mont Noir… Montagne Noire! Bien que l’origine du nom Monténégro soit encore débattue parmi les historiens, il peut être retracée dès le début des années 1200, quand “Crna Gora” – qui en serbo-croate signifiait, vous l’avez deviné, “Montagne Noire” – était utilisé dans la charte du monastère de Vranjina pour désigner les hautes terres du Mont Lovćen, une montagne avec des forêts de pins denses dans le sud-ouest du pays. Le fait que le nom de la nation aujourd’hui soit emprunté au “Montenegro” italien plutôt qu’au “Crna Gora” serbo-croate reflète la domination de Venise sur les Balkans au Moyen Age. Maintenant, vous savez pourquoi un pays balkanique cinq fois plus petit que l’Irlande s’est retrouvé avec un nom aussi mystérieux et monumental!

Autres surnoms pour le Monténégro: Duklja, Zeta (au Moyen-Âge)

Kosovo

Le Pays de la Liberté

Le Kosovo est un Etat partiellement reconnu dans le sud-est de l’Europe qui a déclaré son indépendance de la Serbie en février 2008. Alors que la Serbie reconnaît la gouvernance du territoire par la République, elle continue de revendiquer le Kosovo-Metohija comme l’une de ses propres provinces autonomes. En tant que tel, il est considéré par de nombreux pays comme un territoire contesté. La Constitution du Kosovo précise que le pays est un État laïc et neutre en matière de croyance religieuse. La liberté de croyance, de conscience et de religion est garantie avec une autonomie religieuse assurée et protégée. La recherche de l’indépendance et la protection des droits individuels: tout cela explique peut-être pourquoi les gens du Kosovo sont si désireux d’appeler leur pays “Le Pays de la Liberté”.

Autres surnoms pour le Kosovo: Le Pays des poires, Dardania (seulement en albanais)

Albanie

Le Pays des Aigles

Beaucoup de légendes et de contes ont tenté d’expliquer l’origine du surnom du  “pays des aigles”, et comment l’oiseau de proie est devenu si étroitement associé à l’Albanie. L’aigle est l’un des symboles les plus importants de l’Albanie : on le retrouve sur le drapeau national, sur les cartes postales, sur les costumes traditionnels et traverse la littérature et l’histoire du pays… Les Albanais semblent étrangement dévoués à la créature. Alors, d’où vient tout cela? Une célèbre histoire folklorique albanaise, le conte de l’aigle, raconte l’histoire d’un jeune garçon qui interagit avec l’oiseau. Étonné par les actes de ce vaillant chasseur, le peuple du pays l’a élu roi et l’a appelé Shqipëtar, c’est-à-dire Fils de l’Aigle (shqipe ou shqiponjë est le mot albanais pour aigle); son royaume est devenu connu comme “Shqipëria” ou “Pays des Aigles“.

Bulgarie

Le Pays des Roses

Si vous avez été en Bulgarie, vous aurez probablement entendu dire que ce beau pays s’appelle aussi “Le pays des roses“. Étonnamment, la Bulgarie est le leader mondial de la production d’huile de rose, en particulier à partir de la rare Rosa Damascena, produite dans ce qu’on appelle la “vallée des roses”. L’huile extraite de la Rosa Damascena est utilisée comme élément de base dans les cosmétiques et les parfums du monde entier, dès le Moyen Age! Mais attention, si vous voulez en rapporter en souvenir, sachez qu’il s’agit également d’un produit très cher, principalement utilisé pour les parfums haut de gamme. Si vous visitez les Balkans à la fin du mois de mai et au début du mois de juin, vous devez absolument participer à la vieille tradition bulgare de la cueillette des roses!

Autres surnoms pour la Bulgarie: le Pays des Thraces, le Pays des Lions

Macédoine

Le Pays du Soleil

Les Macédoniens ont le sens de l’humour : ils adorent dire que “seul le soleil est plus vieux que la Macédoine“! Le surnom de “Pays du soleil” ne fait pas référence à la météo du pays – bien que le soleil soit toujours le bienvenu – mais plutôt au symbole jaune stylisé figurant sur leur drapeau. Ce soleil à huit rayons représente “le nouveau soleil de la Liberté” mentionné dans l’hymne national. Il a été adopté en 1995 après que le drapeau précédent a enragé leur voisin grec, enflammant une controverse de longue date concernant la relation du nouveau pays à l’ancien royaume, et à la région actuelle de la Grèce, tous deux connus sous le même nom. Le soleil macédonien est sans aucun doute le symbole le plus ancien du pays qui subsiste encore en tant que symbole culturel des Macédoniens.

