Eternuements européens

“Nous devons réapprendre aux Européens à aimer l’Europe.”

Jean Claude Juncker

European sneezing - AtchoumAchoo! Atchoum! Hatschi! Etcì! Pourquoi la même réaction corporelle produit-elle des sons tout à fait différents en Europe? C’est à la fois drôle et amusant de remarquer que les Européens utilisent un onomatopé différent pour transcrire en mots l’acte d’éternuer. Cela montre la créativité des langues européennes. Et tous les Européens ne répondent pas non plus de la même manière après un éternuement. Pour des raisons religieuses, certains répondront “Jésus”, “Dieu vous bénisse” ou encore “Que Dieu mette une couverture sur vous”, d’autres préfèreront tout simplement “à votre santé”, “santé” ou “restez en bonne santé” tandis que d’autres encore iront jusqu’à dire “richesse”, “beauté” ou “à vos souhaits”. L’acte d’éternuer est plein de croyances populaires : dans certains pays d’Europe centrale et orientale, éternuer lors d’un discours est considéré comme une confirmation que le locuteur dit la vérité ; dans d’autres pays européens, l’acte d’éternuer permet aux individus de se débarrasser des Mauvais esprits qui se cachent à l’intérieur du corps… Unis dans la diversité, ne dit-on pas ?

European sneeze

Portugal

Atchim!

Les Portugais éternuent avec un court mais énérgique “atchim!“. Et ils répondent à celui qui éterune avec “santinho” (“Petit Saint”), “Saúde” (“Santé”), “[que] Deus te salve” (“[puisse] Dieu te sauver”),” Viva “(le plus proche serait “longue vie à vous”), ou “[que] Deus te abafe” (“que Dieu te couvre”). Au Brésil, Atchim & Espirro étaient un duo de clowns célèbre pour leurs nombreux sketchs dans les années 1980. Et au Portugal, les enfants peuvent profiter d’une courte chanson (kitsch) intitulée “atchim”. Autant vous prévenir, ce n’est pas d’une grande qualité !

Espagne

¡Achu! – ¡Achís! – ¡Achú!

Il y a trois façons différentes de mettre en mots l’acte d’éternuer en Espagne, même si vous éternuez techniquement toujours de la même façon! En Espagne, quand quelqu’un éternue, les gens répondent avec l’exclamation “Jésus” ou “Salud“. “Jésus“, parce que les premiers chrétiens adaptèrent leur répertoire sur la base des rituels grecs qui avaient l’habitude de dire “Jupiter” après un éternuement, et ce, afin d’être protégé contre la maladie ou la mort.

France

Atchoum!

Les Français répondent à quelqu’un qui éternue par l’expression “A tes Souhaits!”. Cela viendrait des épidémies de peste bubonique du début du Moyen-Age. L’éternuement était alors l’un des premiers symptômes de la peste. Le pape lui-même ordonna au IVème siècle de bénir immédiatement quelqu’un qui éternuait. De nos jours, les rituels autour de l’éternuement continuent, mais de manière plus légère : si une personne éternue une deuxième fois, les francophones diront “à tes amours”. Si la même personne éternue une troisième fois, alors il répondra “Et que les tiens durent toujours”.

Islande

Atsjú!

Les Islandais éternuent avec l’interjection “Atsjú” et ils répondent par “Gud hjálpi Ther” qui signifie “Dieu vous aide!”. Il existe également cette vieille coutume en Islande qui consiste à répondre trois fois à trois éternuements successifs par : “Gud hjálpi Ther” (“Dieu vous aide”), “styrki Thig” (“vous renforce”), “og styðji” (“et vous soutient”). La prochaine fois, à Reykjavík, ne retenez pas vos éternuements !

Irlande

Achoo!

En gaélique, les Irlandais diront “Dia linn” ou “Dia leat” (“Dieu est avec nous”) après “Achoo“. Une autre réponse possible peut être “deiseal” dont on dit que cela signifie de manière un peu péjorative “aller bien”, bien que l’explication la plus probable est qu’il s’agisse d’une forme courte de “Dia seal” signifiant “Dieu est avec nous pendant un certain temps” . Celui qui éternue peut répondre avec “gabh mo leithscéal” qui signifie “excusez-moi”.

Royaume-Uni

Achoo!

Les Anglais retranscrivent l’acte d’éternuer par le mot “Achoo“. La réponse habituelle est “God bless you” ou, moins fréquemment “Gesundheit” (de l’allemand et qui signifie “santé”). Au Royaume-Uni, ils ont même inventé le syndrome ACHOO qui est une maladie généralement bénigne caractérisée par des éternuements incontrôlables après avoir vu une lumière éblouissante. Faites donc attention la prochaine fois que vous ouvrez la porte de votre réfrigérateur la nuit …

Norvège

Aatsjoo!

