Le rite: la passation de pouvoir en Allemagne

Nous voici donc à Berlin pour l’entrée en fonction du nouveau chancelier allemand. Cela se passe dans ce triangle institutionnel composé du Bundestag, ici, de la chancellerie fédérale, le Bundeskanzleramt, là, et du château de Bellevue ici. Rendons-nous d’abord au Bundestag, où l’élection du nouveau chancelier est sur le point d’avoir lieu. Rappelons qu’en Allemagne, le chancelier n’est pas élu directement par le peuple, mais par les députés à l’issue des élections fédérales. Du haut de son perchoir, au centre, le président du Bundestag les appelle à se prononcer sur le candidat proposé par la majorité. Les règles pour aller voter dans ces petites cabines, ici tout au fond, ont beau être claires, c’est quand même un peu le bazar !

L’intégralité du texte est disponible sur le site d’ARTE ici.

 

Hier sind wir also in Berlin zum Amtsantritt des deutschen Bundeskanzlers. Das Ganze findet in einer Art institutionellem Dreieck statt, hier der Bundestag, dort das Bundeskanzleramt und hier Schloss Bellevue. Erste Etappe also der Bundestag, wo die Wahl des neuen Bundeskanzlers bzw. der neuen Kanzlerin stattfindet. Im Gegensatz zu Frankreich wird in Deutschland der Bundeskanzler bekanntlich nicht direkt vom Volk gewählt, sondern von den Bundestagsabgeordneten. Von seinem Podium ruft der Bundestagspräsident die Parlamentarier dazu auf, den von der Mehrheit vorgeschlagenen Kandidaten zu bestätigen oder abzulehnen.

Der vollständige Text ist auf der ARTE-Website verfügbar hier.