Autres surnoms pour la Macédoine: le Pays d’Alexandre le Grand, la Terre des Rois, la Terre de Dieu

Grèce

Hellas

Vaut-il mieux nommer un pays comme les locaux, ou utiliser la nomenclature des envahisseurs impériaux? Malheureusement, dans le cas de la Grèce, nous avons adopté la deuxième approche. En français, le nom du pays est dérivé du mot latin Graecia (qui signifie littéralement “la terre des Grecs”) et non Hellas, comme s’appellent eux-même les Grecs. Hum! Mais il est facile de voir pourquoi : les anciens Romains ont non seulement pris le contrôle de la Grèce en 146 av. J.-C., et par la suite la plus grande partie du territoire européen, mais leurs langues latines ont également envahi de nombreuses langues européennes; ainsi, le terme “Grèce” a généralement été favorisé par rapport à celui de “Hellas”. Il y a encore des traces visibles de cet ancien nom dans notre vocabulaire moderne, en particulier lorsque nous utilisons Hellénique comme synonyme de grec dans les journaux et ailleurs. Mais pour être franc, Hellas a de bonnes raisons d’être un peu plus qu’un surnom, hélas…

Autres surnoms pour la Grèce: le Berceau de la Démocratie

Chypre

L’Île de l’Amour

Nous arrivons lentement vers la fin de cette liste de surnoms de pays européens. Mais nous avons gardé le meilleur pour la fin! Qui ne voudrait pas que son pays s’appelle “l’île de l’amour” ou, alternativement, “l’île d’Aphrodite“? Un tel romantisme est beaucoup plus attrayant que de décrire de simples couleurs, formes ou accessoires de mode! Comme vous pouvez le deviner, Chypre doit ce titre salace à la mythologie grecque. Selon la légende, Aphrodite, la déesse de l’amour et de la fertilité, est née sur ses rives. Mais elle n’a pas été apportée par une cigogne, lituanienne ou autre : elle a émergé de la douce mousse de couleur jade à Petra tou Romiou, un rocher qui surgit de la côte sud de Chypre aussi majestueusement aujourd’hui qu’à l’époque. Le nom Aphrodite, en fait, signifie “née de la mousse”. Elle était la plus ancienne déesse du panthéon olympien.

Autres surnoms pour Chypre: l’Île d’Aphrodite (Το νησί της Αφροδίτης)

Turquie

Anatolie

Qu’est-ce que l’Anatolie, exactement? C’est la région péninsulaire entre la mer Noire au nord et la mer Méditerranée au sud. Il est entièrement situé dans la Turquie d’aujourd’hui mais ne couvre pas tout son territoire. Le mot, lui-même, vient du grec Anatolḗ qui signifie simplement “est”, ou le lieu du lever de soleil. La plus ancienne référence connue à l’Anatolie apparaît sur les tablettes cunéiformes mésopotamiennes de la période de l’Empire akkadien (2350-2150 av. La turquisation de l’Anatolie a commencé sous l’Empire seldjoukide à la fin du XIe siècle et s’est poursuivie sous les Ottomans entre le début du 14ème et le début du 20ème siècle. Depuis la fondation de la République de Turquie en 1923, l’Anatolie a été fondue dans la Turquie, ses habitants étant principalement des Turcs et des Kurdes.

Autres surnoms pour la Turquie: Asie Mineure, la Péninsule anatolienne, le Plateau anatolien

 

 

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez peut-être les Expressions européennes sur les nationalités, Hymnes européens, Légendes européennes et les Philosophes européens.

      

 

Un grand merci à Jack Schickler pour ses conseils.

Copyright 2017. Europeisnotdead. All Rights Reserved.

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save