Le peuple norvégien éternue avec le mot “Aatsjoo!” qui n’est pas loin de l’onomatopé utilisé dans d’autres pays européens. Les gens auront tendance à répondre par “Prosit” (“à [votre] santé”) après avoir entendu quelqu’un éternuer. N’est-ce pas également le mot utilisé par les Vikings pour trinquer, lorsqu’ils buvaient de la bière de Valhalla dans le crâne de leurs ennemis?

Suède

Atjoo!

Eternuons avec “Atjoo” en Suède ! Comme en Norvège, la réponse la plus courante à quelqu’un qui éternue est “Prosit” à laquelle il convient de répondre “tack” (“merci”). Une vieille citation du 19ème siècle attribué à Longfellow disai t: “En Suède, … vous éternuez, et ils crient “que Dieu vous bénisse”!”

Finlande

Atshii! – Atshiu! – Atsiuh! – Ätshii! – Ätshiu! – Ätsiuh!

Il n’y a pas moins de six façons différentes d’éternuer en finnois. En Finlande, les gens disent: “Terveydeksi“, après avoir entendu quelqu’un éternuer, ce qui signifie “pour la santé”. Un blog finlandais explique l’une des raisons pourquoi nous disons “santé” après avoir éternué: chaque fois que nous éternuons, notre cœur s’arrête pour une fraction de seconde. L’éternuement est donc un peu une mort. Et comme l’on revient à la vie après avoir éternué, cela signifie que vous n’êtes finalement pas en si mauvaise santé !

Danemark

Atju! –  Hatju!

Tout comme ses voisins scandinaves, les Danois ont tendance à dire “Prosit” (“à [votre] santé”) après un éternuement. La réponse polie sera “tak” (“merci”). Il y a une autre explication intéressante pour les origines de “à votre santé” et qui concerne les bâillements. Le bâillement était auparavant considéré comme très dangereux parce que le diable ou un esprit maléfique pouvait entrer dans la bouche, au moment où elle était grande ouverte. L’habitude de mettre la main devant la bouche n’en devint pas tant une obligation de politesse, qu’un moyen de se prévenir des mauvais esprits. Le bâillement était dangereux, mais les éternuements étaient considérés comme sains, puisque éternuer pouvait permettre de se débarrasser du diable caché à l’intérieur de vous. Et cet effort était donc béni. D’où le “Prosit” !

Pays-Bas

Hatsjoe! – Hatsjie!

En néerlandais, on dit généralement “gezondheid!” (littéralement traduit par “santé”), auquel la personne qui éternue répondra avec “dank u” (“merci”, formel) ou “dank je” (“merci”, informel). Si la même personne éternue trois fois, il peut être coutume de dire “(Drie keer) morgen mooi weer!” (ce qui signifie “(trois éternuements) le temps [sera] beau demain!”). Cette réponse peut être faite à la fois par celui qui éternue et celui qui est (malheureusement) en face.

Belgique

Hatsjoe! – Hatsjie! – Atchoum!

En Belgique, vous éternuez différemment selon l’endroit où vous vous trouvez ! Si vous êtes en Wallonie,  éternuez simplement avec “Atchoum” et les gens vous répondront “A vos Souhaits”. Si vous êtes en Flandre,  éternuez plutôt avec “Hatsjoe” ou “Hatsjie” et attendez-vous à un “Gezondheid” en réponse. Mais si vous êtes à Bruxelles, n’hésitez pas à éternuer en néerlandais, français, allemand, anglais ou même dans la langue que vous jugez appropriée !

Allemagne – Autriche

Hatschi! – Hatschu!

On dit “Hatschi” en Allemagne lorsque l’on éternue et “Gesundheit“» (“santé”) après. Celui qui éternue répond normalement “Danke” (“merci”). Les Allemands sortent parfois d’autres expressions lorsque l’on éternue plusieurs fois, tel que “Zufriedenheit” (“contentement”), “Reichtum” (“richesse”) ou (ironiquement) “Schönheit” (“beauté”). Le mot allemand “Gesundheit” est passé dans le language commun en anglais dans les régions où d’importantes populations germanophones ont immigré. L’expression s’est largement diffusé en anglais américain à partir de 1910, à l’époque où un grand nombre de Juifs ashkénazes ont immigré aux États-Unis.

Suisse

Hatschi! – Hatschu! – Atchoum! – Etciú!

En Suisse, on parle au moins trois langues différentes, en fonction de la région. Dans la partie germanophone de la Suisse, vous serez plus susceptibles de dire “Hatschi” ou “Hatschu“, alors que dans la région francophone, vous entendrez “Atchoum”. Et dans la région sud, près de l’Italie, “Etciú” sera plus fréquent. Essayez donc d’éternuer de la meilleure manière qu’il puisse être où que vous soyez!

Italie

Etciú! – Etcì! – Etciùm! – Etchòum!

Les Italiens n’éternuent pas par un mot commençant par un “a” mais par un “e”: “Etciú“, “Etcì“, “Etciùm“, ou “Etchòum” est le terme couramment utilisé pour éternuer dans la péninsule italienne. On répond avec “Salute!” qui signifie “[à votre] santé”. La personne qui éternue répond habituellement avec “Grazie“, qui signifie “Merci”. Selon une croyance populaire largement répandue, le simple fait d’éternuer est causée par des démons qui chatouilleraient le nez des personnes pour en faire sortir l’âme.

République Tchèque

Hepčí!

Hepčí” est le mot tchèque pour éternuer. Les Tchèques vous répondront avec “Na zdraví“, qui signifie “À votre santé”, tout comme lorsque vous partagez un verre. “Na zdraví” peut être suivie par la réponse “Ať slouží” (“que ça dure”). Il est également moins fréquent de dire “Pozdrav Pánbůh” (“Dieu soit béni” ou “Loué soit Dieu”) ou “Je to pravda” (“Il est vrai”). En République tchèque, les enfants ont même un jeu de société intitulé “Hepčí” où ils doivent jouer avec un ours polaire enrhumé…

Slovaquie

Hapčí!

En Slovaquie, on dit “Na Zdravie” (“A votre santé”) après un éternuement. Pour la personne qui éternue, il est poli de répondre “Ďakujem” signifiant “Merci”. En Slovaquie, vous pouvez vous sentir malade comme un chien (“cítim sa pod psa“), ce qui signifie que vous êtes vraiment avec un mauvais rhume.

Pologne

Apsik!

Apsik” est l’expression utilisée pour traduire en polonais l’acte d’éternuer. Les Polonais répondront normalement à quelqu’un qui éternue par “Na zdrowie” (“A [votre] Santé”) ou “Sto lat” (ce qui signifie “Puissiez-vous vivre cent belles années”).

Lituanie

Apčiū! – Apči!

Les Lituaniens éternuent avec plus de voyelles, ce qui est parfait pour retranscrire le long acte d’éternuement. Après avoir éternué, la personne peut dire “Atsiprašau” (“Excusez-moi”). En Lituanie, les gens répondent “Į sveikatą” après avoir éternué, ce qui signifie “à votre santé”. La personne qui éternue peut enfin répondre “ačiū“, soit “Merci”.

Lettonie

Apčī!

Les Lettons éternuent de la même façon que leurs voisins lituaniens. On dit “Uz veselību” après avoir éternué, ce qui signifie “à votre santé”. Durant les longs hivers froids lettons, vous aurez souvent l’occasion d’entendre le fameux “Apčī“…

Estonie

Atsihh! – Atsih! – Aptsihh! – Aptsih!

Vous avez plusieurs possibilités pour retranscrire en Estonien l’acte d’éternuer, mais les variations sont toutefois plutôt faibles. Cela peut être soit “Atsihh“, “Atsih“, “Aptsihh” ou “Aptsih“. En Estonie, la réponse habituelle est “Terviseks” (qui signifie “A votre santé”).

Biélorussie

Apchkhi! Апчхи

Apchkhi” est le mot qui restranscrit habituellement l’éternuement en Biélorussie. En biélorusse, la réponse appropriée pour y répondre est “будзь здаровы / будзь здароў” (Budz zdarovy / budz zdarou) pour une personne de sexe masculin et “будзь здаровая” (Budz zdarovaja) pour une personne de sexe féminin. Pour la personne qui éternue, il est poli de répondre “дзякуй” (dziakuj, “merci”).

Ukraine

Apchkhi!

En Ukraine, la réponse appropriée lorsque quelqu’un éternue est “будь здоровий” (BООD’ zdoh-RO-vyy – familier pour un interlocuteur masculin) ou sa variation : “будь здорова” (BООD’ zdoh-RO-va – familier pour un interlocuteur féminin), “будьте здорові” (BООD’-te zdoh-RO-vee – formel pour un interlocuteur masculin ou féminin), ce qui veut dire “soyez sain”.  La réponse sera “дякую” (DIA-koo-you) pour “merci”.

Roumanie – Moldavie

Hapciu!

En Roumanie, de même qu’en Moldavie, le mot traduisant l’acte d’éternuer est “Hapciu“. Les gens en Roumanie diront alors “Sănătate (“Santé”) ou “Noroc” (“[bonne] chance”). En Roumanie, en effet, éternuer peut porter chance

Hongrie

Hapci!

En Russie, Hongrie et Slovénie, le fait d’éternuer après avoir déclaré quelque chose est parfois interprétée comme une confirmation de Dieu que ce que vous dîtes est vrai! C’est aujourd’hui encore une superstition folklorique. Après avoir éternué, les Hongrois disent “Egészségedre“, qui signifie “[votre] santé“. C’est d’ailleurs la même expression que celle utilisée lorsque l’on porte un toast ! La réponse polie est “Köszönöm“, pour “Merci”.

Slovénie

Ačih! – Ačiha!

En Slovénie, vous éternuez avec le mot “Ačih” et répondez avec l’expression “Na zdravje” qui signifie “à votre santé”. Pour la personne qui éternue, il est poli de répondre “Hvala” soit “Merci.” Aujourd’hui, il est rare d’entendre encore l’ancienne réponse “Bog pomagaj“, signifiant “Dieu vous aide”

Croatie – Serbie – Bosnie-Herzégovine

Apciha! апћиха!

En Croatie, Serbie et Bosnie-Herzégovine, les gens éternuent avec le mot “Apciha“. On y répond par “Na Zdravlje” (avec des variations possibles d’orthographe d’un pays à l’autre). Cela signifie “à votre santé”. Pour la personne qui éternue, il est poli de répondre “Hvala” soit “Merci.” Une réponse moins fréquente est “Istina“, qui signifie “il est vrai”. Ici aussi on pense parfois que les éternuements révèlent la vérité.

Bulgarie

Apchix! апчих!

On s’exclame “Apchix” en Bulgarie lorsque l’on éternue. Comme dans de nombreux pays d’Europe orientale, les Bulgares pourront répondre “Наздраве” (“Nazdrave”) après avoir éternué (soit “à votre santé” ou “Cheers”). Et encore une fois, la personne qui a éternué peut alors dire “Благодаря” (Blagodarya), ce qui signifie “Merci”.

Macédoine

Apchixa! апчиха!

En Macédoine, après avoir éternué, on dit “На здравје” (na zdravje), qui signifie “à votre santé”. La personne qui éternue peut dire “Здравје да имаш” (zdravje da imash) qui signifie “soyons en bonne santé”, ou simplement “Благодарам” (blagodaram) “Thank You” ou “Фала” (fala) “Merci”.

Grèce

Aps(i)u! αψ(ι)ου!

Le 3 Septembre 401. avant JC, le soldat athénien Xénophon prononca un discours dramatique exhortant ses collègues à l’accompagner à la liberté ou la mort dans une bataille contre les Perses. Après une heure de discours, un soldat éternua, ce que ses pairs considérèrent comme un signe favorable des dieux. Dans l’Odyssée (17541-550), lorsque Penelope apprit que son mari Ulysse pourrait être vivant, son fils éternua bruyamment. Penelope laissa éclater sa joie, parce qu’elle interpréta cet éternuement comme un signe des dieux prouvant qu’Ulysse était bien vivante. C’est pourquoi, en Grèce, les gens répondent encore aujourd’hui à quelqu’un qui éternue par “στην υγεία σου” (Steen eyia sue) qui signifie “à votre santé” ou “γείτσες” («santés»).

Turquie

Hapşu !

Et pour finir, les Turcs éternuent avec le mot “Hapşu“. En turc, on dit toujours à quelqu’un qui éternue “Çok Yaşa“, ce qui veut dire “Longue vie”. Ce dernier, à son tour, peut  alors répondre “Sen De Gör” (“[et j’espère que] vous le verrez”) ou “Hep Beraber” (Tous ensemble”). Cette exclamation indique la volonté de la personne qui éternue de jouir avec son interlocuteur d’une longue vie afin qu’ils puissent “vivre longtemps” “tous ensemble”. Dans les milieux plus formels, on peut également dire “Güzel Yaşayın“, à savoir “[Puissiez-vous] vivre magnifiquement”, auquel on peut répondre “Siz de Görün” (“[puissiez-vous] en témoigner”).

 

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez peut-être les Dégoûts européens, les Cris européens, les Jurons européens et les Toasts européens.

Mini - Disgusts  Mini - Scream  Mini - European Swear Words mini-european-toasts

Copyright 2013. Europeisnotdead. All Rights Reserved.

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save